SERBIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Serbie : carte physique

Serbie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Serbie : drapeau

Serbie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Confluent du Danube et de la Save à Belgrade, Serbie

Confluent du Danube et de la Save à Belgrade, Serbie
Crédits : J. S. Buldain/ Berg&Assoc.

photographie

Serbie : économie

Serbie : économie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tous les médias


Nom officielRépublique de Serbie (RS)
Chef de l'ÉtatAleksandar Vučić (depuis le 31 mai 2017)
Chef du gouvernementAna Brnabić (depuis le 29 juin 2017)
CapitaleBelgrade
Langue officielleserbe
Unité monétairedinar serbe (RSD)
Population6 987 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)77 589

Histoire

Formation et reformation de l'État serbe

Les Slaves du Sud (Jugosloveni) arrivèrent dans la péninsule balkanique au vie siècle et surtout au début du viie, avec tout d'abord les actuels Macédoniens et Slovènes, puis, appelés par l'empereur byzantin Héraclius, Croates et Serbes venus du sud de la Pologne. Peu différents les uns des autres, ils étaient encore indifféremment appelés Croates ou Serbes au xie siècle. Aux ixe et xe siècles, on peut parler non pas d'un État serbe, mais bien de plusieurs États serbes (Raška, Duklja, Zahumlje, Neretvljanska, Konavli et Travunja), c'est-à-dire des unions de tribus souvent dépendantes de l'Empire byzantin. Des périodes d'indépendance allaient se succéder au Moyen Âge avec deux États principaux : Raška et Zeta (ancienne appellation du Monténégro). La dynastie des Nemanjić (1170-1371), fondée par Nemanja, joua un grand rôle dans l'émergence d'un territoire serbe politiquement libéré de l'autorité byzantine, avec toutefois des changements territoriaux perpétuels. C'est aussi à cette époque que se forma l'Église orthodoxe serbe autocéphale, créée par Sava, le fils de Nemanja. La christianisation s'était faite dès le ixe siècle avec Cyrille et Méthode envoyés par Byzance. Sava (1174-1235) proposa à son père des assises spirituelles au nouvel État serbe et devint le premier évêque de l'Église serbe. L'orthodoxie devenait religion d'État. D'abord à Žiča (1219), le siège fut transféré en 1250 à Peć (Kosovo).

Grâce à la politique de conquête du tsar Dušan (1331-1355), le territoire serbe constituait l'État le plus puissant des Balkans, comprenant la Serbie à partir du Danube, une partie de la Bosnie, le Kosovo, le Monténégro, la Macédoine, l'Albanie et la Grèce du Nord jusqu'au golfe de Corinthe. Ambitieux, Dušan espérait supplanter l'Empire byzantin. La Serbie médiévale se caractérise également par une grande richesse artistique, un art inspiré essentiellement de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages


Écrit par :

  • : docteur de l'université de Bordeaux-III, chercheur associé à l'Institut de recherche sur les sociétés postcommunistes (I.R.E.S.C.O., Nanterre), collaboratrice scientifique à l'Université libre de Bruxelles
  • : docteur en histoire du xxe siècle de l'Institut d'études politiques, Paris, journaliste, membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée
  • : professeur, doyen de la faculté de philosophie de Belgrade
  • : docteur en géographie, coordonnateur scientifique de l'Atelier de recherches internationales, université de Belgrade

Classification


Autres références

«  SERBIE  » est également traité dans :

SERBIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/serbie/#i_94999

ALBANIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie AUTISSIER, 
  • Odile DANIEL, 
  • Christian GUT
  •  • 22 079 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les débuts de l'indépendance (1912-1924) »  : […] Ce gouvernement, qui n'était guère obéi que dans une région allant de Vlora à Fier, Lushnja, Berat et Gjirokastër, resta neutre dans la guerre balkanique, mais la conférence de Londres, qui eut à la terminer, fut également saisie du problème albanais. Après avoir pensé à une Albanie autonome sous la suzeraineté turque, elle décida, le 29 juillet 1913, la création d'un État indépendant neutre, plac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albanie/#i_94999

