SÉNÉGAL, chronologie contemporaine

 

2019

24 février 2019
Sénégal. Réélection du président Macky Sall.

Le président Macky Sall, candidat de l’Alliance pour la République, est réélu dès le premier tour pour un deuxième mandat à la tête de l’État, avec 58,3 p. 100 des suffrages. Il devance notamment l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, candidat du parti Rewmi – « le pays » en wolof –, qui obtient 20,5 p. 100 des voix, et Ousmane Sonko, candidat antisystème du parti Patriote du Sénégal pour le trav […] Lire la suite

2018

30 août 2018
Sénégal. Obstacles à la candidature de deux figures de l’opposition.

Le 30, la cour d’appel de Dakar confirme la condamnation à cinq ans de prison, pour détournement de fonds publics, prononcée en mars contre Khalifa Sall, principal opposant au président Macky Sall. Cette condamnation risque d’entraîner le rejet de sa candidature à l’élection présidentielle prévue en février 2019. Le 30 également, la Cour suprême valide le rejet de la candidature au scrutin préside […] Lire la suite

30 mars 2018
Sénégal. Condamnation du maire de Dakar Khalifa Sall.

Le tribunal correctionnel de Dakar condamne le maire de la capitale Khalifa Sall à cinq ans de prison pour faux et usage de faux, et escroquerie portant sur des fonds publics, pour le détournement de 1,8 milliard de francs CFA (2,8 millions d’euros). Chef de l’opposition au président Macky Sall, Khalifa Sall entend se présenter à l’élection présidentielle prévue en février 2019, ce que la loi auto […] Lire la suite

2-3 février 2018
France – Sénégal. Visite du président Emmanuel Macron au Sénégal.

Le 2, le président français Emmanuel Macron effectue au Sénégal une visite consacrée à l’éducation et au climat. Il annonce une contribution française de 250 millions de dollars au financement du Partenariat mondial pour l’éducation, qui œuvre à fournir une éducation de base aux enfants de soixante-sept pays en développement. Emmanuel Macron et son homologue Macky Sall évoquent également la force  […] Lire la suite

2017

30 juillet 2017
Sénégal. Victoire du pouvoir aux élections législatives.

La coalition gouvernementale Benno Bokk Yakaar menée par le Premier ministre Mohammed Dionne remporte les élections législatives avec 49,5 p. 100 des suffrages et 125 sièges sur 165. La coalition de l’ancien président Abdoulaye Wade, Manko Wattu Sénégal, obtient 16,7 p. 100 des voix et 19 élus. Manko Taxawu Sénégal, l’autre coalition d’opposition dirigée par le maire de Dakar, Khalifa Sall, empris […] Lire la suite

2016

30 mai 2016
Tchad – Sénégal. Condamnation de l’ancien président Hissène Habré.

Au terme d’un procès lancé en juillet 2015, les Chambres africaines extraordinaires (CAE) siégeant à Dakar condamnent l’ancien président tchadien Hissène Habré à la prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre, tortures et viols commis lorsque celui-ci était au pouvoir de 1982 à 1990. La commission d’enquête tchadienne a identifié quatre mille victimes et estime que leur nom […] Lire la suite

20 mars 2016
Sénégal. Référendum constitutionnel.

Les électeurs se prononcent par référendum, à 62,7 p. 100, en faveur de la réforme constitutionnelle qui prévoit notamment une réduction de sept à cinq ans de la durée du mandat présidentiel. Cette mesure avait été promise par le président Macky Sall, élu en avril 2012, lors de sa campagne électorale. La réforme porte également sur le renforcement des droits des citoyens et de l’opposition, ainsi  […] Lire la suite

2012

12-14 octobre 2012
France – Afrique. Visite du président François Hollande en Afrique.

