UTILITÉ PRINCIPE D'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le principe d'utilité est au fondement de toute une tradition philosophique pour laquelle le bonheur est le bien suprême. La doctrine utilitariste pose ainsi pour objectif d'atteindre le plus de bonheur possible, de préférence à la liberté, à l'égalité, à la richesse, etc. En conséquence, le bien suprême en matière de morale et de législation doit être, selon l'expression de Jeremy Bentham, le « bonheur de la communauté », autrement dit le plus grand bonheur du plus grand nombre.

À toutes les époques, les hommes se sont interrogés sur les mœurs et les lois de leur pays : sont-elles bonnes ou mauvaises ? y en a-t-il des meilleures ? Mais, lorsque deux projets de loi sont en compétition, en règle générale aucun des deux n'est préférable de tous les points de vue. En matière de lutte contre une épidémie, par exemple, la législation la plus efficace du point de vue de la santé ne l'est pas nécessairement du point de vue de la liberté ou de la richesse, puisqu'elle peut comporter des restrictions aux déplacements, l'obligation de se faire vacciner, des équipements et des examens coûteux, etc. Il faut donc faire appel à un critère suprême pour trancher. Pour les utilitaristes, qui se réfèrent au principe d'utilité, c'est le bonheur de la communauté.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : président de l'Association pour la diffusion de l'économie politique

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Francisco VERGARA, « UTILITÉ PRINCIPE D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/principe-d-utilite/