SUBDUCTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Principales fosses dans le monde

Principales fosses dans le monde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Fosse du Japon et passage à la fosse des Kouriles

Fosse du Japon et passage à la fosse des Kouriles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Subductions dans la fosse d'Amérique centrale

Subductions dans la fosse d'Amérique centrale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Fosse du Chili : anomalies gravimétriques

Fosse du Chili : anomalies gravimétriques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Tous les médias


Caractères géophysiques associés aux zones de subduction

La notion de subduction fut définie en deux étapes principales. La première est la reconnaissance d'une surface sismique séparant continent et océan, et plongeant sous le continent jusque vers 700 kilomètres de profondeur ; les noms de Kiyoo Wadati et de Hugo Benioff lui sont liés. La seconde est la mise en évidence du mouvement selon cette surface qui marque la plongée d'une plaque de lithosphère océanique sous une autre plaque lithosphérique, toutes notions définies à cette occasion ; à cette étape sont attachés les noms de Bryan L. Isacks, Jack Oliver et Lynn R. Sykes, dont les travaux ont contribué à l'élaboration de la théorie des plaques.

Historique : l'étude des séismes

C'est le Japonais Wadati qui, le premier, montra en 1935 que les foyers des séismes dans le nord-ouest du Pacifique se disposaient globalement sur un plan incliné à 450 vers l'Asie, avec des séismes superficiels proches de la fosse du Japon à l'est, des séismes de moyenne profondeur (300 km) sous la mer du Japon et des séismes de grande profondeur (700 km) à l'ouest, sous l'Asie voisine (cf. tectonophysique, fig. 4). Après la Seconde Guerre mondiale, Benioff refit cette observation dans l'arc des Tonga et en Amérique du Sud et conçut ainsi que l'océan Pacifique était séparé des continents qui l'entouraient par une « faille » inclinée à 450 en moyenne vers les continents (fig. 3). Ainsi naquit la notion de plan de Benioff – lieu géométrique des foyers sismiques à la périphérie des océans du type du Pacifique –, que l'on tente aujourd'hui d'appeler plan de Wadati-Benioff maintenant que, la guerre passée, les écrits de Wadati sont appréciés à leur juste valeur.

La notion de subduction devait naître dans le cadre de l'élaboration de la théorie des plaques car, jusqu'alors, le mot n'avait pas été prononcé, sauf dans l'optique de Amstutz. On doit cette notion aux travaux de Isacks, Oliver et Sykes qui montrèrent (cf. tectonique des plaques, fig. 9) : en [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  SUBDUCTION  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 175 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les Andes septentrionales : Colombie et Équateur »  : […] L' évolution mésozoïque (de 240 à 60 Ma) des Andes septentrionales, situées au nord de la transversale de Huancabamba, passe par diverses étapes. Au Crétacé inférieur (125 Ma), une première étape d'obduction aboutit à la mise en place de croûte océanique pacifique (ophiolites : péridotites, amphibolites, métabasaltes et métasédiments) sur le continent sud-américain (Cordillè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geologie/#i_84932

ANDES CORDILLÈRE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELER, 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 10 947 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La genèse »  : […] Les Andes sont l'une des guirlandes montagneuses qui s'enroulent autour du Pacifique. Elles sont bordées, dans l'Océan, par des fosses profondes qui forment en quelque sorte le négatif sous-marin des reliefs terrestres. La structure des Andes est très différente de celle des Alpes : les mouvements verticaux l'emportent sur les mouvements tangentiels ; les nappes de charriage, importantes dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordillere-des-andes/#i_84932

ANDINE CHAÎNE

  • Écrit par 
  • François MÉGARD
  •  • 5 715 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La géodynamique actuelle et néogène des Andes »  : […] Le fonctionnement actuel et néogène des Andes, que ce soit du point de vue de la déformation ou de celui du magmatisme, peut être mis en relation directe avec la subduction de la plaque océanique de Nazca – plancher de la plus grande partie du Pacifique sud-est – sous la plaque sud-américaine . En surface, ce phénomène s'initie au long de la profonde fosse océanique qui borde le continent à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaine-andine/#i_84932