Le 12, le président François Hollande se rend au Sénégal pour sa première visite en Afrique. Il y est reçu par son homologue Macky Sall, démocratiquement élu en mars 2012. Devant le Parlement, à Dakar, François Hollande annonce que « le temps de la Françafrique est révolu » et prône un « partenariat avec des relations fondées sur le respect, la clarté et la solidarité ». Les 13 et 14, François Hol […] Lire la suite

1er juillet 2012
Sénégal. Victoire de la coalition favorable au président Macky Sall aux élections législatives.

Le 1er, la coalition Benno Bokk Yakaar, formée en soutien à Macky Sall entre les deux tours de l'élection présidentielle de mars, remporte les élections législatives, avec 53,1 p. 100 des suffrages et 119 sièges sur 150. Victime de dissensions internes, le Parti démocratique sénégalais de l'ancien président Abdoulaye Wade obtient seulement 15,2 p. 100 des voix et 12 élus. On […] Lire la suite

25 mars 2012
Sénégal. Élection de Macky Sall à la présidence.

Le 25, Macky Sall, candidat de l'Alliance pour la République, remporte le second tour de l'élection présidentielle, avec 65,8 p. 100 des suffrages, contre 34,2 p. 100 pour le président sortant Abdoulaye Wade. Le taux de participation est de 55 p. 100. L'ancien Premier ministre était soutenu par le Mouvement du 23-Juin, une organisation hétéroclite regroupant tous les opposants au président sortant […] Lire la suite

26 février 2012
Sénégal. Ballottage à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle.

Le 26, le président Abdoulaye Wade, au pouvoir depuis avril 2000, candidat du Parti démocratique sénégalais, ne remporte pas l'élection présidentielle dès le premier tour, comme en février 2007. Il obtient 34,8 p. 100 des suffrages, contre 26,6 p. 100 pour son principal challenger, le candidat de l'Alliance pour la République et ancien Premier ministre Macky Sall. Moustapha Niasse, de l'Alliance d […] Lire la suite

27 janvier 2012
Sénégal. Contestation de la candidature du président sortant Abdoulaye Wade.

Le 27, le Conseil constitutionnel valide la candidature du président sortant Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle de février, considérant que sa première élection, en mars 2000, n'entre pas dans le champ de la réforme constitutionnelle de janvier 2001 qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels consécutifs. Le Conseil refuse, en revanche, de valider la candidature du chanteur Yousso […] Lire la suite

2011

23 juin 2011
Sénégal. Émeutes contre un projet de réforme constitutionnelle.

Des manifestants se réclamant d'un « printemps sénégalais », en référence aux révolutions arabes, se rassemblent à Dakar autour de l'Assemblée nationale pour dénoncer le projet de réforme constitutionnelle qui y est discuté. Celui-ci prévoit la victoire à l'élection présidentielle du candidat qui aurait recueilli seulement 25 p. 100 des suffrages au premier tour. Il vise à permettre au fils du pré […] Lire la suite

2008

15-31 mars 2008
Afrique. Manifestations contre la vie chère.

Le 15, Ouagadougou et d'autre villes du Burkina Faso sont le théâtre de manifestations contre la vie chère. Des événements semblables s'étaient déjà produits dans le pays, ainsi qu'au Cameroun, en février.Le 30, des manifestations contre la hausse des produits de première nécessité ont lieu à Dakar, au Sénégal, et le 31 à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Tous ces rassemblements sont l'occasion de pillag […] Lire la suite

2007

3-19 juin 2007
Sénégal. Forte abstention aux élections législatives.

Le 3, les élections législatives sont marquées par un faible taux de participation – 35 p. 100 contre 67 p. 100 en 2001. Les partis d'opposition avaient appelé au boycottage du scrutin en guise de protestation contre les conditions de la réélection du président Abdoulaye Wade en février. La majorité présidentielle remporte quelque 131 sièges sur 150, les autres élus étant des indépendants, pour la […] Lire la suite

25 février 2007
Sénégal. Réélection du président Abdoulaye Wade.

