LOHSE RICHARD-PAUL (1902-1988)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre, graphiste et théoricien suisse, Richard-Paul Lohse a été, avec Max Bill, Camille Graeser et Verena Loewensberg, le principal représentant de ce groupe d'artistes appelés « concrets zurichois » qui ont approfondi dans le sens de la rigueur la peinture non figurative de tendance géométrique. Après une période de tâtonnements qui s'achève en 1935, les premiers tableaux de Lohse traduisent l'influence du constructivisme par l'utilisation des diagonales et des groupes de formes disposées sur un fond (Transformation de 4 figures identiques, 1942, Kunstmuseum, Bâle). Il développe parallèlement une remarquable activité de graphiste, en particulier dans le domaine de l'affiche (Helft uns helfen, 1940) et se consacre à la propagande en faveur de l'avant-garde, en créant par exemple avec Leo Leuppi en 1937 l'association des artistes suisses Allianz, en participant à la revue Abstrakt + Konkret (1944-1945) et en adhérant au Schweizer Werkbund.

À partir de 1943, analysant l'œuvre de Mondrian, de Bart van der Leck et de Théo van Doesburg en particulier, ainsi que celle de Josef Albers exécutée au Bauhaus, Lohse adopte un parti fondé uniquement sur les directions horizontales et verticales. Au terme de concret, il préférera celui de systématique. Lohse pense que tout peut et tout doit être contrôlé dans un tableau, du processus d'élaboration à la réalisation, afin d'éliminer tout élément individualiste et subjectif. Les formes employées, lignes, carrés, multiples de carrés, c'est-à-dire des formes neutres et anonymes, immédiatement lisibles, sont disposées dans un espace à deux dimensions : elles structurent orthogonalement la totalité du champ pictural sans créer de motif et en abolissant la dualité forme-fond. Les couleurs sont choisies selon un principe strict, posé [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LOHSE RICHARD-PAUL (1902-1988)  » est également traité dans :

CONCRET ART

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 729 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Max Bill et le foyer suisse »  : […] La mort soudaine de Van Doesburg, en 1931 à Davos, interrompt brutalement l'évolution dans laquelle il s'était engagé. Tandis que ses anciens compagnons de route s'éloignent des principes de l'art concret, l'artiste allemand Josef Albers (1888-1976), professeur au Bauhaus, réalise entre 1932 et 1935 une série de quatre-vingts gouaches à partir du motif de la clef de sol dont il remplit les boucl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-concret/#i_47140

Pour citer l’article

Serge LEMOINE, « LOHSE RICHARD-PAUL - (1902-1988) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-paul-lohse/