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 430 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Géologie »  : […] Le continent antarctique, aujourd'hui entièrement recouvert par une épaisse couche de glace, est en fait constitué de deux parties, d'âges très différents, qui se distinguent morphologiquement et géologiquement : l'Antarctique de l'Est, généralement situé au-dessus du niveau de la mer, est un bouclier précambrien ; il est bordé par la chaîne Transantarctique, qui le sépare de l'Antarctique de l'Ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antarctique/#i_84932

ARCHÉEN

  • Écrit par 
  • Hervé MARTIN
  •  • 3 024 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le socle granito-gneissique »  : […] Représentant environ 80 p. 100 des terrains archéens, le socle granito-gneissique est généralement constitués de gneiss gris, c'est-à-dire d'anciens granitoïdes déformés et métamorphisés. Ils se présentent aujourd'hui sous forme de roches rubanées constituées d'une alternance de lits quartzo-feldspathiques (niveaux blancs) et de lits plus riches en biotite et en amphibole (niveaux gris). Ces roc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeen/#i_84932

ARCS INSULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 1 788 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Place dans l'espace et dans le temps »  : […] Généralement, la subduction qui donne naissance à l'arc insulaire se fait en direction du continent : c'est le dispositif général tout autour du Pacifique central , selon ce qui constitue la fameuse ligne de l'andésite de E. Suess. Mais dans le Pacifique occidental, la situation est plus variée . Il y a des subductions à vergence continentale : l'arc tourne sa convexité vers l'océan et il est sépa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arcs-insulaires/#i_84932

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Le Protérozoïque supérieur (Adélaïdien) et le Paléozoïque »  : […] Les formations de ces âges affleurent sous la forme de lambeaux dispersés préservés de l'érosion qui font partie d'une zone plissée intracratonique. On peut citer le bassin de Bangemall, en Australie de l'Ouest, les bassins de plate-forme relativement peu déformés comme ceux d'Amadeus, de Ngalia, de Georgina, de Wiso, de Daly River, de Ord et du golfe Joseph-Bonaparte, et, surtout, le grand ensemb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australie/#i_84932

BASALTES ET GABBROS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • René MAURY
  • , Universalis
  •  • 3 665 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les grands types de basaltes »  : […] Depuis les travaux de H. S. Yoder et C. E. Tilley (1962), on distingue classiquement les basaltes tholéitiques , saturés ou sursaturés en silice, des basaltes alcalins , sous-saturés en silice (cf. tableau ). Les premiers sont de loin les plus abondants et ils apparaissent dans des contextes géologiques très variés. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/basaltes-et-gabbros/#i_84932

BENIOFF HUGO (1899-1968)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 186 mots

Le sismologue américain Hugo Benioff, né à Los Angeles en 1899, est décédé à Mendocino (Californie) en 1968. Benioff est surtout connu pour ses travaux concernant le plan selon lequel une plaque lithosphérique s'enfonce et disparaît par fusion dans le manteau terrestre (phénomène appelé plus tard subduction). Ces fosses de subduction sont doublement caractérisées : par un flux de chaleur toujour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugo-benioff/#i_84932

CARPATES

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Mircea SANDULESCU
  • , Universalis
  •  • 4 836 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les arcs magmatiques liés à des subductions »  : […] La genèse de l'orogène carpatique a comporté d'importants raccourcissements issus de subductions des croûtes océaniques ou des croûtes continentales amincies et de l'empilement des nappes sur les socles continentaux. Plusieurs arcs magmatiques à caractères calco-alcalins sont liés au processus de subduction. Deux arcs « banatitiques » (Crétacé supérieur-Paléogène) se sont développés, l'un dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carpates/#i_84932

