QUADRIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Problèmes tangentiels

Les dix-sept variétés de quadriques donnent une idée assez complète des différentes formes que peuvent prendre les surfaces de l'espace usuel. Paraboloïde hyperbolique et hyperboloïde à une nappe fournissent des exemples très simples de surfaces qui traversent leurs plans tangents (ce qui n'est pas le cas de la sphère ou du cylindre de révolution, par exemple).

Une étude assez simple, fondée sur la théorie des valeurs et des vecteurs propres d'une matrice réelle symétrique, permet de déterminer les plans qui coupent une quadrique suivant des cercles. Ces plans sont parallèles entre eux (on se limite à des plans réels). Certains plans limites sont tangents à la surface en des points appelés ombilics. Il y en a deux pour un ellipsoïde réel non sphérique, deux pour un hyperboloïde à une nappe, deux pour un paraboloïde elliptique. Il existe des cas particuliers ; par exemple, tous les points d'une sphère sont des ombilics.

Les quadriques propres sont non seulement des ensembles de points soumis à des conditions du second degré, mais aussi des enveloppes de plans dont les paramètres annulent un polynôme homogène du second degré, autre forme quadratique attachée à la surface. Aussi dit-on que ces quadriques sont des enveloppes de seconde classe. Un cône, par exemple, ne répond pas à cette définition, car il possède deux équations tangentielles au lieu d'une.

Les quadriques généralisent donc étroitement les propriétés affines et projectives des coniques. Il faut noter toutefois que, hormis les quadriques de révolution, obtenues par simple rotation d'une conique autour d'un axe, il n'existe pas de concept analogue à ceux de foyers et de directrices pour les coniques. Ces notions métriques sont donc directement liées à la structure particulière du plan. Sans doute cela provient-il, comme pour la plupart des résultats non généralisables si la dimension de l'espace excède deux, de la structure des rotations planes dont le groupe cesse d'être commutatif lorsque la dimension passe de deux à trois.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Sphères, cylindres et cônes

Sphères, cylindres et cônes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cônes réels

Cônes réels
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cylindres parabolique et hyperbolique

Cylindres parabolique et hyperbolique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ellipsoïde

Ellipsoïde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  QUADRIQUES  » est également traité dans :

DIOPHANTIENNES ÉQUATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COLLIOT-THÉLÈNE, 
  • Marcel DAVID, 
  • Universalis
  •  • 6 375 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Surfaces rationnelles »  : […] Les surfaces rationnelles sont les analogues en dimension 2 des courbes unicursales, celles qui peuvent être paramétrées de façon polynomiale si l'on autorise les coefficients des polynômes définissant le paramétrage à être des nombres complexes. Parmi celle-ci, on trouve les surfaces non singulières de l'espace ordinaire définies par une équation de degré 2 ( quadriques) ou 3 (surfaces cubiques), […] Lire la suite

GÉOMÉTRIE DIFFÉRENTIELLE CLASSIQUE

  • Écrit par 
  • Paulette LIBERMANN
  •  • 7 358 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Surfaces régulières »  : […] On appellera surface régulière de classe C k , k ≥ 1, de l'espace euclidien E 3 un sous-ensemble S ⊂ E 3 possédant la propriété suivante : Tout point de S est centre d'une boule ouverte B de E 3 telle qu'il existe une application ϕ de classe C k d'un ouvert U de R 2 dans E 3  : de rang 2 en tout point de U, qui soit un homéomorphisme de U sur S ∩ B. Si ϕ = (ϕ 1 , ϕ 2 , ϕ 3 ), où ϕ 1 , ϕ 2 e […] Lire la suite

PONCELET JEAN VICTOR (1788-1867)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 404 mots

Militaire et mathématicien français né à Metz et mort à Paris. Après avoir été l'élève de Gaspard Monge à l'École polytechnique, Jean Victor Poncelet commença une carrière militaire. Lieutenant du génie, il prit part à la campagne de Russie, où il fut fait prisonnier et relégué à Saratov sur la Volga. Durant son emprisonnement, privé de tout ouvrage scientifique et réduit à ses souvenirs des cours […] Lire la suite

Pour citer l’article

André WARUSFEL, « QUADRIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/quadriques/