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La politique étrangère : le brillant second »  : […] Après la victoire de la Prusse à Sadowa, après la défaite française de 1870 et la proclamation de l'Empire allemand, le gouvernement de Vienne renonça définitivement à tout espoir de revanche, et le chancelier Andrassy opéra une reconversion de la politique austro-hongroise, basée désormais sur l'alliance avec l' Allemagne, dont la Double Monarchie devint le « brillant second » (l'expression malad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_94999

BALKANS ou PÉNINSULE BALKANIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 507 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Entre l'unité et la fragmentation »  : […] La péninsule balkanique a oscillé à plusieurs reprises entre l'unification et la fragmentation politique. La conquête en fut achevée par Rome au premier siècle de notre ère mais l'Empire byzantin, son héritier, ne parvint à en contrôler l'ensemble qu'épisodiquement, ainsi sous Justinien ( vi e  s.) et sous Basile II ( xi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-balkanique/#i_94999

BELGRADE

  • Écrit par 
  • Amaël CATTARUZZA
  •  • 1 024 mots
  •  • 2 médias

Capitale de la Serbie , Belgrade (en serbo-croate Beograd , littéralement « ville blanche ») est située au confluent de la Save et du Danube . Avec 1 639 121 habitants (selon le recensement de 2011), Belgrade est, en termes de démographie, la première agglomération de Serbie et de l'ancien espace yougoslave. La ville se situe dans une zone de carrefour naturel au contact de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgrade/#i_94999

BOSNIE-HERZÉGOVINE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Renaud DORLHIAC, 
  • Nikola KOVAC, 
  • Noel R. MALCOLM
  • , Universalis
  •  • 13 482 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Antiquité et Moyen Âge »  : […] Quand les Romains conquirent le territoire de l'actuelle Bosnie, au cours des ii e et i er  siècles avant notre ère, les populations qu'ils rencontrèrent appartenaient surtout à des tribus illyriennes. La majeure partie de la Bosnie moderne fut alors incorporée à la province romaine de Dalmatie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bosnie-herzegovine/#i_94999

BULGARIE

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD, 
  • André BLANC, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Nadia CHRISTOPHOROV, 
  • Jack FEUILLET, 
  • Vladimir KOSTOV, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Robert PHILIPPOT
  •  • 26 974 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La guerre balkanique »  : […] La guerre balkanique de 1912, menée avec les Serbes et les Grecs, visait à chasser conjointement les Turcs des Balkans, mais, au moment du partage des dépouilles, l'état-major bulgare prit la désastreuse initiative de s'emparer par la force des territoires revendiqués. Vaincue par ses alliés de la veille en 1913 , la Bulgarie doit signer le traité de Bucarest, qui lui ouvre un accès à la mer Égée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulgarie/#i_94999

CARPATES

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Mircea SANDULESCU
  • , Universalis
  •  • 4 836 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Unités géologiques »  : […] L'orogène carpatique comprend, d'une part, la chaîne de montagnes à double courbure qui s'étend de Bratislava, en Slovaquie, jusqu'à la rivière Timok, en Serbie orientale, d'autre part, des reliefs plus ou moins isolés, situés à l'intérieur de l'arc, tels les monts Apuseni en Roumanie, Bakony, Mecsek et Villányi en Hongrie. Cet ensemble montagneux s'est formé durant l'orogenèse alpine (c'est-à- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carpates/#i_94999

CHOPES, CHOPI ou TORLATSI

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 365 mots

Habitant la Bulgarie occidentale, le long de la frontière yougoslave, et la Serbie, à l'ouest de cette frontière, dans les régions des villes de Pirot et de Zaglavar, les Chopes (Chopi ou Torlatsi) peuplent une large zone qui s'étend du Danube au bassin du fleuve Strouma, au sud, et de la frontière yougoslave à la ligne constituée par l'affluent du Danube Osma et les monts Stredna Gora et Rila. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chopes-chopi-torlatsi/#i_94999

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Intangibilité des frontières et État-nation »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le tracé des frontières en Europe centrale et orientale ne fut nullement établi dans la perspective du règlement de la question nationale. Les frontières nationales recouvrent aujourd'hui davantage qu'avant guerre les frontières ethniques essentiellement en raison de l'extermination de la plupart des quatre millions de juifs qui peuplaient la région dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-mouvement-communiste-et-question-nationale/#i_94999

CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI
  •  • 6 322 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'intention de l'auteur »  : […] Du côté de l'auteur, l'application d'une doctrine d'exclusion systématique d'un groupe, par exemple l'antisémitisme, situe le crime imprescriptible dans sa filiation idéologique. L'extermination des Juifs ne fut pas une flambée de violences, elle a été doctrinalement préconisée, techniquement préparée, systématiquement perpétrée. Deux aspects de ce mobile permettent d'affiner le concept et de déga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crimes-contre-l-humanite/#i_94999

DANUBE

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 505 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Danube de toutes les Hongries »  : […] C'est environ 1 000 kilomètres après sa source que le Danube quitte le monde germanique et alpin pour entrer dans le milieu carpatique. Le fleuve pénètre d'abord en Slovaquie, dont il arrose la capitale, Bratislava (447 000 habitants en 2005). Après la prise de Budapest par les Ottomans en 1541, la ville était devenue la capitale de la Hongrie des Habsbourg, sous son nom allemand de Presbourg. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danube/#i_94999

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 416 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'éclatement de la Yougoslavie »  : […] Fondé en 1918, le royaume des Serbes, Croates et Slovènes prend le nom de Yougoslavie en 1929. Envahi par l'Allemagne en 1941, il est occupé et dépecé, un État croate fasciste est formé. La résistance nationale est animée par Josip Broz (Tito), né de père croate et de mère slovène. La Yougoslavie devient une république populaire, présidée par Tito, en 1945 ; elle comprend six républiques et deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democraties-populaires/#i_94999

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Dinarides »  : […] Les Dinarides stricto sensu ont une façade maritime le long de la mer Adriatique, de climat méditerranéen et de sous-sol essentiellement calcaire, de sorte que s'y développe dans d'excellentes conditions le relief karstique. Partout, la côte est abrupte et plus ou moins bordée d'îles parallèles, le tout correspondant à l'allongement des unités tectoniques dans le sens nord- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinarides/#i_94999

ÉCLATEMENT DE LA YOUGOSLAVIE

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 311 mots
  •  • 1 média

Mosaïque de peuples née du règlement de la Première Guerre mondiale, intégrée au bloc communiste à partir de 1945 malgré les tentations sécessionnistes de Tito, la république socialiste fédérale de Yougoslavie ne résiste pas à l'effondrement du bloc de l'Est. Au terme d'élections libres qui, partout sauf en Serbie et au Monténégro, ont donné la victoire aux partis nationalistes, quatre républiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclatement-de-la-yougoslavie/#i_94999

ÉCLATEMENT DE LA YOUGOSLAVIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 890 mots

4 mai 1980 Mort du maréchal Tito, président de la République socialiste fédérative de Yougoslavie, après trente-cinq ans de pouvoir sans partage. 1981 Le soulèvement des Albanais du Kosovo, qui réclament un statut de République, est violemment réprimé par Belgrade. 1987 Slobodan Milošević prend le pouvoir et impose un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yougoslavie-reperes-chronologiques/#i_94999

ÉTIENNE IX UROŠ IV DUŠAN (1308-1355) roi puis empereur des Serbes (1331-1355)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 227 mots

Membre de la dynastie des Nemanyich, qui régna plus de deux siècles sur la Serbie, fils d'Étienne Dečanski, lui-même fils illégitime du roi Étienne Milutin, Étienne IX, remarquable par sa valeur militaire autant que par ses vues politiques, est considéré dans son pays comme un héros national. Voyant le danger qui menace l'Empire byzantin, désorganisé face à la puissance grandissante des Osmanlis, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-ix-uros-iv-dusan/#i_94999

FERDINAND Ier (1861-1948) tsar de Bulgarie (1887-1918)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 386 mots
  •  • 1 média

Cinquième fils du prince Auguste de Saxe-Cobourg-Gotha, Ferdinand I er règne sur la Bulgarie de 1887 à 1918. Dans sa jeunesse, il commence par entreprendre des recherches botaniques au Brésil, puis sert comme lieutenant dans un régiment de hussards autrichien. En 1887, il est élu prince de Bulgarie en remplacement du prince Alexandre de Battenberg, qui avait abdiqué l'ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-ier-1861-1948-tsar-de-bulgarie-1887-1918/#i_94999

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 422 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre « Mourir pour les Balkans ? »  : […] Dans les Balkans, était-ce la même guerre ? Les hostilités y avaient commencé en 1912 et elles continuèrent bien après la signature des traités de Sèvres et de Saint-Germain. Autre monde, autre conflit qui se greffa sur la Grande Guerre et la vécut à son rythme, et avec ses moyens. Plusieurs fois, lorsqu'un conflit austro-russe avait commencé d'éclater, à propos des Serbes et des Bulgares, Berlin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere/#i_94999

HÖTZENDORFF FRANZ comte CONRAD VON (1852-1925) maréchal austro-hongrois

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 346 mots

Considéré comme l'un des principaux responsables de l'agression austro-hongroise contre la Serbie en juillet 1914, Franz Conrad von Hötzendorff fait essentiellement une carrière militaire ; mais, par son amitié avec l'archiduc héritier François-Ferdinand, il devient l'une des principales personnalités politiques de la monarchie à la veille de la Première Guerre mondiale. Dès 1899, général de briga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hotzendorff-franz-comte-conrad-von-marechal-austro-hongrois/#i_94999

KARAGEORGEVIĆ ou KARAGJORGJEVIĆ LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 602 mots
  •  • 1 média

Dynastie royale fondée par un paysan et chef révolutionnaire, Karageorges Petrović (1752 env.- 1817). Après une carrière de bandit d'honneur luttant contre les Turcs, il devient sous-officier dans l'armée autrichienne, puis est élu chef suprême par les haidouks serbes lors de l'insurrection de 1804 et y révèle un véritable génie militaire ; en 1808, le Conseil national serbe l'élit prince hérédita […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karageorgevic-karagjorgjevic/#i_94999

KARAGEORGEVIĆ PAUL (1893-1976)

  • Écrit par 
  • Marie-Paule CANAPA
  •  • 731 mots

Né à Saint-Pétersbourg, fils d'Arsen Karageorgevič, le frère du roi Pierre 1 er de Serbie, et d'Aurora Demidova, le prince Paul s'est marié en 1923 à la princesse grecque Olga dont il eut trois enfants. Après des études en Angleterre, il vécut souvent à l'étranger, s'intéressant surtout aux œuvres d'art ; son cousin germain le roi Alexandre I er […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-karageorgevic/#i_94999

KOSOVO ou KOSSOVO

  • Écrit par 
  • Odile PERROT
  •  • 3 313 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire du Kosovo  »  : […] Le Kosovo a hérité d’une histoire mouvementée et souvent reconstruite à des fins politiques. Premier événement clé, la bataille du champ des Merles (Kosovo Polje) s’inscrit dans cette réécriture de l’histoire. En 1389, la coalition balkanique, menée par le prince serbe Lazar Hrebeljanović, est vaincue par l’armée ottomane du sultan Murad I er . Rappelons que, aux côtés des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kosovo-kossovo/#i_94999

KOSOVO BATAILLE DE (15 juin 1389)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 227 mots

Livrée à Kosovo Polje (le « champ des Merles »), entre les armées du prince serbe Lazar Hrebeljanović et celles du sultan ottoman Murad I er , la bataille de Kosovo est une victoire turque qui marque l'effondrement des ambitions de la Serbie, alors la principauté la plus puissante des Balkans, et l'encerclement complet par les armées ottomanes de l'Empire byzantin, dont l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-kosovo/#i_94999

