POLICE EN FRANCE DE LA LIBÉRATION À NOS JOURS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La police française sort profondément transformée de la Seconde Guerre mondiale, et la IVe République naissante ne remet en cause ni l’étatisation des polices municipales, ni la création d’une force civile spécialisée de maintien de l’ordre, ni l’autonomie de la préfecture de police de Paris, ni le dispositif de formation qui ont été établis par le régime de Vichy. Par la suite, les tensions intérieures et extérieures nées de la guerre froide, les soubresauts de la décolonisation auxquels le nouveau régime sera rapidement confronté, et sa forte instabilité politique ne créent pas un climat propice aux réformes d’institutions policières sur lesquelles il devra toujours davantage s’appuyer, en fermant les yeux sur des pratiques qui rappellent celles de l’Occupation, en particulier durant la guerre d’Algérie. Ce n’est qu’à l’issue de ce conflit, avec la consolidation de la Ve République, que le mouvement de réforme reprend. En particulier, le général de Gaulle parachève en quelque sorte l’œuvre de Vichy par la loi du 10 juillet 1966, qui fusionne formellement la préfecture de police – sans pour autant lui faire perdre ses spécificités – et la sûreté nationale, au sein d’une police nationale (PN).

Dès lors, on pouvait estimer, au début des années 1970, que la construction du dualisme policier français était en quelque sorte achevée : la France disposait désormais de deux grandes institutions policières centralisées et généralistes à vocation nationale, l’une civile, la PN, l’autre militaire, la gendarmerie. Les polices municipales urbaines avaient pour ainsi dire disparu depuis 1941, les gardes champêtres apparaissaient comme une forme archaïque et pittoresque de police communale rurale. Subsistaient néanmoins, à côté de ces polices généralistes, des polices spécialisées, relevant d’administrations particulières, dont l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages


Écrit par :

  • : directeur de recherche de première classe au C.N.R.S.

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

René LÉVY, « POLICE EN FRANCE DE LA LIBÉRATION À NOS JOURS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/police-en-france-de-la-liberation-a-nos-jours/