PHOSPHOLIPIDES

ACIDES GRAS INDISPENSABLES

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 231 mots

On nomme acides gras indispensables (ou essentiels) les trois acides gras insaturés : acide linoléique, acide linolénique, acide arachidonique ; le nom de vitamine F est encore quelquefois employé pour désigner ces substances, mais à tort, car, d'une part, elles n'agissent qu'à des doses relativement élevées (de 2 à 4 grammes par jour pour un homme adulte) ; d'autre part, un tel apport quantitati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-gras-indispensables/#i_4400

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 925 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Cholestérol et membranes cellulaires »  : […] Le cholestérol est un constituant lipidique constant des membranes cellulaires des animaux, où il s'associe aux phospholipides et aux protéines. C'est dans la gaine de myéline des fibres nerveuses qu'il est le plus abondant (1 molécule de cholestérol libre pour 1 molécule de phospholipide). Dans les autres membranes cellulaires, le cholestérol est en proportion variable, significative dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cholesterol/#i_4400

CORPS GRAS

  • Écrit par 
  • Eugène UCCIANI
  •  • 5 064 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Démucilagination »  : […] Parmi les impuretés des huiles brutes se trouvent les mucilages, lesquelles substances se partagent entre l'eau et l'huile sans se dissoudre. Chimiquement, les mucilages sont des phospholipides (glycérides liés à l'acide phosphorique et à une base azotée). Ces mucilages sont floculés par addition d'eau chaude acidulée par l'acide citrique. Il suffit de centrifuger pour éliminer les produits d'hyd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-gras/#i_4400

CYCLES BIOGÉOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 7 878 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Différentes formes chimiques »  : […] Contrairement aux autres éléments, le phosphore n'a pas de composants gazeux dans les conditions naturelles. Il est surtout présent à l'état d'oxydation + 5, qui est celui de l'ion phosphate (PO 4 3– ). Celui-ci est très mobile, parce qu'il s'absorbe facilement sur les particules. Toutes les formes de phosphore, particulaires ou dissoutes, sont dérivées de cet ion qui est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-biogeochimiques/#i_4400

GLYCÉRINE (glycérol)

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 606 mots

La glycérine est le propane-1,2,3-triol, alcool de formule CH 2 OH—CHOH—CH 2 OH Masse moléculaire : 92,11 g Point d'ébullition : 290  0 C, avec décomposition Point de fusion : 20  0 C (17  0 C pour certains auteurs) ; le composé présente un phénomène de surfusion et se solidifie seulement par refroidissement prolongé à 0  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glycerine/#i_4400

LÉCITHINES

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 640 mots

Phospholipides très répandus dans les tissus animaux et végétaux, les phosphatidyl-cholines (ou glycéryl-phosphoryl-cholines) sont formées d'une molécule de glycérol dont deux fonctions alcool sont estérifiées par deux acides gras à chaîne longue : le plus souvent, l'acide en position α est saturé, celui en position β insaturé. La troisième fonction alcool est estérifiée par une molécule d'acide p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lecithines/#i_4400

LIPIDES

  • Écrit par 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Bernard ENTRESSANGLES, 
  • Paul MANDEL, 
  • Jean-Claude PROMÉ
  •  • 6 802 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Glycérophospholipides »  : […] Anabolisme . Le précurseur est également l' acide phosphatidique (fig. 2), synthétisé soit (fig. 2, réaction 1) à partir du sn -glycérol-3-phosphate (lui-même résultant du transfert, sur le glycérol, du groupement phosphate terminal de l'adénosine triphosphate – ATP – par une glycérol kinase), soit (réaction 3) par phosphorylation du 1,2-diglycéride […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lipides/#i_4400

MEMBRANES CELLULAIRES (DYNAMIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 4 814 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un double film de phospholipides : la structure de base des membranes biologiques »  : […] La membrane plasmatique est la structure de la cellule dont la fonction est d'isoler le contenu intracellulaire du milieu extracellulaire. Quelles qu'aient été les compositions de ces deux milieux lors de l'apparition des premières cellules, elles diffèrent actuellement en termes de concentration en différentes molécules. Cette différence est liée à la nature fondamentalement lipidique des membra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membranes-cellulaires-dynamique-des/#i_4400

