GOLDMANN NAHUM (1895-1982)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nahum Goldmann est né en 1895 à Wisznewo, en Lituanie. Peu après sa naissance, ses parents le confient à son grand-père paternel et partent faire des études en Allemagne, la Lituanie sous le régime tsariste pratiquant, dans ses universités, un numerus clausus sévère à l'encontre des juifs. C'est à domicile qu'un rabbin vient enseigner au jeune Nahum les rudiments de la Bible. Ses parents s'étant fixés à Francfort, Nahum quitte le chtettl (bourgade juive) et son grand-père, médecin de campagne, un milieu traditionaliste et religieux, pour l'Allemagne. Jusqu'à l'âge de neuf ans, il fréquente une école juive, puis son père l'inscrit au lycée allemand. Écrivain, éditeur à Francfort d'un hebdomadaire juif, professeur de langue et de littérature hébraïques, le père de Nahum Goldmann est un traditionaliste et un sioniste convaincu depuis son jeune âge. « Sans doute cela explique-t-il mon propre sionisme, dira plus tard Nahum Goldmann, c'est en quelque sorte un héritage naturel : je ne suis pas devenu sioniste, je l'ai toujours été. » C'est pendant ces années d'avant la Première Guerre mondiale que Nahum Goldmann assimile la culture allemande qui demeurera, de son propre aveu, sa culture fondamentale. Dès l'âge de quinze ans, il publie des articles dans le Frankfurter Zeitung, et il effectue, en 1913, son premier voyage en Palestine avec un groupe d'étudiants. Survient la guerre, interrompant ses études de philosophie à Heidelberg. Nahum Goldmann, citoyen russe, est placé sous la surveillance de la police avec d'autres juifs russes à Bad Nauheim. Il écrit alors une série d'articles soutenant l'idéologie allemande, qui lui valent d'être appelé à Berlin pour travailler au ministère des Affaires étrangères. Il y met sur pied une section pour les problèmes juifs, qu'il dirigera jusqu'à la fin de la Grande Guerre. Il reprend alors ses études, te [...]



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Les derniers événements

29 août 1982 • IsraëlMort de Nahum Goldmann

Dans une maison de repos de Bavière, Nahum Goldmann meurt à l'âge de 87 ans. Fondateur en 1936 du Congrès juif mondial, qu'il présida jusqu'à 1977, il a lutté toute sa vie en faveur de la paix au Proche-Orient et d'un rapprochement israélo-arabe. Personnalité controversée en Israël, il sera [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel ZLOTOWSKI, « GOLDMANN NAHUM - (1895-1982) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nahum-goldmann/