Le président sortant Abdoulaye Wade, candidat du Parti démocratique sénégalais, remporte l'élection présidentielle dès le premier tour, avec 55,9 p. 100 des suffrages. Son principal adversaire, son ancien Premier ministre Idrissa Seck, obtient 14,9 p. 100 des voix; le socialiste Ousmane Tanor Dieng est le grand perdant du scrutin avec 13,6 p. 100 des voix. Le taux de participation est de 70,5 p. 1 […] Lire la suite

2003

8-12 juillet 2003
États-Unis – Afrique. Tournée africaine du président George W. Bush.

Le 8, le président des États-Unis George W. Bush entame par le Sénégal sa tournée africaine. À Dakar, les représentants des pays membres de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest demandent aux États-Unis de prendre la tête de la force d'interposition qu'ils comptent envoyer au Liberia. Le président Bush se rend dans l'île de Gorée, jadis lieu de partance des navires négriers vers  […] Lire la suite

2001

29 avril 2001
Sénégal. Victoire de la coalition présidentielle aux élections législatives.

La coalition Sopi, qui soutient le président Abdoulaye Wade, remporte les élections législatives anticipées avec 49,6 p. 100 des suffrages et 89 des 120 sièges de l'Assemblée nationale. Il s'agit d'une victoire personnelle pour le chef de l'État, qui s'est fortement impliqué dans la campagne. Celui-ci conforte ainsi sa victoire à la présidentielle de mars 2000. Le Parti socialiste, longtemps premi […] Lire la suite

2000

19 mars 2000
Sénégal. Élection de l'opposant Abdoulaye Wade à la présidence.

Le 19, l'avocat Abdoulaye Wade, chef du Parti démocratique sénégalais, premier parti d'opposition, remporte le second tour de l'élection présidentielle avec 58,5 p. 100 des suffrages. Il bat le président sortant, Abdou Diouf, successeur de Léopold Sédar Senghor et candidat du Parti socialiste (P.S.) au pouvoir depuis l'indépendance, qui recueille 41,5 p. 100 des voix. Le taux de participation est  […] Lire la suite

1998

24 mai 1998
Sénégal. Victoire du Parti socialiste aux élections législatives.

Le 24, le Parti socialiste du président Abdou Diouf remporte la majorité absolue des sièges au Parlement à l'issue des élections législatives marquées par des incidents en Casamance. Avec 50,12 p. 100 des suffrages, il obtient 93 élus sur 140. Le Parti démocratique sénégalais d'Abdoulaye Wade, principale formation de l'opposition, dispose de 23 députés ; avec 11 élus, le Renouveau démocratique de  […] Lire la suite

23 mars-2 avril 1998
États-Unis – Afrique. Tournée du président Bill Clinton en Afrique.

Le 23, Bill Clinton entame, au Ghana, une tournée de onze jours en Afrique. Cette visite d'une durée sans précédent est la première d'un président américain sur le Continent noir depuis celle du président Jimmy Carter en 1978. Bill Clinton apporte le soutien de son pays aux grands principes de la démocratie, de la paix et de l'ouverture sur l'économie mondiale qui conditionnent le développement de […] Lire la suite

1995

6 avril 1995
Sénégal. Disparition de touristes français en Casamance.

Quatre touristes français, Claude et Catherine Cave et Jean-Paul et Martine Gagnaire, disparaissent dans la province de Casamance qui connaît depuis décembre 1982 une rébellion indépendantiste armée. En juillet 1993, au terme d'une année d'affrontements particulièrement nombreux qui avaient fait un millier de morts, l'abbé Augustin Diamacoune Senghor, chef des rebelles du Mouvement des forces démo […] Lire la suite

15 mars 1995
Sénégal. Entrée de l'opposition au gouvernement.