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO, 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN
  •  • 8 425 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Biogenèse des triglycérides et des phospholipides »  : […] La phosphorylation du glycérol ou la réduction du dihydroxyacétone-phosphate, produit intermédiaire de la glycolyse, aboutit à l'α-glycérophosphate. La condensation de l'α-glycérophosphate et de deux molécules d'acides gras activés donne un diglycéridephosphate ; après déphosphorylation de ce composé, on se trouve devant deux grandes voies métaboliques, conduisant respectivement aux phospholipide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme/#i_4400

MITOCHONDRIES

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 10 941 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La continuité mitochondriale »  : […] Les mitochondries se reproduisent-elles par croissance et division ou bien par synthèse de novo ? On sait maintenant qu'elles se reproduisent par croissance de cet organite par suite de la synthèse coordonnée de ses constituants moléculaires. À partir d'un certain volume mitochondrial, il y a coupure de la membrane interne, formation de deux vésicules matricielles et segmentation de la membrane e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitochondries/#i_4400

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les constituants du système nerveux »  : […] Le tableau montre que le tissu nerveux est très riche en lipides (plus de 50 p. 100 du poids sec) et en protéines (40 p. 100), alors que les glucides ne représentent qu'une très faible partie des constituants cérébraux (environ 1 p. 100). Les lipides sont représentés essentiellement sous forme de phospholipides localisés préférentiellement au niveau des membranes et de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_4400

PUCES À PROTÉINES

  • Écrit par 
  • Eric QUÉMÉNEUR
  •  • 373 mots
  •  • 1 média

Après les puces à ADN et les puces à anticorps, de nouvelles applications voient le jour pour ces dispositifs miniatures qui permettent de traiter des milliers d'échantillons en quelques heures. C'est maintenant l'analyse du protéome, c'est-à-dire de l'ensemble des milliers de protéines codées directement ou indirectement par un génome, que les puces à protéines mettent à portée de main, comme le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puces-a-proteines/#i_4400

SANG - Composition et propriétés

  • Écrit par 
  • Alain COSSON, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 4 055 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les lipoprotéines »  : […] Les lipides plasmatiques sont solubilisés et transportés dans des complexes macromoléculaires, les lipoprotéines , constitués par l'association de lipides et de polypeptides appelés apoprotéines . Les apoprotéines de nature polypeptidique sont synthétisées par le foie et l'intestin : sept apoprotéines principales (A-I, A-II, B, C-I, C-II, C-III et E) son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-composition-et-proprietes/#i_4400

SANG - Coagulation

  • Écrit par 
  • Jacques CAEN, 
  • Gérard TOBELEM
  • , Universalis
  •  • 1 953 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Propriétés des plaquettes »  : […] Cellule anuclée ayant une forme de disque, la plaquette mesure dans son plus grand diamètre de 2 à 3,5 μm. Elle est délimitée par une membrane composée de glycoprotéines et de phospholipides sur le versant externe de laquelle de nombreuses protéines plasmatiques sont adsorbées, en particulier des facteurs plasmatiques de la coagulation. Dans leur cytoplasme existent des granules spécifiquement pla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-coagulation/#i_4400

STÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET, 
  • Daniel PHILIBERT
  •  • 7 595 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Fonction structurale »  : […] Les stérols dont la molécule a une longueur de l'ordre de 1,9 nm participent à la constitution des membranes cellulaires en s'insérant entre les motifs de phospholipides alignés parallèlement les uns aux autres et perpendiculairement à la surface membranaire. Les parties hydrophiles (l'hydroxyle en 3) du stérol et les têtes polaires des phospholipides (partie phosphate de glycérine ou de choline […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steroides/#i_4400


Affichage 

Modèle moléculaire de Singer et Nicolson

dessin

Modèle moléculaire de membrane biologique proposé par Singer et Nicolson : vue schématique en section transversale Les phospholipides, dont la molécule est en épingle à cheveux, forment un feuillet bimoléculaire continu, présentant les têtes polaires (cercles) au contact des phases... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Modèle moléculaire de Singer et Nicolson
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin