POLICE EN FRANCE DE LA LIBÉRATION À NOS JOURS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les tentatives d’adaptation de l’appareil policier français

À partir du milieu des années 1970, avec l’arrivée au pouvoir de Valéry Giscard d’Estaing, et plus encore, celle de François Mitterrand en 1981, c’est davantage le souci de l’adaptation de l’institution et de ses modes d’intervention à la problématique émergente de l’insécurité qui domine, et ce jusqu’à nos jours. Les questions du maintien de l’ordre et de la police politique ne disparaissent pas, mais elles changent d’objet : des mouvements sociaux aux émeutes urbaines, pour le maintien de l’ordre ; de la lutte contre le gauchisme à la lutte contre les terrorismes, pour la police politique.

La police judiciaire

Les changements sont cependant plus sensibles en ce qui concerne les structures et l’architecture d’ensemble de l’appareil policier que pour ce qui est des pratiques. Certes, à la suite d’affaires criminelles retentissantes (les affaires Gregory Villemin ou Thierry Paulin, au milieu des années 1980, les affaires Omar Raddad et Guy Georges dans les années 1990), qui ont démontré l’insuffisance du dispositif et la perte de compétence des agents, on a assisté, à partir du milieu des années 1980, à une certaine renaissance de la police technique et scientifique, longtemps la belle endormie de la police judiciaire : création en 1985 d’une sous-direction spécifique, réorganisation des laboratoires, recrutements massifs de spécialistes de l’identité judiciaire et formation de plusieurs milliers de policiers, informatisation des fichiers dactyloscopiques en 1987, création du fichier des empreintes génétiques en 1994. La mise en place de ces nouveaux instruments a cependant été assez lente et chaotique, et leur utilisation, si elle a indéniablement facilité le travail des enquêteurs, joue un rôle moins décisif dans la réalité que dans les fictions télévisuelles.

Le maintien de l’ordre et la sécurité publique

Dans le domaine du maintien de l’ordre, il a fallu s’adapter aux nouvelles conditions d’intervention suscité [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

  • : directeur de recherche de première classe au C.N.R.S.

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

1er-31 décembre 2004 Irak. Poursuite des violences et libération des otages français

France n'a pas versé de rançon pour la libération de Christian Chesnot et Georges Malbrunot, le retour à Paris des deux hommes relance la controverse, qui s'amplifiera les jours suivants, relative à la tentative de libération des otages français organisée en septembre par le député Didier Julia (U.M.P.). Le 24, Donald Rumsfeld effectue une visite surprise […] Lire la suite

1er-31 août 2004 Irak. Épreuve de force à Nadjaf et enlèvement de journalistes français

libération des otages français, en présence des familles de ces derniers, des membres du Conseil français du culte musulman et de responsables politiques.  […] Lire la suite

17-22 juin 2003 France. Opération de police contre les Moudjahidin du peuple iranien

Le 17, la Direction de la surveillance du territoire mène une vaste opération contre l'Organisation des Moudjahidin du peuple iranien (O.M.P.I.), à Auvers-sur-Oise (Val-d'Oise) et en région parisienne, au terme d'une enquête judiciaire établissant l'implication de l'O.M.P.I. dans des activités délictueuses. Mouvement d'opposants au régime de Téhéran […] Lire la suite

26 mars 1999 France. Reconnaissance judiciaire de la violence de la répression de la manifestation parisienne d'octobre 1961

Le tribunal correctionnel de Paris relaxe l'historien Jean-Luc Einaudi contre lequel une plainte en diffamation avait été déposée par Maurice Papon, ancien préfet de police de Paris ; celui-ci lui reprochait d'avoir écrit dans Le Monde, en mai 1998, que « les forces de l'ordre agissant sous les ordres de Maurice Papon » avaient perpétré « un massacre […] Lire la suite

6-25 février 1999 Yougoslavie. Échec des négociations de paix de Rambouillet

France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie) à la suite de la montée des hostilités dans le conflit du Kosovo s'ouvrent au château de Rambouillet (Yvelines). Elles sont présidées par les ministres des Affaires étrangères français et britannique, Hubert Védrine et Robin Cook. Les représentants de Belgrade refusant de s'asseoir à la même table que les « terroristes […] Lire la suite

Pour citer l’article

René LÉVY, « POLICE EN FRANCE DE LA LIBÉRATION À NOS JOURS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/police-en-france-de-la-liberation-a-nos-jours/