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les zones de subduction »  : […] La « ceinture de feu » du Pacifique, connue pour ses fréquents séismes (San Francisco, 1906 ; Kobe 1995 ; Sumatra, 2004 ; Pérou, 2007), encercle l'océan Pacifique. Comprenant des fosses océaniques profondes, des arcs volcaniques et des chaînes montagneuses, elle résulte du mouvement de plaques océaniques et de leurs collisions. L'éruption du mont Saint-Helens (État de Washington) en 1980, celle d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenozoique/#i_84932

CHYPRE

  • Écrit par 
  • Marc AYMES, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Gilles GRIVAUD, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 10 301 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Conditions naturelles »  : […] Les paysages de l'île de Chypre (9 251 km 2 ), de part et d'autre du 35 e  parallèle, très marqués par la sécheresse, évoquent la Turquie et la Syrie, à une centaine de kilomètres de ses côtes. La dynamique profonde de l'écorce terrestre y détermine les contrastes du relief selon trois divisions naturelles majeures. Deux massifs montagneux différen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chypre/#i_84932

EAU DU MANTEAU TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 2 658 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le cycle de l'eau dans le manteau »  : […] L'eau est injectée en continu dans le manteau au niveau des zones de subduction, sous la forme de sédiments et de croûte océanique altérée. Lors de l'enfoncement de la plaque en subduction, des réactions métamorphiques se produisent, qui transforment les minéraux hydratés en minéraux de haute pression anhydres, ce qui libère près de 90 p. 100 de l'eau présente dans la croûte. L'extraction de cett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-du-manteau-terrestre/#i_84932

ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 926 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Processus de fusion partielle et contexte géodynamique »  : […] On peut définir trois modes principaux de production de magma, associés chacun à différents contextes géodynamiques, et qu'on peut ainsi replacer dans le cadre de la théorie de la tectonique des plaques. Le processus physique principal est la décompression adiabatique des matériaux mantelliques, laquelle résulte des mouvements ascendants de matière chaude au sein du manteau convectif, sous les do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eruptions-volcaniques/#i_84932

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les chaînes alpines »  : […] Les chaînes alpines d'Europe forment deux ensembles : l'un, principal, est lié à la collision de l'Europe et de l'Afrique ayant cicatrisé la Téthys ; l'autre est l'ensemble pyrénéo-provençal. L'ensemble principal est à double déversement, avec : une branche alpidique , en marge du continent européen, déversée vers celui-ci, allant de Gibraltar à l'Asie Mineure par les cordi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geologie/#i_84932

FAUNE DES GRANDES PROFONDEURS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 1 177 mots

Février 1977 Campagne de géologie et de géochimie du submersible américain Alvin sur la ride des Galápagos : premières observations, par 2 500 mètres de profondeur, de la faune associée à l'hydrothermalisme. Février-mars 1978 Campagne de géologie du submersible français Cyana sur la dorsale du Pacif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faune-des-grandes-profondeurs-reperes-chronologiques/#i_84932

GRANITES ET RHYOLITES

  • Écrit par 
  • Bernard BONIN, 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Georges PÉDRO, 
  • Michel ROBERT
  •  • 8 468 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Granites orogéniques calco-alcalins »  : […] Par bien des aspects, les granites orogéniques se caractérisent comme l'antithèse des granites anorogéniques. Ils se mettent en place dans les chaînes de montagnes (cf. montagne ) au moment où elles s'édifient, en contextes de subduction océanique – arcs insulaires, type Mariannes et Japon, et marges continentales actives, type Andes – et de collision continentale (type H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/granites-et-rhyolites/#i_84932

HIMALAYENNE CHAÎNE

  • Écrit par 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 4 427 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La collision Inde-Asie »  : […] On sait maintenant avec certitude que le continent indien ne s'est accolé à l'Asie qu'à une époque relativement récente, il y a 40 à 45 millions d'années ; on connaît aussi les grandes lignes de l'histoire de ce continent avant qu'il n'entre en collision avec l'Asie. Il y a 85 millions d'années, l'Inde appartenait encore à un grand continent méridional, le Gondwana, qui comprenait aussi l'Afriq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaine-himalayenne/#i_84932

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel FAURE
  •  • 3 965 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les orogenèses superposées »  : […] C'est à partir de l'exemple de la subduction actuelle et des phénomènes associés qu'est né le modèle de l' orogenèse de type pacifique, dans lequel la subduction d'une croûte océanique serait la cause du magmatisme, des différents types de métamorphismes et des déformations. Ce modèle a été invoqué pour rendre compte des structures pré-miocènes du Japon et, plus généralement, des chaînes péripa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geologie/#i_84932

LITHOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Marc DAIGNIÈRES, 
  • Adolphe NICOLAS
  •  • 6 961 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Subduction de la lithosphère océanique »  : […] Du point de vue de la dynamique des plaques, l'âge de 30 millions d'années présente pour la lithosphère océanique un intérêt particulier. La flottabilité sur l'asthénosphère se mesure en considérant ses deux composantes : la croûte océanique moins dense que l'asthénosphère et la partie mantellique de la lithosphère, plus froide et, par conséquent, plus dense que l'asthénosphère. Il s'avère que l'â […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithosphere/#i_84932

MARGES CONTINENTALES

  • Écrit par 
  • Gilbert BOILLOT
  •  • 4 316 mots
  •  • 9 médias

Les marges continentales sont situées en bordure des continents, à la frontière du domaine océanique . Pour en comprendre l'origine et l'évolution géologique, un rappel des données de base de la tectonique des plaques et de la physique du globe est nécessaire. L'enveloppe superficielle de la Terre est la lithosphère, rigide, qui glisse lentement (quelques centimètres par an) sur l' asthénosphère, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marges-continentales/#i_84932

MÉDITERRANÉENNE AIRE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Henri GAUSSEN, 
  • Hervé HARANT
  • , Universalis
  •  • 8 277 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Symétrie et dissymétrie des chaînes alpines »  : […] Les effets de la collision Afrique-Europe font que, à l'échelle de la Méditerranée, les chaînes alpines forment un ensemble à double déversement, chaque chaîne étant déversée vers le continent qu'elle borde. Ainsi, cordillères Bétiques et chaînes nord-africaines se tournent-elles le dos autour de la mer d'Alborán, tout comme Pontides et Taurides en Asie Mineure ; tout comme Alpes et Apennin de pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aire-mediterraneenne/#i_84932

MERS MARGINALES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 628 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le Pacifique occidental »  : […] Le Pacifique occidental présente des exemples de mers marginales dans toutes les situations géodynamiques possibles . Deux grandes catégories de mers marginales s'y rencontrent, les unes au-delà et au-dessus des plans de subduction, comme la mer du Japon, les autres en deçà et au-dessous des plans de subduction, comme la mer de Chine méridionale . Les mers marginales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mers-marginales/#i_84932

MESSINE SÉISME DE (1908)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 498 mots

Le 28 décembre 1908, à 5 heures 58, une brève secousse sismique éveille la ville de Messine au nord-ouest de la Sicile. Elle est suivie d'une autre d'une dizaine de secondes, puis d'une succession de secousses d'une durée de 30 à 40 secondes. Un tsunami en résulte, formant une vague d'une douzaine de mètres de hauteur, qui ravage tout le détroit de Messine. La ville sicilienne fut détruite à 98 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-de-messine/#i_84932

MÉTAMORPHISME ET GÉODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Christian NICOLLET
  •  • 5 987 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De l’océan à la chaîne de montagnes »  : […] Dans un schéma simplifié, une zone de convergence résulte de la fermeture d’un océan et de la collision des marges continentales, à l’origine d’une chaîne de montagnes. L’évolution T-P enregistrée par les roches métamorphiques tout au long de ce processus géodynamique contribue à la caractérisation de l’évolution dynamique de la zone de convergence. L’histoire d’une chaîne de montagnes débute dès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metamorphisme-et-geodynamique/#i_84932

MEXIQUE SÉISMES DU (2017)

