RHÉNANIE-PALATINAT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Rhénanie-Palatinat (Rheinland-Pfalz en allemand) est un Land d’Allemagne situé dans le sud-ouest du pays. Moins densément peuplée que les territoires voisins, elle n’abritait que 4,07 millions d’habitants en 2017 pour une superficie de 19 857 kilomètres carrés. Mayence en est la capitale.

Allemagne : carte administrative

Carte : Allemagne : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La Rhénanie-Palatinat comprend des ensembles physiques très contrastés. Elle s’étend à l’est des frontières belge, luxembourgeoise et française jusqu’au Rhin, voire un peu au-delà dans sa partie nord. Au sud-ouest, le long de la frontière française, elle enserre totalement le petit Land de Sarre. La majeure partie de son territoire se trouve dans l’ensemble du Mittelgebirge, ces massifs montagneux d’altitude faible à moyenne (le point culminant n’excède pas 820 mètres) et qui forment des ensembles orientés selon un axe sud-ouest/nord-est. Parmi eux, on compte l’Eifel au nord-ouest, qui se poursuit sur la rive orientale du Rhin par les contreforts du Westerwald, l’Hunsrück au sud de la Moselle et la forêt du Palatinat dans la continuité des Vosges. La Moselle et le Rhin, qui se joignent à Coblence, forment des vallées profondes aux paysages souvent évoqués dans la culture allemande romantique. Au sud-est, le long du Rhin, se trouve la partie nord d’un long bassin d’effondrement aux altitudes basses et au climat doux auquel appartiennent également le pays de Bade et la plaine d’Alsace.

Située pour l’essentiel dans la partie de l’Allemagne autrefois intégrée à l’Empire romain, comme en témoignent le passé de Mayence et surtout celui de Trèves, la Rhénanie-Palatinat ne peut s’identifier à aucune entité antérieure cohérente mais à des assemblages territoriaux en constante recomposition aux époques médiévale et moderne. Le Land actuel s’étend sur des territoires qui avaient appa [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Industrie chimique, Ludwigshafen (Allemagne)

Industrie chimique, Ludwigshafen (Allemagne)
Crédits : Ulrich Baumgarten/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur en géographie, maître de conférences à l'École normale supérieure de Lyon

Classification

Autres références

«  RHÉNANIE-PALATINAT  » est également traité dans :

COBLENCE

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 627 mots
  •  • 1 média

À l'emplacement d'un établissement celte, au confluent de la Moselle et du Rhin fut créé vers 9 avant J.-C., à l'initiative de Drusus, un camp romain, Confluentes, qui devint bientôt une cité. Un pont sur la Moselle, un autre sur le Rhin firent de la ville un point de passage essentiel dans les pays du Rhin moyen. Les Francs y établirent un palais royal. À l'époque carolingienne, la ville prospéra […] Lire la suite

MAYENCE

  • Écrit par 
  • Antoine LAPORTE
  •  • 552 mots
  •  • 1 média

Située dans le centre-ouest de l’Allemagne, Mayence (Mainz en allemand) est la capitale du Land de Rhénanie-Palatinat . La ville comptait 215 000 habitants en 2017. Elle se trouve sur la rive gauche du Rhin, face à Wiesbaden (capitale du Land de Hesse) et à la confluence de la rivière Main, à 40 kilomètres de Francfort et environ 570 kilomètres de Berlin. Au début de l’ère chrétienne, ce site, pos […] Lire la suite

PALATINAT

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 328 mots

Nom issu du latin palatium (en allemand : Pfalz) qui désigne deux pays différents de l'ancien Saint Empire romain germanique : le Haut-Palatinat, dans le cadre de la Bavière, le Bas-Palatinat ou Palatinat du Rhin, dans le cercle du Haut-Rhin, de part et d'autre du Rhin avec comme capitale Heidelberg. Le Palatinat du Rhin formait un des sept anciens électorats. L'origine de cet électorat remonte à […] Lire la suite

SPIRE

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 428 mots

Le premier établissement humain qui est à l'origine de la ville de Spire (en allemand : Speyer) date de l'époque celte : Noviomagus. Installé sur une terrasse du Rhin, il devait devenir un camp romain sous César et Drusus. La cité qui en naquit fut ravagée par les Germains puis reconstruite sous Constantin et Julien. Les Francs Saliens en firent une résidence. Dagobert transforma le temple de Merc […] Lire la suite

Les derniers événements

France – Allemagne. Arrestation d’anciens membres des services de renseignement syriens. 12-15 février 2019

Le 12, trois anciens membres des services de renseignement du régime syrien, réfugiés en Europe, sont arrêtés – deux à Berlin et Zweibrücken (Rhénanie-Palatinat), en Allemagne, le troisième dans la région parisienne –, dans le cadre d’une enquête conjointe des deux pays pour crimes contre […] Lire la suite

Allemagne. Progrès de l’extrême droite lors d’élections régionales. 13 mars 2016

de Bade-Wurtemberg, derrière les Verts, en progrès avec 30,3 p. 100 des suffrages, et la CDU, en recul avec 27 p. 100 des voix. Elle devance le SPD qui subit un revers avec 12,7 p. 100 des suffrages. En Rhénanie-Palatinat, l’AfD recueille 12,6 p. 100 des voix, derrière le SPD et la CDU, en léger recul avec respectivement 36,2 p. 100 et 31,8 p. 100 des suffrages. Les taux de participation sont plus élevés que lors des précédents scrutins dans ces trois Länder. […] Lire la suite

Allemagne. Élections régionales. 20-27 mars 2011

Linke n'est pas représenté au Parlement. Winfried Kretschmann sera le premier Vert à diriger un Land. Ce revers de la C.D.U. s'ajoute à la perte par celle-ci de la mairie de Hambourg au profit du S.P.D., en février. Le 27 également, à l'issue des élections régionales en Rhénanie-Palatinat, le S.P.D […] Lire la suite

Allemagne. Controverse sur l'assimilation des immigrés turcs. 3-10 février 2008

Le 3, neuf Turcs, dont cinq enfants, meurent dans l'incendie de leur immeuble à Ludwigshafen (Rhénanie-Palatinat). Certains témoignages alimentent la thèse d'un acte criminel. En mai 1993, à Solingen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), cinq Turcs étaient morts dans l'incendie de leur maison provoqué […] Lire la suite

Allemagne. Les états-majors des partis secoués par les scandales politiques. 3 mai - 13 juin 1993

la tête de la Bavière par Edmund Stoiber, représentant de l'aile droite du parti, qui doit diriger la campagne électorale de la C.S.U. Le 13 juin, Rudolf Scharping, ministre-président de Rhénanie-Palatinat, est élu à la tête du S.P.D. par les membres du parti ; il sera confirmé à ce poste par le congrès extraordinaire le 25 juin. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Antoine LAPORTE, « RHÉNANIE-PALATINAT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rhenanie-palatinat/