Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

POMPÉE CONQUIERT L'ORIENT

Statue de Pompée, I<sup>er</sup> siècle avant J.-C.

Statue de Pompée, Ier siècle avant J.-C.

Les opérations militaires conduites en Méditerranée dans les années 60 avant notre ère permettent de constituer l'Orient romain et portent Pompée au faîte de sa puissance. Depuis — 67, Pompée détient un commandement extraordinaire sur toute la Méditerranée, alors infestée de pirates. La sécurité des mers rétablie, il se fait attribuer des pouvoirs supplémentaires qui lui confèrent la conduite de la guerre, jusqu'alors menée par Lucullus, contre Mithridate VI Eupator, roi du Pont, et Tigrane, roi d'Arménie. Une telle concentration de pouvoirs, de nature monarchique, est sans précédent à Rome et nourrit l'inquiétude d'une partie du Sénat, mais la loi est votée à l'unanimité du peuple. Dès — 66, Mithridate est chassé de son royaume puis l'Arménie est soumise. Pompée s'engage alors dans une longue marche vers la Caspienne et ne s'arrête, tel Alexandre le Grand, qu'à trois jours de marche de ses rives, devant céder à la réticence de ses soldats. Il n'en poursuit pas moins sa geste exceptionnelle en conquérant la Syrie, en — 64, puis la Judée en — 63. Après avoir organisé tout l'Orient romain en un système de provinces et d'États clients, Pompée rentre à Rome, auréolé d'une puissance et d'un prestige immenses, en homme qui a porté les armes romaines aux confins du monde connu. Il licencie toutefois son armée, choisissant de rester dans la légalité plutôt que de s'emparer du pouvoir par la force, comme sa nouvelle puissance le lui aurait sans doute permis.

— Xavier LAPRAY

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Statue de Pompée, I<sup>er</sup> siècle avant J.-C.

Statue de Pompée, Ier siècle avant J.-C.

Voir aussi