WIESBADEN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située dans le centre-ouest de l’Allemagne, Wiesbaden est la capitale du Land de Hesse. La ville comptait 278 600 habitants en 2017. Elle se trouve sur la rive droite du Rhin, face à Mayence (elle-même capitale du Land de Rhénanie-Palatinat) et près de la confluence avec la rivière Main, à 40 kilomètres de Francfort et 570 kilomètres de Berlin.

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Wiesbaden est fondée dans les premières années de l’ère chrétienne par les Romains, qui y découvrent des sources d’eau chaude et construisent des thermes. Elle porte, à l’origine, le nom d’Aquae Mattiacorum. Celui de Wiesbaden date de l’époque carolingienne. La fonction thermale constitue le fil directeur de l’histoire de la ville, qui sera souvent surtout considérée comme lieu de villégiature. Outre ses sources, Wiesbaden, située à l’extrémité nord du fossé rhénan, profite d’un climat parmi les plus doux et chauds d’Allemagne.

Wiesbaden ne garde que peu de traces de son passé médiéval car elle fut plusieurs fois détruite et est donc longtemps restée dans l’ombre de Mayence, toute proche, et de Francfort. La ville se développe véritablement à l’époque moderne avec l’érection de nouveaux remparts à la fin du xviie siècle. Son rôle devient par la suite plus important avec l’installation sur place de la maison de Nassau, qui en fait dans un premier temps un lieu de villégiature puis, à partir de 1744, sa principale résidence. Wiesbaden prend le statut de capitale du duché de Nassau en 1806 (création de la Confédération du Rhin par Napoléon) jusqu’à son incorporation au territoire prussien en 1866.

Le xixe siècle est véritablement le moment d’expansion de Wiesbaden comme cité thermale. On compte Fiodor Dostoïevski ou Johannes Brahms parmi ceux qui y ont durablement séjourné. C'est l'époque de la modernisation de la ville, notamment avec le percement de grands boulevards et la construction d’équipements emblématiques des populations aisées qu’elle attire : un casino en 1872, un nou [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : docteur en géographie, maître de conférences à l'École normale supérieure de Lyon

Classification


Autres références

«  WIESBADEN  » est également traité dans :

HESSE, Allemagne

  • Écrit par 
  • Antoine LAPORTE
  •  • 1 136 mots
  •  • 1 média

La Hesse ( Hessen en allemand) est un Land allemand situé dans la partie centrale du pays . D’une superficie de 21 115 kilomètres carrés, ce territoire était peuplé de 6,2 millions d’habitants en 2017. La partie sud, la plus densément peuplée, est occupée par les agglomérations de Francfort-sur-le-Main, Wiesbaden, sa capitale administrative, et Darmstadt, qui font de ce territoire un des plus ric […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hesse-allemagne/#i_57413

ŒUVRES D'ART & PRISES DE GUERRE (1945)

  • Écrit par 
  • Klaus GOLDMANN
  •  • 2 655 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les transgressions des Alliés »  : […] Après la capitulation « sans conditions » du Reich, 80 p. 100 des sites utilisés par les Allemands pendant la guerre pour cacher les biens culturels d'« importance nationale » se retrouvèrent sur des territoires occupés par les Américains. De tels sites existaient également dans les Länder de Thuringe et de Saxe-Anhalt, situés au cœur de l'Allemagne, qui avaient été attribués à l'Union soviétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeuvres-d-art-et-prises-de-guerre/#i_57413

Pour citer l’article

Antoine LAPORTE, « WIESBADEN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wiesbaden/