KUSTURICA EMIR (1954- )

  • Écrit par 
  • Sylvie ROLLET
  •  • 1 024 mots
  •  • 1 média

Emir Kusturica a bénéficié d'une reconnaissance internationale dès son premier long-métrage, Te souviens-tu de Dolly Bell ? , primé à Venise en 1981. Le festival de Cannes lui décerne successivement la palme d'or pour Papa est en voyage d'affaires en 1985, puis Underground en 1995, et le prix de la mise en scène pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emir-kusturica/#i_94999

MACÉDOINE DU NORD, anc. MACÉDOINE

  • Écrit par 
  • Maria BEZANOVSKA, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Blaze KONESKI, 
  • Michel ROUX
  • , Universalis
  •  • 7 435 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Macédoine dans le conflit kosovar »  : […] La situation se détériore le 24 mars 1999, quand l'OTAN entre en guerre contre la Serbie et bombarde la région. Près de 300 000 Albanais kosovars se réfugient chez leurs « cousins » albano-macédoniens. Le pouvoir à Skopje s'inquiète de ce déséquilibre démographique entre les albanophones et les autres ethnies, d'autant que la police découvre d'importantes caches d'armes de l'UÇK en Macédoine même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macedoine-du-nord-macedoine/#i_94999

MIHAÏLOVIĆ DRAZA (1893-1946)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 346 mots

Officier serbe, né le 27 mars 1893 à Ivanjica (Serbie), mort le 17 juillet 1946 à Belgrade. Dragoljub, ou Draža, Mihaïlović combat dans les guerres balkaniques (1912-1913), puis pendant la Première Guerre mondiale. Devenu colonel lorsque l'Allemagne envahit la Yougoslavie en avril 1941, il refuse de se soumettre à la capitulation de l'armée yougoslave. Il met alors sur pied un mouvement de résis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/draza-mihailovic/#i_94999

MILOŠEVIĆ SLOBODAN (1941-2006)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 1 015 mots
  •  • 1 média

En onze ans de pouvoir, Slobodan Milošević aura été un des principaux acteurs de la désintégration de la Yougoslavie. Ambitieux, il a su instrumentaliser le nationalisme serbe dans un but unique : prendre et consolider son pouvoir. Né en août 1941 à Požarevac, en Serbie, d'un père monténégrin, pope orthodoxe défroqué devenu instituteur, et d'une mère communiste serbe, enseignante, Slobodan Miloše […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slobodan-milosevic/#i_94999

MILOŠ Ier OBRENOVIĆ (1780-1860) prince de Serbie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 621 mots

Prince de Serbie, né le 7 (18 dans le calendrier grégorien) mars 1780 à Srednja Dobrinja (Serbie), mort le 14 (26) septembre 1860 à Topčider, près de Belgrade. Simple paysan, Miloš Teodorović travaille pour son demi-frère Milan Obrenović avant de rejoindre Karadjordje, qui déclenche l'insurrection serbe contre l'autorité ottomane en 1804. Miloš est ainsi nommé commandant des forces rebelles en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milos-ier-obrenovic/#i_94999

MONTÉNÉGRO

  • Écrit par 
  • Amaël CATTARUZZA, 
  • Renaud DORLHIAC
  •  • 5 218 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Avant la construction étatique : une pluralité d'héritages  »  : […] Pendant longtemps, l'histoire des Serbes et des Monténégrins s'est confondue, à tel point qu'il n'existait pas d'appellation spécifique pour distinguer les habitants des montagnes monténégrines de ceux des plaines serbes. Le nom de Monténégro, «  Crna Gora  », semble avoir été utilisé pour la première fois sous le règne de Milutin (1282-1321), et il dés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montenegro/#i_94999

MOUVEMENT DES NATIONALITÉS DANS L'EUROPE BALKANIQUE ET DANUBIENNE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 486 mots

