RADIOASTRONOMIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Radioastronomie et astronomie optique

L'étude des ondes radio a apporté de nombreux résultats nouveaux à l'astronomie. Ces ondes, intéressantes en elles-mêmes, permettent d'observer des phénomènes invisibles par ailleurs, notamment certaines régions de l'Univers qui ont un rayonnement négligeable dans les autres domaines. L'interprétation du rayonnement radio permet aussi d'aborder le problème des rayons cosmiques et des mouvements de matière dans l'Univers.

À côté de l'intérêt propre des ondes radio, la détection d'une émission intense en provenance d'un astre indique que ce dernier possède des propriétés particulières et qu'il est très probablement intéressant à étudier dans tous les domaines. Par exemple, jusqu'à la découverte de radiosources intense, comme Cassiopeia A, personne n'avait prêté beaucoup d'attention à certaines nébuleuses filamenteuses visibles dans certaines régions du ciel. Or une étude plus poussée, dans les domaines radio et visible, révéla qu'il s'agissait d'enveloppes gazeuses en expansion éjectées au moment d'explosions de supernovae qui ont pu avoir lieu il y a des milliers ou des dizaines de milliers d'années, et qui constituent une source majeure de rayons cosmiques dans l'Univers.

Les quasars ont aussi été découverts grâce à leur rayonnement radio. Ils se présentent en optique comme de simples étoiles. Mais une étude plus détaillée de leur spectre, après la découverte de leur rayonnement radio, a montré qu'il s'agissait de noyaux actifs de galaxies généralement éloignées (cf. quasars). La radioastronomie permet seule de découvrir facilement les pulsars – étoiles à neutrons en rotation rapide –, qui sont très difficiles à observer dans le domaine optique. La sensibilité des grands radiotélescopes et interféromètres est telle que l'on peut désormais détecter l'émission thermique de la poussière interstellaire et des raies atomiques et moléculaires dans quelques galaxies extrêmement éloignées. Le grand interféromètre en ondes millimétriques A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array), implanté par un consortium mondial à 5 000 mè [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages



Médias de l’article

Radiotélescopes

Radiotélescopes
Crédits : VMGROUP

vidéo

Spectre des ondes électromagnétiques

Spectre des ondes électromagnétiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Construction d'un radiotélescope

Construction d'un radiotélescope
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le Very Large Array, État du Nouveau-Mexique (États-Unis)

Le Very Large Array, État du Nouveau-Mexique (États-Unis)
Crédits : Manamana/ Shutterstock

photographie

Afficher les 5 médias de l'article





Écrit par :

Classification


Autres références

«  RADIOASTRONOMIE  » est également traité dans :

A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 2 104 mots
  •  • 5 médias

Le 13 mars 2013, au cœur du désert d'Atacama, le radiotélescope A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) a été inauguré, en présence de Sebastián Piñera, président de la République du Chili, et des représentants des trois grandes organisations astronomiques – issues d'Europe, d'Amérique du Nord et du Japon – qui ont conduit conjointement le projet. L'instrument, situé à 5 100 mètr […] Lire la suite

ANTENNES, technologie

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BOLOMEY
  •  • 5 190 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] La possibilité de transmettre à distance et sans fil des signaux électriques fut entrevue dès la mise en évidence des phénomènes d'induction par Michael Faraday (1831). Ainsi, dans une certaine mesure, la bobine, qui deviendra le cadre, peut-elle être considérée comme la première antenne. Toutefois, il ne s'agit pas encore véritablement de propagation, et il faut attendre les expériences de Heinr […] Lire la suite

ASTROCHIMIE

  • Écrit par 
  • David FOSSÉ, 
  • Maryvonne GERIN
  •  • 4 379 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les méthodes de l'astrochimie »  : […] Comme les autres chercheurs en astronomie, l'astrochimiste obtient des informations sur l'Univers en analysant son rayonnement, depuis la Terre ou depuis l'espace. La spectroscopie se révèle ainsi indispensable pour identifier les différentes molécules, déterminer leurs abondances ou encore mesurer les propriétés du milieu où elles se forment. C'est la méthode reine de l'astrochimie. Pour reconnaî […] Lire la suite

ASTROMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean KOVALEVSKY
  •  • 6 502 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La radio-interférométrie à longue base »  : […] Le principe de l'interférométrie est le même pour toutes les ondes électromagnétiques. Cependant, comme le pouvoir de résolution d'un interféromètre est de l'ordre de λ / D , où λ est la longueur d'onde, pour avoir une précision importante à des longueurs d'onde centimétriques, les instruments doivent être tellement éloignés l'un de l'autre que l'on ne peut plus ramener les ondes au même détecte […] Lire la suite

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « 1950-1970 : nouveaux domaines, nouveaux objets »  : […] La Seconde Guerre mondiale est pour l'astronomie une période de stagnation ; cependant, les développements techniques réalisés dans des buts militaires, surtout en électronique, vont changer peu après la face de l'astronomie. Ce sont eux qui ont permis le rapide développement de la radioastronomie vers 1950. Certes, la découverte de l'émission d’ondes radio par la Voie lactée par l'Américain Karl […] Lire la suite

DÉCOUVERTE DES PULSARS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 295 mots

La découverte des pulsars constitue un exemple de découverte fortuite consécutive à la mise en service d'un nouvel instrument d' observation astronomique. Il s'agit aussi d'un exemple de mise en évidence d'objets dont l'existence avait été prévue par les théoriciens. En dépouillant en 1967 les observations faites à Cambridge, au Royaume-Uni, avec un instrument flambant neuf destiné à observer la s […] Lire la suite

DÉCOUVERTE DES QUASARS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 295 mots

Les premières cartes radio du ciel, élaborées dans les années 1950 et 1960, montrent que, en dehors des sources radio appartenant à notre Galaxie et d'objets identifiés à d'autres galaxies, il existe des sources de petit diamètre apparent qui coïncident avec des objets d'apparence stellaire. Les spectres de deux de ces objets – 3C 48 et 3C 273 (48 e et 273 e  sources dans le catalogue de Cambridg […] Lire la suite

DÉCOUVERTE DU RAYONNEMENT COSMOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 289 mots

Comme Karl Guthe Jansky, le fondateur de la radioastronomie, Arno A. Penzias et Robert W. Wilson sont ingénieurs radio aux Bell Telephone Laboratories. En mettant au point à la station de Holmdel (New Jersey) une antenne particulièrement sensible destinée aux télécommunications par satellite à 7 centimètres de longueur d'onde, ils constatent que cette antenne capte un signal continu inexplicable, […] Lire la suite

ÉMISSION RADIO DE LA GALAXIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 271 mots

Grâce aux antennes très sensibles qu'il a construites, l'Américain Karl Guthe Jansky, ingénieur aux Bell Telephone Laboratories, étudie dès la fin des années 1920 l'effet de l'atmosphère sur la transmission des ondes radio. Il constate en 1931 qu'un bruit radio (c'est-à-dire une émission non structurée) provient de la constellation du Sagittaire, où se trouve le centre de la Galaxie. Il publie plu […] Lire la suite

EXOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • François RAULIN
  •  • 6 918 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La recherche de la vie hors du système solaire »  : […] Les sites potentiels pour une vie ailleurs, y compris une vie évoluée, semblent de plus en plus nombreux. La puissance croissante des moyens disponibles permet de repérer des planètes hors du système solaire. Depuis la première découverte d'une planète hors du système solaire, par Michel Mayor et Didier Queloz, à la fin de 1995, la liste des exoplanètes (ou planètes extrasolaires) a suivi une aug […] Lire la suite

GALAXIE LA ou VOIE LACTÉE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 029 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La raie à 21 centimètres et la structure spirale »  : […] Notre connaissance de la structure de la Galaxie a fait d'importants progrès depuis la découverte de ses émissions radioélectriques, en particulier de l'émission à 21 centimètres de l'hydrogène neutre (cf. radioastronomie ). L'hydrogène neutre atomique est, avec l'hydrogène moléculaire, le principal constituant du gaz interstellaire : sa masse totale représente environ 5 p. 100 de la masse stella […] Lire la suite

