Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PHOTOGRAPHIE DE PRESSE

Le temps des collectifs

Après l'affaiblissement de ces majors, les photographes ont privilégié la création de structures plus légères qui travaillent en gestion collective ou coopérative. Les photojournalistes reprennent en main leur diffusion. Suivant l'exemple des trois collectifs précurseurs – Tendance floue, Le Bar Floréal et L'Œil public –, une quarantaine de structures du même type voient le jour au début des années 2000. Parmi elles, Argos, Dolce Vita, Item, Odessa, Tango Photo, Temps Machine, Transit ou Myop.

Dans le même temps, les photographes indépendants réfléchissent à de nouvelles formules de diffusion de leur travail. Ainsi, en 2003, une centaine de photographes se regroupent sur un site en ligne, baptisé FédéPhoto, qu'ils mutualisent. En 2005, c'est au tour de l'agence coopérative Picturetank de voir le jour. Ce portail regroupe une centaine de photographes indépendants et collectifs autour d'un moteur de recherche et d'un site vitrine.

<it>Kisses to all. Berlin</it>, S. Greene, 1989 - crédits : Stanley Greene/ NOOR

Kisses to all. Berlin, S. Greene, 1989

Lors des derniers jours de l'édition 2007 de Visa pour l'image, neuf photojournalistes, dont Stanley Greene, Philip Blenkinsop, Jan Grarup, Yuri Kosyrev et Kadir van Lohuizen, annoncent la création d'une coopérative qu'ils baptisent Noor (« la lumière » en arabe). Ces photojournalistes de renom revendiquent « une infrastructure où tout l'argent doit aller à la production ». Noor et d'autres agences recherchent auprès des institutions et des ONG le financement de leur travail. Avec la réduction des pages vouées à l'information, la presse quitte en effet le premier rang des commanditaires de reportages.

L'Œil public décide de transformer sa structure en agence et lance son propre site de diffusion. Cette politique d'indépendance exigeant un investissement important, ses photographes cherchent des commandes institutionnelles susceptibles de financer ces transformations. Mais, en 2009, le chiffre d'affaires de l'agence chute de moitié, et ses neuf membres ne peuvent que faire le constat suivant : « La crise mondiale de la presse ne permet plus à ses photographes de continuer à produire des histoires. Les pratiques du photojournalisme sont à repenser... » D'un commun accord, l'arrêt de l'activité de l'agence est voté. De son côté, Tendance floue se lance dans des projets autoproduits et soutenus par des partenariats : « Nationale zéro » (2003), « Mad in China » (2007), « Mad in India » (2008) puis « Mad in France » (2009).

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : photojournaliste, journaliste de la presse photo et formateur en photojournalisme
  • : professeur d'histoire de la photographie, critique

Classification

Pour citer cet article

Alain LE BACQUER et Hervé LE GOFF. PHOTOGRAPHIE DE PRESSE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Médias

<it>Kisses to all. Berlin</it>, S. Greene, 1989 - crédits : Stanley Greene/ NOOR

Kisses to all. Berlin, S. Greene, 1989

<it>Voyage au bout du charbon,</it> S. Bollendorff et A. Segrétin - crédits : S. Bollendorff

Voyage au bout du charbon, S. Bollendorff et A. Segrétin

Autres références

  • AIGNER LUCIEN (1901-1999)

    • Écrit par Hervé LE GOFF
    • 857 mots

    Lucien Aigner est né le 14 septembre 1901 à Érsekujvár, en Hongrie. Une enfance heureuse à Budapest, un milieu familial cultivé, des études brillantes à Prague, des cours d'art dramatique à Berlin, tout aurait pu lui permettre de réaliser son rêve de devenir metteur en scène de théâtre. En 1922, la...

  • ANNIE LEIBOVITZ. A PHOTOGRAPHER'S LIFE, 1990-2005 (exposition)

    • Écrit par Hervé LE GOFF
    • 997 mots

    Inaugurée en octobre 2006 au Brooklyn Museum of Art à New York, l'exposition Annie Leibovitz, A Photographer's Life, 1990-2005 a été présentée du 18 juin au 14 septembre 2008 à la Maison européenne de la photographie, à Paris. L'installation, qui comprenait plus de 200 tirages, permettait...

  • ARBUS DIANE (1923-1971)

    • Écrit par Anne BERTRAND
    • 2 227 mots
    ...commence à tenir des carnets, ce qu'elle fera jusqu'à sa mort ; elle se sépare de son mari, s'installe avec ses filles (Doon, née en 1945, Amy, en 1954), et entreprend pour un numéro spécial du magazine Esquire, sur New York, un essai photographique destiné à paraître en 1960 sous le titre « Le Voyage...
  • BEATO FELICE (1825 env. - env. 1906)

    • Écrit par Gabriel BAURET
    • 644 mots
    • 4 médias

    C'est en 1984 que fut percé le mystère Felice Beato, en partie du moins, car ses dates de naissance et de mort demeurent incertaines. Chantal Edel découvrit en effet dans un numéro du Moniteur de la photographie datant de 1886 l'existence d'un autre Beato, Antonio. Il ne fallait plus désormais...

  • Afficher les 61 références

Voir aussi