1774 Le traité de Kutchuk-Kaïnardji, qui met fin à la guerre russo-turque (1768-1774), donne aux Russes un droit de protection sur les chrétiens des Balkans. 1821 Déclenchement de la révolte anti-ottomane à partir des provinces danubiennes, à l'initiative des sociétés secrètes helléniques. 1822 Proclamation de l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-des-nationalites-dans-l-europe-balkanique-et-danubienne-reperes-chronologiques/#i_94999

MURĀD, MOURAD ou MURAT Ier (1326-1389) sultan ottoman (1360-1389)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 486 mots

Sultan ottoman (1360-1389), né à Brousse (auj. Bursa) et en 1326 mort assassiné au cours de l'été 1389 à Kosovo Polje, tout près de l'actuelle ville de Priština. Murad succède à son père, le sultan Orhan (1281-1360). Peu après son accession au trône, ses troupes pénètrent en Thrace occidentale et s'emparent d'Andrinople et de Philippopolis, réduisant l'empereur d'Orient Jean V Paléologue à l'ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/murad-mourad-murat-ier/#i_94999

NEMANJIĆ ou NÉMANIDES, dynastie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 374 mots

La dynastie des Nemanjic, ou Némanides, qui régna sur la Serbie de 1170 à 1371 transforma l'État indépendant de Raška (Rascie) en un vaste empire. Fondateur de la dynastie, Stefan (Étienne) Nemanja, veliki zupan (« grand chef ») de l'État serbe de Raška de 1169 à 1196, commence à étendre son domaine tout en demeurant sous la tutelle de l'empereur byzantin. Son fils, Stefan P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nemanjic-nemanides/#i_94999

NICOLAS Ier PETROVIČ NJEGOŠ (1841-1921) prince (1860-1910) puis roi du Monténégro (1910-1918)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 374 mots
  •  • 1 média

La petite principauté serbe du Monténégro était gouvernée, depuis 1697, par la famille Petrovič Njegoš : l'évêque était élu prince par l'assemblée populaire et la dignité princière passait de l'oncle au neveu. En 1851, Danilo II refuse le statut d'évêque et convertit le Monténégro en une principauté laïque. Assassiné en 1860, il a pour successeur son neveu Nicolas, qui règnera jusqu'en 1918. En 18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-ier-petrovic-njegos/#i_94999

NIŠ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 508 mots

Niš est une ville du Sud-Est de la Serbie. Elle est située dans la vallée de Nišava mais non loin de celle de Morava-Vardar, ce qui en fait un carrefour important puisque ces deux grands axes relient la mer Égée à l'Europe centrale. La voie ferrée principale venant du Nord et de Belgrade y bifurque vers Thessalonique en Grèce et vers Sofia en Bulgarie. Niš est aussi à la croisée de plusieurs rout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nis/#i_94999

NOVI SAD

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 371 mots

Novi Sad (Neusatz en allemand, Újvidék en hongrois) est la capitale de la province autonome de Voïvodine en Serbie et le centre économique et culturel du nord de cette région multiethnique. Cette ville portuaire est située sur le Danube, au nord-ouest de Belgrade, et à la jonction du complexe hydraulique de la Bačka avec le fleuve. Elle se trouve également sur la ligne ferroviaire Belgrade-Budape […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/novi-sad/#i_94999

ORIENT QUESTION D'

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 6 468 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Réformes et insurrections dans l'Empire ottoman »  : […] À la suite de conflits limités (1790-1792) avec les Autrichiens (avec qui la paix est signée en 1791, pour un siècle) et avec les Russes, qui obtiennent la Podolie, le nouveau sultan Selim III (1789-1808) tente d'introduire dans l'Empire des réformes institutionnelles. Il commence par l'armée : par la promulgation du Nizam-i djedid (La Nouvelle Organisation, 1793), les struc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/question-d-orient/#i_94999

ORTHODOXE ÉGLISE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Bernard DUPUY, 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 23 318 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Du démantèlement du patriarcat œcuménique aux orthodoxies sans territoire »  : […] Avec les bouleversements politiques du xix e  siècle, cependant, l'évolution se faisait encore dans un autre sens. L'Empire ottoman se fissure, et l'« impérialisme » hellénique du patriarcat dominant en ressent le choc. Des épigones en nombre croissant miment, à leurs dimensions, l'Église de Constantinople. La vogue du principe des nationalités n' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-orthodoxe/#i_94999

