REPRODUCTIBILITÉ EN SCIENCES EXPÉRIMENTALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les différents courants de l'épistémologie s'accordent sur un point : une expérience scientifique doit être reproductible. En d'autres termes, la description exacte et circonstanciée du protocole mis en œuvre dans l’expérience ou l’observation doit permettre à tout chercheur de la reproduire, et d'obtenir les mêmes résultats. Ce postulat fonde l'idée d'universalité des sciences. Où que l'on se trouve, et qui que l'on soit, une même expérience donnera toujours le même résultat.

Le milieu scientifique connaissait de longue date les limites de ce postulat. Les innombrables aléas des dispositifs expérimentaux sont bien connus des chercheurs, qui ne s'étonnent guère que nombre d'expériences ne soient reproductibles qu'entre certaines mains. Pourtant, depuis quelques années, le milieu scientifique se préoccupe de plus en plus des problèmes de reproductibilité des expériences ou des observations publiées dans les meilleures revues scientifiques.

Tout énoncé scientifique n'est pas reproductible

Précisons d'emblée que nombre de travaux scientifiques ne sont, par leur nature même, pas reproductibles. Il s’agit souvent d’observations, et non d’expériences. C’est par exemple le cas de recherches en éthologie ou en écologie, qui portent sur le comportement d'espèces, ou le fonctionnement d'écosystèmes, par définition singuliers. La remarque s'applique aussi à des domaines de la connaissance scientifique présumés plus solidement fondés au plan épistémologique. En cosmologie, ou en physique des hautes énergies, les énoncés scientifiques dépendent de dispositifs expérimentaux – télescopes, accélérateurs de particules, etc. – d'une complexité telle qu'ils sont uniques au monde. Il devient dès lors impossible de reproduire une observation (en cosmologie) ou une expérience (en physique des ha [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS, « REPRODUCTIBILITÉ EN SCIENCES EXPÉRIMENTALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproductibilite-en-sciences-experimentales/