SALARIAT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vers la société salariale

Au tournant du siècle, l'émergence progressive de la production de masse a fait voler en éclats ce modèle concurrentiel. Aux États-Unis et en Allemagne, les grandes unités industrielles rationalisent la production : Taylor puis Ford comprennent que, pour produire moins cher, c'est la grande série qui est la clé, bien plus que la compression des salaires. Les gains de productivité permettent d'augmenter l'offre. Encore faut-il que la demande suive. Or ce n'est pas toujours le cas : le mode de fixation des salaires ne s'adapte qu'imparfaitement à cette nouvelle donne industrielle, et les gains de productivité se transforment plus en profits qu'en salaires, ce qui ne permet pas d'alimenter une demande de masse à la hauteur de la production de masse. Taylor, pourtant, avait préconisé, dès la fin du xixe siècle, des formes de rémunération incitatrices – salaire au rendement complété par des primes croissant rapidement avec les gains de productivité – qui, si elles avaient été appliquées, auraient sans doute permis de faire évoluer la demande au rythme des changements affectant l'offre. Mais, si les « méthodes Taylor » rencontrèrent un grand succès en ce qui concerne l'organisation de la production, les préconisations salariales qui allaient de pair furent délaissées. De même, lorsque, en 1917, Henry Ford inventa le convoyeur (la « chaîne »), qui permit de fantastiques gains de productivité, il l'accompagna d'une politique salariale aboutissant à un doublement des salaires ouvriers. Mais, faute d'être imité par les autres employeurs, il dut s'aligner sur la norme commune lors de la crise des années 1930.

Usine Ford

Photographie : Usine Ford

Photographie

Les ouvriers de l'usine Ford, de Dearborn, dans le Michigan, devant la chaîne d'assemblage de voitures, en 1928. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

États-Unis : la prospérité, 1920-1929

Vidéo : États-Unis : la prospérité, 1920-1929

Vidéo

C'est la révolution aux États-Unis dans les années 1920, une révolution fondée sur le progrès technique : la diffusion des chaînes de montage et d'assemblage, apparues à la veille de la Première Guerre mondiale, prolonge les réflexions de l'ingénieur Taylor sur l'organisation... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

Cet écart, entre un potentiel d'offre largement croissant et une demande bornée par le rythme d'augmentation des salaires, est devenu une source de déséquilibre d'autant plus considérable que, après la Première Guerre mondiale, le salariat est désormais largement majoritaire dans la population active : en France – qui n'est pas le pays le plus avancé dans ce domaine, il s'en faut de beaucoup, en raison du poids de son agriculture –, les employés [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages

Médias de l’article

Usine Ford

Usine Ford
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

États-Unis : la prospérité, 1920-1929

États-Unis : la prospérité, 1920-1929
Crédits : The Image Bank

vidéo

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : conseiller de la rédaction du journal Alternatives économiques

Classification

Autres références

«  SALARIAT  » est également traité dans :

L'ACCUMULATION DU CAPITAL, Joan Violet Robinson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 007 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le profit au cœur de la croissance »  : […] Le livre s'écarte de la théorie néo-classique en ne considérant pas le taux d'intérêt comme le paramètre essentiel du processus d'expansion. Joan Robinson constate que la vision néo-classique part de l'idée que les entreprises n'ont aucun autofinancement, ou, tout au moins, que leur mode de décision dépend exclusivement de leurs conditions de financement. Or, pour une entreprise, le financement, […] Lire la suite

AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 9 954 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Autres types d'exploitation agricole »  : […] Depuis la seconde moitié des années 1970, nous l'avons vu, d'autres types d'acteurs (firmes, groupes coopératifs, fonds d'investissement...) ont mis en place de grandes exploitations. Ces structures sont capitalistes au sens où tout le travail – agricole proprement dit, mais aussi travail de direction, d'encadrement et de gestion – est effectué par des ouvriers et autres employés salariés, qui ne […] Lire la suite

ALIÉNATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURAND
  •  • 728 mots

Pour les sociologues, le concept d'aliénation a été forgé par Karl Marx à la suite de ses lectures de Hegel. Lors du rapport salarial capitaliste, le résultat du travail de l'ouvrier ne lui appartient pas puisqu'il a échangé un temps de travail contre un salaire. À la fin de cet échange salarial capitaliste, le résultat du travail de l'ouvrier lui est étranger, c'est-à-dire aliéné, puisqu'il e […] Lire la suite

AUTOFINANCEMENT

  • Écrit par 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 5 233 mots

Dans le chapitre « Le bien-fondé de l'autofinancement »  : […] Par référence explicite ou implicite au modèle de financement traditionnel selon lequel tous les fonds investis ont été épargnés préalablement, et où le financement des investissements n'interfère pas avec la distribution des revenus, on a pu dire que l'autofinancement, épargne forcée, affectait sensiblement la distribution et pesait notamment sur les consommateurs et sur les salariés des entrepr […] Lire la suite

AVOCAT

  • Écrit par 
  • Claude MICHEL
  •  • 7 302 mots

Dans le chapitre « Modes d'exercice professionnels »  : […] Pour permettre aux avocats de mieux répondre aux exigences résultant de l'extension de leur champ d'activité, les deux lois du 31 décembre 1990 ont diversifié les modes autorisés d'exercice et introduit le salariat, tout en affirmant que, dans tous les cas, la profession d'avocat restait une profession libérale et indépendante. Aux cabinets groupés, aux sociétés civiles de moyens, associations et […] Lire la suite

BREVET D'INVENTION

  • Écrit par 
  • Jacques AZÉMA, 
  • Bernard EDELMAN, 
  • Michel VIVANT
  •  • 10 726 mots

Dans le chapitre « Le titre délivré »  : […] Les titres de propriété industrielle susceptibles de protéger les inventions sont : le brevet d'invention, le certificat d'utilité et, plus récemment, le certificat complémentaire de protection. Le brevet est le titre majeur qui conférera un monopole d'exploitation d'une durée maximale de vingt ans à compter du dépôt de la demande. Le certificat d'utilité est un titre mineur conférant une protecti […] Lire la suite

LE CAPITAL, Karl Marx - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Annie SORIOT
  •  • 1 123 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Marchandise, plus-value et accumulation »  : […] La structure du Capital reflète la méthodologie de Marx : elle consiste à partir des « entités abstraites » de l'économie politique classique pour ensuite étudier le concret. Le livre I analyse le processus de production capitaliste et débute par les chapitres sur la marchandise et la monnaie, afin d'analyser la « survaleur » et le « surtravail » (la forme moderne de l'exploitation) et d'en expo […] Lire la suite

LE CAPITAL HUMAIN, UNE ANALYSE THÉORIQUE ET EMPIRIQUE, Gary Stanley Becker - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Samuel FEREY
  •  • 1 079 mots

Dans le chapitre « Une autre sorte de capital »  : […] Becker définit le capital humain comme un stock de ressources productives incorporées aux individus eux-mêmes, constitué d'éléments aussi divers que le niveau d'éducation, de formation et d'expérience professionnelle, l'état de santé ou la connaissance du système économique. Toute forme d'activité susceptible d'affecter ce stock (poursuivre ses études, se soigner, etc.) est définie comme un invest […] Lire la suite

CHANDLER ALFRED (1918-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 900 mots

L'historien de l'économie Alfred Du Pont Chandler est né le 15 septembre 1918 dans une vieille famille du Delaware, une famille patricienne américaine typiquement W.A.S.P. (White Anglo-Saxon Protestant). Très jeune, il se passionne pour l'histoire et entreprend de l'étudier à Harvard. Il interrompt momentanément ses études pour faire la guerre du Pacifique dans l'U.S. Navy. Revenu à la vie civile, […] Lire la suite

CHÔMAGE - Sociologie du chômage

  • Écrit par 
  • Didier DEMAZIÈRE
  •  • 2 468 mots

Dans le chapitre « Une construction historique et institutionnelle »  : […] Si la pertinence de la notion de chômage est en question aujourd'hui, c'est bien qu'elle ne désigne pas une réalité objective, aux contours indiscutables. Le chômage est le résultat d'une construction sociale et historique, aboutissant à ce que certaines situations soient vues comme du chômage et d'autres non, comptées pour du chômage et d'autres non. À la fin du xix e  siècle, le verbe chômer av […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Adoption par ordonnances du plan d'urgence pour l'emploi. 2 août 2005

par le moyen du chèque-emploi. Les syndicats dénoncent la précarisation croissante du salariat, tandis que le Medef réclame l'application du C.N.E. à l'ensemble des entreprises. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Denis CLERC, « SALARIAT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/salariat/