O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

  • Écrit par 
  • André FONTAINE, 
  • Pierre MELANDRI, 
  • Guillaume PARMENTIER
  • , Universalis
  •  • 16 041 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'O.T.A.N. et la gestion des crises »  : […] C'est en élargissant ses fonctions que l'O.T.A.N. est parvenue à conserver un rôle important dans la sécurité européenne. La diplomatie française s'est longtemps opposée à cette extension du rôle de l'Organisation aux opérations de maintien de la paix ou de gestion des crises internationales. Pourtant, à la réunion ministérielle d'Oslo en juin 1992, l'O.T.A.N. entérina cette évolution, à la condit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-du-traite-de-l-atlantique-nord/#i_94999

OTTOMAN EMPIRE

  • Écrit par 
  • François GEORGEON, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 9 911 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Réformes dans un empire en crise »  : […] Au moment où le sultan Selim III arrive au pouvoir (avr. 1789), l'Empire ottoman est une nouvelle fois en guerre avec les Russes et les Autrichiens : avec ceux-ci la paix de Svitchov (août 1791) marque pour près d'un siècle la fin des hostilités et le statu quo frontalier ; avec les Russes, par contre, ce sont de nouveaux territoires qui doivent être concédés à la paix de Jassy (janv. 1792). Seli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-ottoman/#i_94999

PAŠIĆ NIKOLA (1845-1926)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 435 mots

Homme d'État serbe, Nikola Pašić est le fils d'un marchand. Il fait des études d'ingénieur à Belgrade, puis à Zurich où il rencontre Bakounine. En 1875, il rejoint comme volontaire les insurgés d'Herzégovine ; en 1878, il est élu député, et, en 1881, il fonde le Parti radical serbe. Condamné à mort par contumace en 1883, il reste en exil jusqu'à l'abdication du roi Milan (1889). Il noue alors des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikola-pasic/#i_94999

PAVLE Ier (1914-2009)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 529 mots

Quarante-quatrième patriarche de l'Église orthodoxe serbe fondée en 1219, M gr  Pavle est mort le 15 novembre 2009 à l'hôpital militaire de Belgrade à l'âge de quatre-vingt-quinze ans. Gojko Stojčevic est né le 11 septembre 1914 dans le district de Donji Mihojac, commune de Kučanci en Slavonie croate, alors territoire de l'Empire austro-hongrois. Il fait des études de méd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pavle-ier/#i_94999

SLOVÉNIE

  • Écrit par 
  • Evgen BAVCAR, 
  • Antonia BERNARD, 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Franc ZADRAVEC
  •  • 10 226 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La Slovénie unifiée »  : […] L'unité linguistique et culturelle ainsi constituée servit de fondement à la prise de conscience politique lors des bouleversements de 1848. Le nombre de gens instruits a augmenté, l'orthographe a été modernisée avec la gajica (alphabet adopté en 1850), l'idée de l'unité ethnique et linguistique s'est ancrée dans les consciences, le terme même de « Slovène » a pris le pas sur les dénominations pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slovenie/#i_94999

YOUGOSLAVIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Catherine LUTARD, 
  • Robert PHILIPPOT
  • , Universalis
  •  • 15 194 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  L'éclatement de la Yougoslavie et la fin de la fédération »  : […] Bien avant la disparition de la république socialiste fédérative de Yougoslavie en 1991-1992, les ferments de la désintégration étaient à l'œuvre. Sécessions et guerres se sont multipliées sur la quasi-totalité du territoire yougoslave. Par un effet de dominos, les combats ont glissé du nord vers le sud, partant de la Slovénie en 1991, pour atteindre le Kosovo en 1998 et la Macédoine en 2001 . Pen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yougoslavie/#i_94999

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine LUTARD, Christophe CHICLET, Jovan DERETIC, Amaël CATTARUZZA, « SERBIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/serbie/