Le président Abdou Diouf reconduit dans ses fonctions le Premier ministre Habib Thiam, à la tête d'un gouvernement remanié au sein duquel cinq membres du Parti démocratique sénégalais (P.D.S.), le principal parti d'opposition, font leur entrée. Le chef du P.D.S., Abdoulaye Wade, est nommé ministre d'État sans portefeuille. Il avait déjà occupé ce poste d'avril 1991 à août 1992, avant de démissionn […] Lire la suite

1994

16-24 février 1994
Sénégal. Émeutes meurtrières à la suite de la dévaluation du franc CFA.

Le 16, à Dakar, des manifestants affrontent violemment les forces de l'ordre à l'issue d'une réunion publique de la Confédération des forces démocratiques, coalition de l'opposition, consacrée à la cherté de la vie après la dévaluation de 50 p. 100 du franc CFA, en janvier. Ces heurts s'accompagnent d'actes de vandalisme. Le bilan officiel fait état de six policiers et de deux manifestants tués. L […] Lire la suite

11 janvier 1994
Afrique. Dévaluation du franc CFA.

Sous la pression de la France et du Fonds monétaire international (F.M.I.), les dirigeants des quatorze États africains appartenant à la zone franc (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée équatoriale, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, Togo), réunis à Dakar, annoncent la dévaluation de 50 p. 100 du franc CFA et de 25 p. 100 du franc comorien. La parité  […] Lire la suite

1993

9 mai 1993
Sénégal. Majorité absolue à l'Assemblée pour le parti du président Abdou Diouf.

Le 9, lors des élections législatives, le Parti socialiste au pouvoir conserve la majorité absolue à l'Assemblée avec quatre-vingt-quatre élus (— 19) sur cent vingt, contre vingt-sept ( + 10) pour le Parti démocratique sénégalais d'Abdoulaye Wade. Quatre autres partis ou coalitions de partis font leur entrée à l'Assemblée. Le taux de participation est de 40,74 p. 100. Ces résultats confirment la p […] Lire la suite

21 février-13 mars 1993
Sénégal. Réélection du président Abdou Diouf au premier tour.

Le 21, le premier tour de l'élection présidentielle est marqué par des violences en Casamance, province du Sud agitée depuis décembre 1982 par un soulèvement indépendantiste. Les rebelles avaient appelé au boycottage du scrutin. Le bilan des incidents s'élève à vingt-huit morts. En février 1988, lors du précédent scrutin présidentiel, la réélection au premier tour du président sortant Abdou Diouf  […] Lire la suite

1992

1er septembre 1992
Sénégal. Troubles meurtriers en Casamance.

De violents affrontements opposent l'armée aux maquisards indépendantistes du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (M.F.D.C.) à Kaguitt, à la frontière de la Guinée-Bissau. Le bilan officiel fait état d'une cinquantaine de morts. Dès le lendemain, l'armée lance une vaste opération de ratissage dans toute cette région du sud du pays, qui est soumise à un blocus total. Ce sont les combats […] Lire la suite

19-26 février 1992
Vatican – Afrique. Voyage du pape Jean-Paul II au Sénégal, en Gambie et en Guinée.

Le 19, à Dakar, Jean-Paul II entame son huitième voyage en Afrique, où il visite trois pays dans lesquels les catholiques sont très fortement minoritaires par rapport aux musulmans. Au cours des quatre jours de sa visite – la première – au Sénégal, il se rend notamment sur l'île de Gorée, ancien lieu d'embarquement des esclaves, « avec un sentiment de pénitence » pour « l'holocauste méconnu » de l […] Lire la suite

1991

7-8 avril 1991
Sénégal. Entrée d'opposants au gouvernement.

Le 7, le président Abdou Diouf nomme Habib Thiam Premier ministre.Le 8, le nouveau Premier ministre présente son gouvernement. Pour la première fois, plusieurs opposants y participent, notamment Abdoulaye Wade, secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (P.D.S.), qui est nommé ministre d'État sans que ses attributions soient précisées. […] Lire la suite

1989

19-21 août 1989
Sénégal – Gambie – Mauritanie. Désaccords du Sénégal avec ses voisins.

