BRUIT DE FOND

Articles associés

  • CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

    • Écrit par Michel BAPTISTE, Pierre BRARD, Jean COLLET, Michel FAVREAU, Tony GAUTHIER
    • 15 430 mots
    • 17 médias
    Avec l'évolution de l'électronique, Ray Dolby met au point un réducteur de bruit de fond qui porte son nom. Appliqué au son photographique, ce procédé réduit notablement le bruit de fond des pistes optiques et permet la reproduction, dans de bonnes conditions, d'enregistrements à pistes photographiques...
  • DOLBY RAY (1933-2013)

    • Écrit par Michael RAY
    • 267 mots

    Ingénieur du son et inventeur américain, Ray Dolby, avec la mise au point de techniques permettant d’améliorer la qualité du son, révolutionna l’industrie du disque et du cinéma, tant pour les professionnels que pour le grand public.

    Ray Milton Dolby naît le 18 janvier 1933, à Portland (Oregon),...

  • ENREGISTREMENT

    • Écrit par Michel CALMET
    • 9 951 mots
    • 28 médias
    ...maximale est de ± 1/2 unité pour une valeur maximale du signal (supposé alternatif et symétrique autour de zéro) de ± 1/2 × 2N. Le rapport signal sur bruit, en valeurs de crêtes, est donc égal à 2N, ce qui donne, exprimé en décibels : 20 lg 2N = 20 N lg 2 = 6 N décibels. Il en résulte qu'avec 12...
  • HYPERFRÉQUENCES

    • Écrit par Louis DUSSON
    • 8 710 mots
    • 17 médias
    ...et la radioastronomie, où ils sont concurrencés par les amplificateurs paramagnétiques à diode et par les amplificateurs à transistors à faible bruit. Pour d'autres applications, leur très faible température de bruit est souvent inutile, quand les bruits supplémentaires parasites captés par l'antenne...
  • ONDELETTES

    • Écrit par Alexandre GROSSMANN, Bruno TORRESANI
    • 5 038 mots
    Pour illustrer davantage les perspectives ouvertes par cette efficacité, l'exemple du « débruitage » de signaux « bruités » est extrêmement intéressant. Il s'agit d'un problème rencontré quotidiennement par nombre d'ingénieurs ou de scientifiques à qui se posent des problèmes de ...
  • ONDES GRAVITATIONNELLES

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 6 012 mots
    • 6 médias
    ...miroir d’entrée de très grande qualité ; un tel ensemble est appelé cavité Fabry-Perot résonante. Le laser utilisé doit être puissant, monomode et stable. Extraire un signal faible implique de maîtriser les différents bruits qui pourraient le masquer : le bruit sismique n’est nulle part négligeable, et il...
  • PHOTOGRAPHIE - Procédés de prise de vue numérique

    • Écrit par André CHABANETTE
    • 5 328 mots
    • 19 médias
    ...à doubler la sensibilité du capteur. Sur la plupart des appareils, le gain s'ajustera automatiquement en fonction de la quantité de lumière arrivant sur le capteur.En augmentant la sensibilité, les bruits parasites sont eux aussi amplifiés. C'est l'équivalent du grain sur les films argentiques .
  • PHYSIQUE - Les moyens de l'expérimentation

    • Écrit par Michel SOUTIF
    • 5 324 mots
    ...inconvénients qu'il entraîne. Dans la version utilisant un amplificateur, on atteint une autre limite commune à tous les dispositifs électroniques : c'est le bruit d'agitation thermique des électrons dans la résistance d'entrée, autre manifestation de la discontinuité de la matière. Dans le circuit d'entrée,...
  • RADAR

    • Écrit par Michel-Henri CARPENTIER
    • 5 383 mots
    • 2 médias
    ...l'émission. Il est normalement parasité, c'est-à-dire qu'il reçoit en fait les échos « utiles » noyés dans ce qu'on appelle un «  bruit », schématiquement constitué de signaux brefs semblables aux échos. Le cas est le même que celui d'un récepteur de radiodiffusion (à modulation d'amplitude),...
  • RADIOASTRONOMIE

    • Écrit par André BOISCHOT, James LEQUEUX
    • 8 577 mots
    • 5 médias
    ...toutes les sources autres que la source étudiée : rayonnement du sol dans les lobes secondaires de l'antenne, émissions de l'atmosphère terrestre, etc. Mais la composante dominante, qui limite donc en général la sensibilité des radiotélescopes, est le bruit propre du récepteur lui-même. Bien que les récepteurs...
  • SONS - Audiométrie

    • Écrit par André DIDIER
    • 2 967 mots
    • 5 médias
    Cet effet de masque peut être généralisé à tous les phénomènes vibratoires, qu'ils soient sonores, électromagnétiques ou autres ; c'est ce qui est appelé le « bruit de fond ».
  • TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

    • Écrit par Irène JOINDOT, Michel JOINDOT
    • 6 193 mots
    • 8 médias
    Dans un amplificateur optique, le bruit est constitué par l'émission spontanée amplifiée (E.S.A.) qui se décrit de la façon suivante : quelques ions retombent dans l'état fondamental sans avoir été stimulés par un photon de signal et émettent un photon dit « spontané » ; ces photons spontanés se propagent...

Média

Photographie numérique : rôle du filtre passe-bas

Photographie numérique : rôle du filtre passe-bas

Photographie numérique : rôle du filtre passe-bas

Lors de la capture du sujet, un grand écart de contraste ou la grande définition des objectifs…