Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RESPIRATOIRE (APPAREIL) Vue d'ensemble

Appareil respiratoire

Appareil respiratoire

L'appareil respiratoire permet les échanges gazeux entre les liquides circulants et le milieu environnant en assurant l'absorption d'oxygène et le rejet du gaz carbonique. La nature du milieu ambiant conditionne la structure de l'appareil. Il s'agit de branchies chez les Vertébrés aquatiques (Poissons, Batraciens au stade larvaire) et chez de nombreux Invertébrés (Crustacés, Mollusques Céphalopodes). Les Vertébrés aériens, Batraciens adultes, Reptiles, Oiseaux, Mammifères possèdent des poumons. Chez ceux-ci, l'appareil respiratoire naît d'un diverticule de l'intestin céphalique : ce tube primitif, future trachée, se divise en deux bronches, droite et gauche, qui se ramifient par divisions successives, pour aboutir à la formation d'un poumon parenchymateux pneumatisé.

La caractéristique la plus générale de tout appareil respiratoire est de constituer une surface d'échanges permettant par sa minceur le passage facile des gaz respiratoires, et autorisant, grâce à ses dimensions très importantes, un flux gazeux approprié aux besoins de l'organisme.

— Claude GILLOT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Appareil respiratoire

Appareil respiratoire

Autres références

  • ACIDO-BASIQUE ÉQUILIBRE

    • Écrit par Pierre KAMOUN
    • 2 955 mots
    • 1 média
    Le poumon, en excrétant par les voies respiratoires du gaz carbonique, modifie la pCO2 du sang artériel.
  • AMPHIBIENS ou BATRACIENS

    • Écrit par Pierre CLAIRAMBAULT, Philippe JANVIER, Jean-Claude RAGE
    • 6 177 mots
    • 19 médias
    Chezles Amphibiens adultes, il est de type pulmonaire. Mais la présence d'une paire de poumons chez ces animaux a une importance qui est plutôt d'ordre anatomique et phylogénétique que d'ordre fonctionnel. En effet, les larves possèdent toutes une respiration branchiale et certains Urodèles conservent...
  • ANOURES

    • Écrit par Pierre CLAIRAMBAULT, Philippe JANVIER
    • 3 590 mots
    • 8 médias
    Respiration. Les échanges respiratoires se font à trois niveaux : peau, cavité bucco-pharyngée et poumons. L'importance de la respiration bucco-pharyngée chez les Anoures est discutée.
  • ARACHNIDES

    • Écrit par Christine ROLLARD
    • 3 671 mots
    • 12 médias
    L’abdomen contient le cœur, les organes respiratoires, excréteurs, digestifs, reproducteurs, et différents types de glandes. La respiration est trachéenne chez les acariens, pseudoscorpions, opilions, solifuges et ricinules. Les trachées correspondent à des invaginations plus ou moins complexes du tégument...
  • Afficher les 21 références

Voir aussi