  • Écrit par 
  • Robin LACASSIN
  •  • 1 478 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Trois forts séismes en cascade »  : […] Cette crise sismique de 2017 débute le 8 septembre (en temps universel ; dans la soirée du 7 septembre en heure locale). Un premier séisme, de forte magnitude (Mw 8,2 ; Mw faisant référence à l’échelle de magnitude de moment, qui quantifie précisément l’énergie émise par le séisme), se produit au sud du Mexique. Son épicentre est situé en mer, à une centaine de kilomètres de la côte pacifique, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-du-mexique/#i_84932

MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 11 316 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Les chaînes de subduction »  : […] La cordillère des Andes, qui longe sur près de 8 000 kilomètres la côte pacifique de l'Amérique du Sud, est l'exemple le plus significatif de chaîne de subduction. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-formation-des-chaines-de-montagnes/#i_84932

OCÉANIE - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel RABINOVITCH
  •  • 11 313 mots
  •  • 2 médias

Les limites géologiques de l'Océanie sont marquées par des zones de subduction qui se traduisent morphologiquement par les profondes fosses des Tonga-Kermadec, des Mariannes, du Japon et des Kouriles, à l'ouest, par la fosse des Aléoutiennes, au nord, par la côte nord-américaine et la fosse du Pérou-Chili, à l'est. On admet que la limite sud est constituée par la dorsale océanique Pacifique-Ant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geologie/#i_84932

ONDES DE GAZ, volcanologie

  • Écrit par 
  • Chloé MICHAUT
  •  • 1 022 mots
  •  • 2 médias

Les ondes de gaz magmatique, ou ondes de porosité, sont des phénomènes se produisant au sein du magma des volcans de subduction qui peuvent expliquer une certaine périodicité de leur activité. La surveillance des volcans actifs s’est largement développée au cours des dernières décennies. L’ascension du magma sous les volcans actifs cause en effet des petits séismes et des déformations du sol ; el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondes-de-gaz-volcanologie/#i_84932

OPHIOLITES

  • Écrit par 
  • Michelle ERNEWEIN, 
  • Hubert WHITECHURCH
  •  • 3 836 mots

Dans le chapitre « Mise en place des ophiolites sur une marge continentale »  : […] L' obduction, qui est la mise en place d'une portion de lithosphère océanique sur une marge continentale, est un phénomène qui reste difficile à expliquer. En effet, il faut charrier un matériel dense ( d  = 3) sur une croûte continentale de plus faible densité ( d  = 2,5). Suivant que l'on envisage la formation des ophiolites au niveau d'une dorsale mé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ophiolites/#i_84932

PACIFIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 14 710 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Interaction Pacifique-Australie et Mélanésie »  : […] Au nord du point triple Antarctique-Pacifique-Australie (ou Inde), la frontière entre les plaques Pacifique et Australie court le long d'une structure arquée qui porte le nom de complexe de la ride de Macquarie et qui inclut la fosse de Hjort (6 500 m) au sud, l'île de Macquarie au centre et la fosse de Puysegur dans la partie nord. Cette dernière fosse prend en écharpe l'île du Sud de la Nouvelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-pacifique/#i_84932

PALÉOSISMOLOGIE

  • Écrit par 
  • Yann KLINGER
  •  • 2 323 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les coraux, témoins des grands séismes de subduction  »  : […] Les zones de subduction, c'est-à-dire quand une plaque tectonique passe sous une autre, sont le lieu des séismes les plus importants de la planète. Au-delà des destructions directement liées aux séismes, ces événements sont particulièrement dangereux car ils peuvent être associés à des tsunamis eux-mêmes très destructeurs, comme ce fut le cas en Indonésie en 2004. La fosse de subduction, où la fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleosismologie/#i_84932