GALAXIES

  • Écrit par 
  • Danielle ALLOIN, 
  • André BOISCHOT, 
  • François HAMMER
  •  • 10 079 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les radiogalaxies »  : […] Certaines galaxies, environ une sur dix mille, présentent une émission radioélectrique de plusieurs ordres de grandeur supérieure à celle de la Galaxie ou de la galaxie d'Andromède. De nombreuses études ont été consacrées à ces émissions, dont la nature n'est pas totalement élucidée. Du point de vue de leur aspect visible, les radiogalaxies sont souvent des galaxies elliptiques ou S0 présentant un […] Lire la suite

OBSERVATION ASTRONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Marc LACHIÈZE-REY
  •  • 1 839 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Ouverture de nouveaux domaines »  : […] L'observation progresse encore énormément pendant la seconde moitié du xx e  siècle. Les fibres optiques et des dispositifs expérimentaux très élaborés permettent d'observer plusieurs astres à la fois, et de gagner ainsi un temps considérable. Les dimensions des télescopes augmentent, ils sont bientôt pilotés de manière informatique. Les plaques photographiques à la sensibilité limitée sont rempla […] Lire la suite

HEWISH ANTONY (1924- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 390 mots

Né le 11 mai 1924 à Fowey, en Cornouailles (Grande-Bretagne), Antony Hewish est le fils d'un banquier. Ses études à l'université de Cambridge sont interrompues par la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle il participe à l'effort de développement des radars. En 1948, il rejoint l'équipe de Martin Ryle au laboratoire Cavendish de Cambridge et y soutient sa thèse de doctorat en 1952. Ses première […] Lire la suite

HULSE RUSSELL ALAN (1950- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 315 mots

Né le 28 novembre 1950 à New York (États-Unis), Russell Alan Hulse était encore étudiant à l'université du Massachusetts à Amherst lorsqu'il fit la découverte qui lui valut de partager avec son directeur de thèse, Joseph Hooton Taylor, le prix Nobel de physique en 1993. En 1974, il détecta avec le radiotélescope d'Arecibo (Porto Rico) de nouveaux pulsars dont un, dénommé 1913+16, se révéla posséd […] Lire la suite

PLATEAU DE BURE INTERFÉROMÈTRE DU

  • Écrit par 
  • Alain OMONT
  •  • 1 330 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La radioastronomie millimétrique et les objectifs de Noema »  : […] La radioastronomie millimétrique étudie les ondes radio émises par les objets célestes à des longueurs d’onde millimétriques. Elle se focalise donc sur l’étude des molécules se trouvant dans les différents milieux astrophysiques et principalement dans une grande partie du gaz interstellaire suffisamment dense et froid pour que les molécules dominent ce milieu. Le rayonnement millimétrique qu’ell […] Lire la suite

INTERPLANÉTAIRE MILIEU

  • Écrit par 
  • Pierre COUTURIER, 
  • Jean-Louis STEINBERG
  •  • 4 644 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Le développement des observations »  : […] À partir des années 1960, physiciens solaires, géophysiciens externes et physiciens des plasmas de laboratoire ont associé leurs efforts dans l'étude du vent solaire. Des programmes d'observations coordonnées ont été mis en œuvre, associant moyens au sol et moyens spatiaux. Au sol les interféromètres et les spectrographes radio permettent de suivre les sursauts radio solaires qui nous renseignent […] Lire la suite

INTERSTELLAIRE MILIEU

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 3 689 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les nuages diffus »  : […] Représentant la composante la mieux connue du milieu interstellaire, les nuages diffus sont relativement transparents à la lumière ; ils se manifestent par des raies d'absorption caractéristiques des différents éléments qu'ils contiennent, raies très fines visibles dans les spectres à haute résolution d'étoiles situées à l'arrière-plan. Dans le domaine visible, ces raies sont peu nombreuses : les […] Lire la suite

JANSKY KARL GUTHE (1905-1950)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 184 mots

Né le 22 octobre 1905 à Norman (Oklahoma), l'ingénieur américain Karl Guthe Jansky rejoint en 1928 les Bell Telephone Laboratories, où il est affecté à la station de Cliffwood (New Jersey). Chargé d'étudier l'effet des parasites atmosphériques sur les télécommunications, il construit à cet effet une antenne orientable. Il remarque alors qu'un bruit radio continu provient de la Voie lactée et const […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

André BOISCHOT, James LEQUEUX, « RADIOASTRONOMIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioastronomie/