POMPÉE ET L'ORIENT(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

— 133 Le roi Attale III de Pergame lègue son royaume à Rome ; création de la province d'Asie.

— 88-— 84 Première guerre de Rome contre Mithridate : Mithridate VI Eupator, roi du Pont, envahit la province romaine d'Asie et fait massacrer tous les citoyens romains résidant en Asie ; le général romain Sylla bat Mithridate à la bataille de Chéronée et le contraint à signer la paix.

— 83-— 82 Deuxième guerre contre Mithridate : affrontements entre le roi du Pont et Murena, lieutenant de Sylla resté en Orient.

— 74-— 63 Troisième guerre contre Mithridate : Mithridate entre de nouveau en guerre contre Rome, à la suite de l'annexion de la Bithynie ; le général romain Lucullus mène une brillante campagne, mais sans victoire décisive, et doit faire face de surcroît à une mutinerie de ses soldats

— 67 Par la loi Gabinia, Pompée reçoit un commandement extraordinaire sur la Méditerranée et ses côtes afin de réduire les pirates qui infestent les mers ; le problème est réglé en quelques mois.

— 66 Loi Manilia : Pompée se fait attribuer le commandement de Lucullus pour la guerre en Asie ; en quelques mois, Mithridate est vaincu et s'enfuit en Colchide, tandis que Tigrane, roi d'Arménie, se soumet.

— 65 L'armée de Pompée se dirige vers la mer Caspienne ; à trois jours de marche de ses rives occidentales, Pompée doit faire demi-tour, ses soldats refusant d'aller plus loin.

— 64 Pompée conquiert le royaume de Syrie et proclame la déposition de la dynastie multiséculaire des Séleucides.

– 63 Pompée entre dans Jérusalem, assiège le Temple des Juifs puis s'en empare. Envisageant d'atteindre la frontière de l'Égypte, il apprend le suicide de Mithridate. Il décide alors de mettre un terme à son odyssée conquérante.

— 62 Pompée organise l'Orient selon un système de provinces et de royaumes clients avant de rentrer à Rome à la fin de l'année.

— 61 Pompée licencie son armée, le Sénat lui accorde deux jours de triomphes : il a vaincu quatorze nations et soumis plus de vingt rois ; Pompée dépose au Trésor public 50 millions de deniers.

— 59 Face à l'opposition du Sénat, César, élu consul, fait ratifier les actions de Pompée en Orient et attribue des terres à ses vétérans.

— 49-— 45 Deuxième guerre civile, celle-ci entre Pompée et César.

— 48 Vaincu à la bataille de Pharsale, Pompée s'enfuit en Égypte, où il est assassiné par des dynastes alexandrins qui veulent plaire à César.

—  Xavier LAPRAY

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Xavier LAPRAY, « POMPÉE ET L'ORIENT - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompee-et-l-orient-reperes-chronologiques/