Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

VEIL SIMONE (1927-2017)

Bibliographie

S. Veil, Une vie, Stock, Paris, 2007 ; Les hommes aussi s'en souviennent. Une loi pour l'histoire, discours du 26 novembre 1974 suivi d'un entretien avec A. Cojean, ibid., 2004 ; Discours, 2002-2007, Fondation pour la mémoire de la Shoah, Le Manuscrit, Paris, 2007 ; Mes Combats, Préface de R. Badinter, Bayard, Paris, 2016.

M. Sarazin, Une femme : Simone Veil, Robert Laffont, Paris, 1987

M. Szafran, Simone Veil : destin, Flammarion, Paris, 1994

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : maître de conférences en science politique à l'université de Paris-VIII
  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Simone Veil, 1974 - crédits : Philippe Ledru/ AKG-images

Simone Veil, 1974

Simone Veil au Parlement européen - crédits : Ullstein Bild/ Getty Images

Simone Veil au Parlement européen

Entrée de Simone et Antoine Veil au Panthéon, 2018 - crédits : Ludovic Marin/ Pool/ AFP

Entrée de Simone et Antoine Veil au Panthéon, 2018

Autres références

  • CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période post-gaullienne (1969-1981)

    • Écrit par Pierre BRÉCHON
    • 6 934 mots
    • 4 médias
    ...devient la norme. L'âge de la majorité, électorale et civile, est abaissé à 18 ans, ce qui est une manière de reconnaître l'importance de la jeunesse. Simone Veil, ministre de la Santé, défend devant le Parlement une loi sur l'interruption volontaire de grossesse. L'avortement est désormais autorisé...
  • FÉMINISME - France : du M.L.F. à la parité

    • Écrit par Muriel ROUYER
    • 4 272 mots
    • 1 média
    ...publié en avril 1971 par Le Nouvel Observateur), hésitait à s'engager collectivement par crainte du réformisme et des récupérations politiques. C'est toutefois grâce à l'appui des députés de l'opposition de gauche, et sous la pression de la rue, que fut adoptée la loi Veil du 17 janvier 1975...
  • IVG (Interruption volontaire de grossesse)

    • Écrit par Universalis, Muriel ROUYER, Odette THIBAULT
    • 3 934 mots
    Une opportunité politique s'ouvre enfin après la mort de Georges Pompidou et la nomination par Valéry Giscard d'Estaing de Simone Veil au ministère de la Santé. Expressément chargée de régler au plus vite cette question pour éviter les débordements, elle a su défendre adroitement et courageusement...
  • PARLEMENT EUROPÉEN

    • Écrit par Olivier ROZENBERG
    • 3 353 mots
    • 3 médias
    ...En premier lieu, cette assemblée constitue en elle-même un symbole de l’intégration de l’Europe, symbole fréquemment réactivé, notamment quand Simone Veil, survivante des camps d’extermination nazis, en devint la présidente en 1979 ou, depuis 1988, à chaque remise annuelle du prix Sakharov (distinction...

Voir aussi