MOSELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le plus important des affluents du Rhin et son seul grand affluent de rive gauche. Le cours de la Moselle, long de 514 kilomètres, offre un magnifique exemple d'inadaptation par rapport à la structure géologique sous-jacente. Née dans les Vosges méridionales, près du col de Bussang, elle s'écoule d'abord vers le nord - nord-ouest en direction de la Meuse, infléchit son cours à la hauteur de Toul pour s'écouler vers le nord-est, puis vers le nord, en direction du Massif schisteux rhénan, qu'elle doit traverser avant d'atteindre le Rhin en aval de Coblence. Le coude de Toul correspond à une capture de la Moselle supérieure au détriment de la Meuse, qu'elle rejoignait par la trouée du val de l'Asne. La Moselle est une rivière à régime pluvio-nival classique, avec des hautes eaux d'hiver et des basses eaux d'été.

La vallée de la Moselle présente des secteurs géographiques bien distincts.

La haute Moselle, dans les Vosges et la zone sous-vosgienne, est un pays rude mais assez densément peuplé qui, après 1870, a vu se développer l'industrie textile, la papeterie, la petite mécanique et l'industrie chimique. Le textile est en nette régression. La région est dominée par Épinal (35 140 hab. en 2008), épaulée par les deux petits centres industriels de Remiremont et de Thaon.

La région des côtes de Moselle, dans la Lorraine septentrionale, est le domaine de la grande industrie sidérurgique liée à l'exploitation du gisement ferrifère lorrain (dont la dernière mine exploitée par la France a été fermée en 1993). En réalité, l'industrie lourde s'est surtout développée dans les vallées affluentes, comme celles de l'Orne ou de la Fensch. Sur la Moselle même se localisent plusieurs centres industriels et en particulier ceux de Pompey, de Pont-à-Mousson, de Metz, principale ville de la région (124 200 hab. en 2005), d'Hagondange et de Thionville.

Dans le secteur Trèves-Coblence enfin, à l'aval d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MOSELLE  » est également traité dans :

COBLENCE

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 627 mots
  •  • 1 média

À l'emplacement d'un établissement celte, au confluent de la Moselle et du Rhin fut créé vers 9 avant J.-C., à l'initiative de Drusus, un camp romain, Confluentes, qui devint bientôt une cité. Un pont sur la Moselle, un autre sur le Rhin firent de la ville un point de passage essentiel dans les pays du Rhin moyen. Les Francs y établirent un palais royal. À l'époque carolingienne, la ville prospéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coblence/#i_1470

ÉPINAL

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • Colette RENARD-GRANDMONTAGNE
  •  • 472 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département des Vosges, Épinal est installé au débouché de la Moselle sur le piémont qui s'étend vers le nord. Cette position de contact, dans un site de vallée, a créé une agglomération qui s'allonge de plus en plus vers le nord, en s'ouvrant en éventail, alors que l'exiguïté de la vallée encaissée en amont a empêché toute extension vers le sud. Le cœur de la ville est associé à un s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epinal/#i_1470

LORRAINE

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • René TAVENEAUX
  •  • 7 575 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le corridor urbain méridien »  : […] Aux espaces de forte densité nés de l'industrie s'ajoute un autre ensemble majeur dans l'organisation territoriale de la région. Cette aire étroite s'étire le long de la vallée de la Moselle, principalement du sud de l'agglomération de Nancy à Thionville. Elle se prolonge de façon beaucoup plus intermittente dans les vallées vosgiennes, avec les foyers urbains d'Épinal et de Saint-Dié-des-Vosges. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorraine/#i_1470

LUXEMBOURG

  • Écrit par 
  • Christian DESSOUROUX, 
  • Paul MARGUE, 
  • Philippe POIRIER
  •  • 4 043 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des régions naturelles contrastées »  : […] Le découpage traditionnel du pays distingue, au nord, les hauteurs de l'Éislek (ou Oesling) faisant partie du massif hercynien Ardennes-Eifel et, au sud, les couches sédimentaires mésozoïques du Guttland donnant naissance à un paysage type de cuestas. Sur le haut plateau de l'Éislek, couvrant le tiers septentrional du pays (altitudes moyennes entre 400 et 500 m ; point culminant à 560 m), alternen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luxembourg/#i_1470

METZ

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • Colette RENARD-GRANDMONTAGNE
  •  • 1 130 mots
  •  • 5 médias

Préfecture de la Moselle et, jusqu’en 2015, de la région administrative Lorraine , Metz est une ancienne cité épiscopale. Son agglomération a connu une forte expansion depuis sa création en 2002 puisque, en 2012, elle comprend quarante communes pour une population de 389 700 habitants. Bien que proche des grands foyers industriels de la Lorraine du Nord, Metz est demeurée une ville essentiellemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metz/#i_1470

RHIN

  • Écrit par 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 2 667 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le profil actuel »  : […] Parallèlement à cette internationalisation « juridique », le Rhin est vraiment redevenu un axe international à partir de la révolution industrielle, créant le bassin charbonnier et sidérurgique de la Ruhr, ceux de la Sarre et de la Lorraine devant attendre la canalisation de la Moselle des années 1950, époque où le déclin industriel s'amorce. À présent, il est accessible à des unités fluviales do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhin/#i_1470

SARRE

  • Écrit par 
  • Pierre RIQUET
  •  • 861 mots
  •  • 2 médias

Land de la république fédérale d'Allemagne, la Sarre (en allemand Saarland) doit son nom à une petite rivière de 230 kilomètres, la Sarre (Saar) : celle-ci descend du Donon dans les Vosges, quitte la France du côté de Sarreguemines et rejoint la Moselle peu avant Trèves. Mis à part les villes – États de Brême, de Hambourg et de Berlin –, la Sarre est, avec ses 2 569 kilomètres carrés, le plus peti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarre/#i_1470

Pour citer l’article

André FISCHER, « MOSELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/moselle/