Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SÉNÉGAL

Nom officiel

République du Sénégal (SN)

    Chef de l'État

    Bassirou Diomaye Faye (depuis le 2 avril 2024)

      Chef du gouvernement

      Ousmane Sonko (depuis le 3 avril 2024)

        Capitale

        Dakar

          Langue officielle

          Français

            Unité monétaire

            Franc CFA

              Population (estim.) 18 504 000 (2024)
                Superficie 196 712 km²
                  Sénégal : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Sénégal : carte physique

                  Sur un territoire de 196 722 kilomètres carrés, le Sénégal (plus de 14 millions d'habitants en 2010) occupe la partie la plus occidentale du continent africain. Le pays est bordé par la Guinée et la Guinée-Bissau au sud, et le fleuve Sénégal, descendu des massifs montagneux du Fouta-Djalon guinéen, trace sa frontière à l'est avec le Mali et au nord avec la Mauritanie. La façade maritime est importante, et elle a joué un rôle décisif dans l'histoire du pays. Celui-ci est constitué, pour l'essentiel, de vastes plateaux sableux. Les seuls reliefs sont les contreforts du Fouta-Djalon, dans le sud-est. Le fleuve Sénégal dessine une longue vallée alluviale de 600 kilomètres. Les estuaires du Saloum et de la Casamance abritent des zones de mangrove importantes. Le climat est essentiellement sahélien, à faible pluviosité, sauf au sud, où cette dernière autorise un couvert végétal plus important, de type guinéen.

                  Sénégal : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Sénégal : drapeau

                  Delta du Sine-Saloum, Sénégal - crédits : Curioso Photography/ Shutterstock

                  Delta du Sine-Saloum, Sénégal

                  L'histoire du Sénégal s'est dessinée au croisement des influences transsahariennes, soudanaises et atlantiques. Façonnées par les échanges avec l'Europe qui se sont développés à partir du xve siècle et, en particulier, par la traite esclavagiste, les sociétés sénégalaises sont passées, au cours du xixe siècle, sous la domination de la France. Le Sénégal a occupé une position particulière dans le projet colonial français puisqu'il a été le siège du gouvernorat de l'Afrique-Occidentale française (A-OF). Ce lien a fait naître une élite politique forte, qui a joué un rôle central dans la revendication des droits qui ont abouti à l'indépendance du pays en 1960. Avec l'appui français et le partenariat des confréries soufies, très influentes dans ce pays comptant plus de 90 % de musulmans, le président Léopold Sédar Senghor et son successeur Abdou Diouf ont assuré, entre 1960 et 2000, la stabilité du Sénégal, mais pas son développement économique. La monoculture de l'arachide est entrée dans une longue crise et les autres secteurs – pêche et tourisme – ont vite marqué le pas. Une ouverture politique contrôlée a abouti, en 2000, au terme de quarante années de domination du Parti socialiste (PS), à l'une des premières alternances démocratiques du continent africain. Une aide internationale renouvelée et la généralisation de l'émigration ont redynamisé l'économie et assuré deux mandats au président Abdoulaye Wade. Mais l'électorat, marqué par les dérives politiques de Wade et le ralentissement économique lié à la crise mondiale, a sanctionné le président et l'a privé d'un troisième mandat en 2012, au terme d'un processus électoral tendu qui a confirmé l'enracinement de la démocratie au Sénégal.

                  Géographie

                  Le cadre naturel

                  Couvrant 196 722 kilomètres carrés, le territoire sénégalais est compris entre 120 8' et 160 41' de latitude nord et 110 21' et 170 32' de longitude ouest. Il est limité à l'ouest par l'océan Atlantique, au nord par le fleuve Sénégal, à l'est par un affluent de celui-ci (Falémé), au sud-est par les contreforts du Fouta-Djalon et, enfin, au sud par la Guinée-Bissau. La presqu'île du cap Vert (où se situe la capitale Dakar) constitue la partie la plus occidentale de toute l'Afrique continentale.

                  Pêcheurs à Saint-Louis, Sénégal - crédits : Nicolas Thibaut/ Photononstop/ Getty Images Plus

                  Pêcheurs à Saint-Louis, Sénégal

                  La topographie est généralement basse, composée de plaines et de bas plateaux dépassant rarement 100 mètres d'altitude. Deux fleuves importants traversent le pays. Le Sénégal, d'une part, qui a donné son nom au pays, est long de 1 750 kilomètres et sert de frontière avec la Mauritanie. Il prend sa source dans le massif du Fouta-Djalon (Guinée) et se jette dans l'Atlantique à Saint-Louis. Déroulant ses méandres dans une vaste plaine alluviale, il connaît une période de crue entre mai et octobre (5 000 m3/s dans[...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  • : agrégé de géographie, maître de conférences à l'université Paris-X-Nanterre
                  • : docteur en science politique, analyste à l'International Crisis Group
                  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                  . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

                  Médias

                  Sénégal : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Sénégal : carte physique

                  Sénégal : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Sénégal : drapeau

                  Delta du Sine-Saloum, Sénégal - crédits : Curioso Photography/ Shutterstock

                  Delta du Sine-Saloum, Sénégal

                  Autres références

                  • SÉNÉGAL, chronologie contemporaine

                    • Écrit par Universalis
                  • AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

                    • Écrit par Roland POURTIER
                    • 21 496 mots
                    • 29 médias
                    ...symbolisa le « caoutchouc rouge », les activités de cueillette firent place à l'agriculture d'exportation. L'arachide, encouragée dès les années 1840 au Sénégal, puis le coton se développèrent comme culture de rente dans les pays de savane. Les paysanneries, après avoir tenté de s'opposer à la « culture...
                  • AFRIQUE-OCCIDENTALE FRANÇAISE (AOF)

                    • Écrit par Alfred FIERRO
                    • 815 mots
                    • 2 médias

                    Créée par un décret du 16 juin 1895, sous la direction d'un gouverneur général, l'Afrique-Occidentale française (A.-O.F.) répond à la nécessité de coordonner sous une autorité unique la pénétration française à l'intérieur du continent africain. L'A.-O.F. est, à l'origine, constituée des...

                  • ALPHABÉTISATION

                    • Écrit par Béatrice FRAENKEL, Léon GANI, Aïssatou MBODJ
                    • 8 963 mots
                    ...de vue quantitatif que d'un point de vue fonctionnel. À ces différences linguistiques s'ajoutent des situations « graphiques » particulières. Ainsi, le Sénégal présente un cas de figure que l'on retrouve dans de nombreux pays africains. Le français est la seule langue officielle bien qu'elle ne soit la...
                  • AMADOU (1944- )

                    • Écrit par Philippe BOUCHET
                    • 772 mots

                    Né en 1944 à Agniam Thiodaye (Sénégal), Amadou Bâ, élève de Pierre Lods (1921-1988), vit et travaille à Dakar. Sa peinture, pleinement nourrie par la tradition et que l'on pourrait qualifier de « classique » par les sujets traités – bœufs en forme de lyre, pasteurs, bateaux à fond plat sur...

                  • Afficher les 34 références

                  Voir aussi