POMPÉE, lat. CNEIUS POMPEIUS MAGNUS (-106--48)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Général et homme d'État romain qui, au même titre que César et Alexandre le Grand, figure dans la Vie des hommes illustres de Plutarque. Héros malheureux de la guerre civile qui devait mettre un terme à la République romaine, concurrent malchanceux de César, Pompée est le représentant le plus illustre du parti sénatorial qui refuse la déchéance d'un régime dont Rome a su tirer gloire et profit. C'est aux côtés de son père Pompeius Strabo qu'il sert dans l'armée au cours de la guerre sociale en ~ 89. Sa carrière est marquée pendant longtemps par la chance et l'audace. Il est le premier dans l'histoire de la Rome antique à lever de lui-même une armée de trois légions pour venir en aide à Sylla. Il est le premier à avoir été salué du titre d'imperator, qui n'était jusqu'alors porté que par des généraux ayant exercé un commandement en chef. Il est le seul Romain en qui le soupçonneux Sylla ait confiance au point de lui décerner le titre de Magnus (Grand) après ses succès sur les partisans de Marius en Sicile, en Cisalpine, en Afrique, puis en Italie et en Espagne. Il achève ensuite la guerre contre Sertorius, met un terme, dans un bain de sang et par la crucifixion de six mille esclaves, à la révolte de Spartacus. Pompée a un secret : il entreprend toujours les guerres à demi terminées par d'autres et s'octroie le succès final, étouffant du même coup le renom des généraux qui y ont contribué. En ~ 70, le voici donc sur la voie triomphale qui mène au Capitole et revêtu de la dignité consulaire. Pourtant, il trouve en face de lui le riche et ambitieux Crassus. Il rompt alors avec le parti aristocratique et devient un héros populaire que ses victoires ont rendu presque légendaire. Menant une habile politique de bascule, il rend aux tribuns tous les pouvoirs que Sylla leur avait enlevés et confie aux chevaliers, représentants de la bourgeoisie d'affaires, la puissance judiciaire. Il se constitue ainsi une clientèle électorale puissante. La faveur dont il jouit lui permet de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : diplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques

Classification


Autres références

«  POMPÉE, lat. CNEIUS POMPEIUS MAGNUS (~106-~48)  » est également traité dans :

POMPÉE CONQUIERT L'ORIENT

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 268 mots
  •  • 1 média

Les opérations militaires conduites en Méditerranée dans les années 60 avant notre ère permettent de constituer l'Orient romain et portent Pompée au faîte de sa puissance. Depuis — 67, Pompée détient un commandement extraordinaire sur toute la Méditerranée, alors infestée de pirates. La sécurité des mers rétablie, il se fait attribuer des pouvoirs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompee-conquiert-l-orient/#i_6136

POMPÉE ET L'ORIENT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 442 mots

— 133 Le roi Attale III de Pergame lègue son royaume à Rome ; création de la province d'Asie. — 88-— 84 Première guerre de Rome contre Mithridate : Mithridate VI Eupator, roi du Pont, envahit la province romaine d'Asie et fait massacrer tous les citoyens romains résidant en Asie ; le général […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompee-et-l-orient-reperes-chronologiques/#i_6136

CÉSAR (-101--44)

  • Écrit par 
  • Claude NICOLET, 
  • Michel RAMBAUD
  •  • 7 690 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les débuts »  : […] le droit de cité complet pour les colonies de Transpadane. Dès lors, il s'allie avec Pompée, soutenant les lois Cornelia, Manilia et Gabinia, qui autorisaient le peuple, et non plus le Sénat, à relever certains individus des règles du cursus (ce dont César profitera lui-même) et qui conféraient à Pompée des commandements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-101-44/#i_6136

CÉSAR FRANCHIT LE RUBICON

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

Le franchissement du Rubicon par César marque le début de la guerre civile qui va l'opposer à Pompée. En janvier — 49, le commandement de César en Gaule expire. Afin d'éviter de se retrouver sans magistrature, ce qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-franchit-le-rubicon/#i_6136

CICÉRON (-106--43)

  • Écrit par 
  • Alain MICHEL, 
  • Claude NICOLET
  •  • 5 896 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Défenseur de la légalité »  : […] deux généraux les plus prestigieux, Marcus Licinius Crassus et Pompée, se mirent d'accord pour soutenir ces revendications. Le procès en concussion du propréteur de Sicile, Verrès, offrait l'occasion de discréditer la justice sénatoriale : Cicéron prit la défense des Siciliens contre Verrès et s'attira ainsi la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ciceron/#i_6136

CLÉOPÂTRE (-69--30)

  • Écrit par 
  • André BERNAND
  •  • 3 570 mots

Dans le chapitre « Le royaume lagide à l'avènement de Cléopâtre »  : […] , où Caton lui offre de le ramener par la force dans sa capitale, et cherche chez Pompée, à Rome, un gîte menacé. À l'automne 57, il trouve asile dans le sanctuaire de l'Artémis d'Éphèse avant d'être reconduit en Égypte, au printemps de 55, par le gouverneur de Syrie, A. Gabinius. Massacres, proscriptions, assassinats – dont sa fille Bérénice, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cleopatre/#i_6136

CRASSUS, lat. MARCUS LICINIUS (-114--53)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 377 mots

aux côtés de ce dernier et retourne à Rome avec lui pour l'aider à s'emparer du pouvoir, en 82. L'adversité entre Pompée et Crassus est probablement le fruit de la nette préférence que Sylla accorde à Pompée pendant ces années-là. Élu préteur vers 73, Crassus écrase la révolte des esclaves conduite par le gladiateur Spartacus en 72-71, bien que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crassus-lat-marcus-licinius/#i_6136

MARSEILLE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Hervé DUCHÊNE
  •  • 4 504 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Quand César assiégeait Marseille »  : […] désir de rester neutre ; elle a honoré également du titre de patron les deux adversaires. Reste que l'aristocratie locale penche pour Pompée, qui représente la légalité sénatoriale et dont la réputation de commandant en chef est immense. Marseille parie sur la défaite de César. Elle accueille la flotte de Domitius, un partisan de Pompée, et se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marseille-antique/#i_6136

MITHRIDATE VI EUPATOR (-132--63) roi du Pont

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 1 956 mots

Dans le chapitre « La troisième guerre mithridatique (74-63 av. J.-C.) »  : […] Mais, au printemps de 66 avant J.-C., Pompée, vainqueur des pirates, arriva de Cilicie. Après d'infructueuses négociations, les Romains prirent l'offensive et, sans livrer de grande bataille, Pompée dispersa un adversaire indiscipliné. Mithridate gagna la Colchide et y passa l'hiver 66-65 avant J.-C. S'étant rendu maître de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mithridate-vi-eupator/#i_6136

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 610 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'indépendance de la Judée asmonéenne (129-63 av. J.-C.) »  : […] les troupes de celui-ci au cours d'une première rencontre. Arrivé en Syrie pour y préparer la venue de Pompée, le questeur Emilius Scaurus est sollicité par chacune des parties d'intervenir en sa faveur ; optant pour le roi Aristobule, le Romain ordonne aux assiégeants de se retirer, ce qui permet bientôt à Aristobule de leur infliger une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_6136

PHARSALE BATAILLE DE (6 juin -48)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 335 mots
  •  • 1 média

Datée du 9 août selon le calendrier romain préjulien, cette bataille est décisive dans la guerre civile romaine qui opposait Jules César à Pompée. Après un succès de ce dernier à Dyrrhachium (actuellement en Albanie) un mois auparavant, les deux armées se séparèrent, pour se rencontrer à nouveau dans les environs de l'actuel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-pharsale/#i_6136

PTOLÉMÉE XIII THEOS PHILOPATOR (-61--47) roi d'Égypte (-51--47)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 439 mots

de son père, fournit des navires et des troupes au général romain et ancien triumvir Pompée. Quelques membres de la cour, sous la houlette de Théodotos, de l'eunuque Potheinos et du général Achillas, parviennent à influencer le roi, attisant la rivalité grandissante qui l'oppose à sa sœur aînée, résolue à gouverner seule. Chassée d'Égypte par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ptolemee-xiii-theos-philopator/#i_6136

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 924 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Pompée et César »  : […] piraterie endémique entrave les relations maritimes et trouble le commerce international. Un chef militaire, jouissant de la faveur de ses troupes, ambitieux mais mesuré dans ses actes, va passer au premier plan de la vie politique, Pompée, qui sembla bénéficier de l'appui des dieux, mais eut pourtant la malchance de trouver en face de lui un chef […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-republique/#i_6136

ROME, L'AGONIE DE LA RÉPUBLIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 418 mots

— 60 Premier triumvirat : accord privé entre les trois hommes forts de Rome, César, Pompée et Crassus, afin de se partager le pouvoir contre le Sénat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-l-agonie-de-la-republique-reperes-chronologiques/#i_6136

SERTORIUS QUINTUS (-121--72)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 373 mots

« Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis. » Ainsi parle Sertorius dans la tragédie de Corneille. Sertorius est en effet le seul homme politique de la République romaine qui ait fait sécession entre ~ 83 et ~ 72. Connu pour son courage, il sert Marius contre les Teutons en ~ 102, devient tribun militaire en Espagne en ~ 97, et perd, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quintus-sertorius/#i_6136

THÉÂTRE DE POMPÉE (Rome)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 205 mots
  •  • 1 média

À la suite de son troisième triomphe en — 61, obtenu grâce aux victoires remportées sur les pirates de la Méditerranée et sur Mithridate, Pompée entreprit la construction d'un ensemble monumental en plein centre du Champ de Mars, comprenant d'ouest en est un temple de Vénus Victrix ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-de-pompee/#i_6136

TRIUMVIRAT PREMIER (-60--53)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 300 mots

Face au sénat qui représente à Rome la légitimité républicaine se dressent à la fin de la première moitié du ~ ier siècle trois hommes : Pompée, Crassus et César. Le premier s'est distingué par de brillantes campagnes contre Sertorius, contre les pirates, contre Mithridate et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-triumvirat/#i_6136

Pour citer l’article

Joël SCHMIDT, « POMPÉE, lat. CNEIUS POMPEIUS MAGNUS (-106--48) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompee-lat-cneius-pompeius-magnus/