Le 19, le Sénégal, qui s'oppose à deux de ses voisins pour des problèmes frontaliers, la Mauritanie au nord et la Guinée-Bissau au sud, et qui a donc besoin de tous ses effectifs militaires, décide de retirer ses troupes – environ trois cents hommes – de Gambie, pays avec lequel il est lié sur le plan militaire, économique et politique, depuis l'entrée en vigueur en février 1982 de la confédératio […] Lire la suite

22 avril-3 mai 1989
Sénégal – Mauritanie. Massacres de Sénégalais et de Mauritaniens à Dakar et à Nouakchott.

Les 22 et 23, les milliers de petits commerçants mauritaniens de Dakar (Sénégal) sont la cible de vandales et de pilleurs sénégalais. Ces événements interviennent après les heurts qui ont opposé, le 9, des paysans sénégalais à des éleveurs nomades mauritaniens dans le village frontalier de Diawara. Ces violences, qui apparaissent comme des exutoires à la misère et à la colère sociale, résultent ta […] Lire la suite

1988

11-17 mai 1988
Sénégal. Libération du chef de l'opposition et levée de l'état d'urgence

Le 11, la Cour de sûreté de l'État, qui jugeait plusieurs membres de l'opposition, dont son chef de file, Abdoulaye Wade, accusés d'être responsables des troubles survenus à Dakar au lendemain des élections du 28 février, rend un verdict de clémence. Abdoulaye Wade, condamné à un an de prison avec sursis, est immédiatement libéré.Le 17, dans un climat politique apaisé, le président Abdou Diouf ann […] Lire la suite

28-29 février 1988
Sénégal. Réélection du président Abdou Diouf et état d'urgence à Dakar

Le 28, les électeurs se rendent aux urnes pour élire le président de la République et la nouvelle Assemblée nationale. Le président Abdou Diouf, candidat du Parti socialiste et successeur de Léopold Senghor, au pouvoir depuis 1981, est le grand favori. Son principal adversaire est Me Abdoulaye Wade, candidat du Parti démocratique sénégalais (P.D.S.).Au cours de la campagne é […] Lire la suite

1985

25-26 novembre 1985
Sénégal – France. Visite du président Abdou Diouf à Paris

Les 25 et 26, Abdou Diouf, chef de l'État sénégalais et président en exercice de l'O.U.A. (Organisation de l'unité africaine), effectue en France une visite d'État. Les entretiens avec François Mitterrand portent sur l'aide française qui devrait cette année être de 1,358 milliard de francs, ainsi que sur la situation au Tchad et en Afrique du Sud. […] Lire la suite

1984

11-15 janvier 1984
France – Sénégal. Visite du Premier ministre Pierre Mauroy à Dakar

Le 11, Pierre Mauroy, Premier ministre français, arrive à Dakar pour une visite officielle de quatre jours : deux entretiens sont prévus entre Pierre Mauroy et le président du Sénégal, Abdou Diouf.Le 15, Pierre Mauroy conclut sa visite officielle. Ce voyage a été l'occasion pour la France d'annoncer une augmentation de son aide alimentaire (sa contribution passera à 10 000 tonnes de céréales), la  […] Lire la suite

1983

6-18 décembre 1983
Sénégal. Affrontements autonomistes en Casamance

Le 6, des manifestants du Mouvement des forces démocratiques de Casamance, province méridionale du Sénégal, tuent trois gendarmes qui tentaient de disperser une réunion près de la capitale de la Casamance, Ziguinchor. Les Diola de basse Casamance souffrent de la domination de l'ethnie majoritaire, les Ouolof.Le 18, de nouveaux affrontements à Ziguinchor font vingt-cinq morts et une centaine de ble […] Lire la suite