PÉROU

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD, 
  • Albert GARCIA, 
  • Alain LABROUSSE, 
  • Évelyne MESCLIER, 
  • Valérie ROBIN AZEVEDO
  •  • 22 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le rôle prédominant des Andes »  : […] C'est le relief andin qui, par la combinaison de son volume et du climat tropical, rend la diversité des milieux exceptionnelle. La cordillère andine culmine au Pérou à 6 768 mètres (Nevado Huascarán), comporte des dizaines de sommets à plus de 5 000 mètres et atteint de 400 à 500 kilomètres de largeur dans le sud ; elle est plus étroite et plus basse dans le nord, avec des crêtes entre 3 000 et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perou/#i_84932

POINTS CHAUDS, géophysique

  • Écrit par 
  • Cinzia FARNETANI
  •  • 2 444 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Tectonique des plaques, points chauds et panaches mantelliques »  : […] La théorie de la tectonique des plaques permet d'expliquer la distribution de la plupart des 540 volcans actifs sur la Terre : le volcanisme se concentre aux marges des plaques lithosphériques. Aux dorsales océaniques, là où les plaques divergent à des vitesses de 2 à 8 centimètres par an, la remontée du manteau solide induit la fusion partielle par décompression adiabatique. Que signifie « décom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/points-chauds-geophysique/#i_84932

PROTÉROZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Janine BERTRAND-SARFATI, 
  • Renaud CABY
  •  • 3 792 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Néoprototérozoïque (de — 1000 Ma à — 543 Ma) »  : […] Les immenses bassins sédimentaires peu profonds, qui reposent sur le socle paléoprotérozoïque, sont caractérisés par l'uniformité des conditions de dépôts sous une faible tranche d'eau entre — 1000 et — 800 Ma. On peut ainsi établir des corrélations au sein ou entre les différents bassins (Moussine-Pouchkine et Bertrand-Sarfati, 1997). Il est néanmoins difficile de corréler leur histoire et celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proterozoique/#i_84932

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le bouclier baltique »  : […] Le bouclier baltique forme la partie visible de la plate-forme est-européenne. Il s'agit d'un socle polyorogénique dont l'organisation spatiale présente des enveloppes successives dont l'âge diminue du nord-est au sud-ouest. On passe ainsi de roches mises en place au cours des cycles orogéniques archéens (antérieurs à 2 600 millions d'années, Ma) dans la presqu'île de Kola, dans la province Biélo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_84932

ÉQUATEUR SÉISME EN (2016)

  • Écrit par 
  • Robin LACASSIN
  •  • 1 263 mots
  •  • 2 médias

Le tremblement de terre du 16 avril 2016, dont la magnitude de moment (Mw) – représentation de l’énergie mise en jeu par le séisme, où celle-ci est multipliée par 30 à chaque incrément, et seule mesure fiable de l’intensité des grands séismes – fut de 7,8, est survenu en Équateur à 18h58 (heure locale, soit 23h58 UTC), faisant au moins 660 morts, plus de 25 000 blessés, et de très nombreux dégâts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-en-equateur/#i_84932

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Sismicité et tectonique des plaques

  • Écrit par 
  • Roland GAULON, 
  • Jean-Pierre ROTHÉ
  •  • 5 553 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Convergence océan-océan »  : […] Le cas le plus simple de convergence entre plaques est celui de deux lithosphères océaniques. La sismicité permet de définir l'interface suivant laquelle s'effectue le déplacement (plan de Benioff). Pour ce type de convergence, l'angle de subduction est supérieur à 50  0 . Dans quelques cas, la sismicité se présente sous forme de deux plans parallèles, l'un correspondant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seismes-et-sismologie-sismicite-et-tectonique-des-plaques/#i_84932

SOUFRIÈRE HILLS VOLCAN DE, Montserrat

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 578 mots
  •  • 1 média

La zone de Soufrière Hills est caractérisée par un volcan situé sur l’ île de Montserrat, colonie britannique, au nord de la Guadeloupe. Elle fait partie de l’arc insulaire des Petites Antilles qui relie l’Amérique du Sud aux Grandes Antilles. Cet arc volcanique résulte du plongement de la croûte océanique atlantique sous la petite plaque Caraïbes, en un plan de subduction d’environ 50 degrés, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcan-de-soufriere-hills-montserrat/#i_84932

SUPERVOLCANS

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 1 722 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Physique des éruptions explosives »  : […] L'élément indispensable pour nourrir une superéruption est donc un réservoir magmatique de très grande taille. Il faut ensuite que ce magma soit émis de façon explosive, ce qui implique deux caractéristiques particulières : le magma doit être riche en eau et très visqueux. Parmi les contextes géodynamiques reconnus à la surface de la Terre, celui des zones de subduction est ainsi le plus propice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supervolcans/#i_84932

TECTONIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Serge BOGDANOFF
  •  • 6 680 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Phénomènes magmatiques »  : […] L'ouverture des océans où vont se préparer les chaînes alpines en marge des continents s'accompagne de la formation de lithosphère océanique (croûte et manteau supérieur). Ces roches ultrabasiques (péridotites) et basiques (gabbros, dolérites, basaltes tholéiitiques ) formeront les massifs ophiolitiques des chaînes alpines, charriés sur les marges des co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique/#i_84932

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 7 545 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les modalités et les conséquences de la théorie des plaques »  : […] Les mouvements des plaques, que nous avons considérés jusqu'à maintenant comme des translations, sont en fait des rotations , du fait que la Terre est, en première approximation, une sphère. L'axe de rotation, perpendiculaire aux cercles décrits par les différents points de la plaque en mouvement, définit des pôles de rotation, que l'on dit « pôles eulériens » (du nom du mat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-des-plaques/#i_84932

THÉORIE DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 285 mots
  •  • 1 média

La tectonique des plaques est l'aboutissement de toute une série d'hypothèses – depuis celle de la dérive des continents proposée par Alfred Wegener (1912) à celle de Frederick Vine et Drummond Matthews (1963) en passant par celle de l'expansion des fonds océaniques formulée par Harry Hess en 1962. Selon cette théorie, de grandes plaques rigides en mouvement découpent la lithosphère, l'enveloppe e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-la-tectonique-des-plaques/#i_84932

TSUNAMIS

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER, 
  • Hélène HÉBERT, 
  • Philippe HEINRICH
  •  • 3 598 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La catastrophe de 2004 en Asie du Sud »  : […] Le 26 décembre 2004, à 1 h 58 française, un séisme d'une amplitude de 8,9 sur l'échelle ouverte de Richter provoquait en Asie, dans le nord-est de l'océan Indien, un tsunami terriblement meurtrier. Les vagues successives du tsunami sont dues à un séisme sous-marin, dont l'épicentre a été localisé près de Banda Aceh, au nord-ouest de Sumatra (Indonésie). Le séisme a été long : d'abord, un trembleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tsunamis/#i_84932

TSUNAMIS ET SÉISMES DE SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Robin LACASSIN
  •  • 1 897 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Vers une vision plus globale du risque »  : […] Les trois exemples récents démontrent la forte variabilité des ruptures sismiques géantes de subduction. Alors que les séismes courants sont de magnitude 7,5 à 8,5 et cassent des segments de faille de l'ordre de la centaine de kilomètres, les séismes géants se superposent et traversent cette segmentation. Au sein même de ces événements on voit une variabilité dans l'espace, avec un glissement se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tsunamis-et-seismes-de-subduction/#i_84932

VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • Jean-François LÉNAT, 
  • Haroun TAZIEFF, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 516 mots
  •  • 38 médias

Dans le chapitre « Volcanisme et tectonique »  : […] Les fissures par lesquelles les volcans sont alimentés depuis les profondeurs doivent être ouvertes assez largement pour permettre aux magmas, dont la viscosité est toujours élevée, de s'y injecter jusqu'à la surface. Cela signifie que le volcanisme ne peut exister que dans des régions où l'écorce terrestre est soumise à des efforts divergents (tension), car ni les failles de compression ni celles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcanisme-et-volcanologie/#i_84932

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean AUBOUIN, « SUBDUCTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/subduction/