3 avril 1983
Sénégal. Prise de fonctions du président Abdou Diouf

Le 3, Abdou Diouf, élu le 27 février à la tête de l'État sénégalais, prête serment devant la Cour suprême. Dans son allocution, il annonce que la Constitution va être révisée et la fonction de Premier ministre supprimée. Habib Thiam, qui occupait ce poste, a été nommé, le 2, président de l'Assemblée nationale. Quant au gouvernement, il est largement remanié. […] Lire la suite

27 février 1983
Sénégal. Victoire du parti d'Abdou Diouf aux élections générales

Abdou Diouf, chef de l'État sénégalais depuis le 31 décembre 1980, se présente pour la première fois au verdict du suffrage universel après avoir succédé automatiquement en tant que Premier ministre au président Léopold Sédar Senghor, démissionnaire. Il obtient 83,88 p. 100 des suffrages exprimés à l'élection présidentielle. Aux élections législatives qui se déroulent en même temps, le Parti socia […] Lire la suite

1982

19-26 mai 1982
France – Afrique. Voyage du président François Mitterrand en Afrique

Le 19, François Mitterrand entame un voyage qui le conduit dans cinq pays africains. Faisant escale à Alger, il s'entretient avec le président Chadli Bendjedid. Ce geste, qui marque le changement intervenu dans le climat des relations franco-algériennes, est l'occasion, pour le chef de l'État français, de préciser sa conception des rapports entre Paris et les capitales africaines, fondés sur une p […] Lire la suite

1er février 1982
Sénégal – Gambie. Naissance officielle de la confédération de Sénégambie

Le 1er, le pacte constitutif de la confédération de Sénégambie entre en vigueur. C'est l'aboutissement d'un processus de rapprochement déjà ancien entre Dakar et Banjul, accéléré par le coup d'État du 30 juillet 1981 en Gambie, qui échoua grâce à l'intervention de l'armée sénégalaise. Le traité, signé le 17 décembre 1981 entre le Sénégal et la Gambie, prévoit en particulier  […] Lire la suite

1981

19 décembre 1981
Sénégal – Gambie. Signature du traité entre le Sénégal et la Gambie

Le traité créant la confédération de Sénégambie est signé à Dakar par les présidents Abdou Diouf, du Sénégal, et Dawda Jawara, de Gambie. Ce traité entrera en vigueur le 1er janvier 1982.La confédération est fondée sur une intégration des forces armées des deux États, une union monétaire et économique et une coordination de la politique extérieure. […] Lire la suite

14 novembre 1981
Sénégal – Gambie. Création de la Sénégambie

À Kaour en Gambie, le président du Sénégal, Abdou Diouf, et le président de la Gambie, sir Daouda Jawara, signent un accord sur la création d'une confédération, la Sénégambie, qui aura Abdou Diouf comme président. et sir Daouda comme vice-président.Deux interventions militaires sénégalaises, en novembre 1980 et en août 1981, effectuées à la demande de la Gambie dont la stabilité était menacée, ava […] Lire la suite

24 avril 1981
Sénégal. Adoption de mesures de libéralisation

L'Assemblée nationale sénégalaise vote une révision de la Constitution : le nombre de partis n'est plus limité à quatre ; leurs dénominations ne sont plus imposées ; les délits politiques les moins graves jugés entre le début de 1976 et la fin de 1980 sont amnistiés ; l'obligation pour les citoyens sénégalais de posséder un visa de sortie est supprimée. […] Lire la suite

1er-2 janvier 1981
Sénégal. Début de la présidence d'Abdou Diouf

Le 1er, le Premier ministre Abdou Diouf succède de plein droit, comme le prévoit la Constitution, au président Léopold Sédar Senghor, qui avait présenté la veille sa démission officielle. Le nouveau chef de l'État déclare : « Tout en maintenant les acquis du président Senghor je conduirai les changements. [...] Dès ce jour je relève les défis des années 1980. [...] Je n'ente […] Lire la suite

— Universalis