PALLADIANISME, tendance architecturale

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'interrogation sur l'Antiquité qui s'effectue au xviiie siècle à travers l'architecture de Palladio (1508-1580) est sans doute la première forme d'anticomanie sensible à une certaine idée de l'architecture grecque. L'expression palladianisme rend compte d'une tendance de l'architecture occidentale, généralisée du xviiie au xxe siècle, qui suscite des œuvres « à l'antique », variations à partir d'un double modèle (l'antique, proche de la nature, et Palladio, le médiateur de la Renaissance) intégré à un mode de vie guidé par l'histoire. Le palladianisme, parangon du néo-classicisme, n'est pas étranger à l'éclectisme de la seconde moitié du xixe siècle ; dans l'architecture contemporaine, il inspira parfois la stylisation monumentale de l'époque des Arts décoratifs (1920-1935), et il sert encore de caution à l'architecture contestataire post-moderne (depuis 1980 environ).

Le palladianisme se reconnaît à toute une série de références formelles empruntées aux édifices majeurs de Palladio (par exemple, la villa Rotonda pour son plan centré et la basilique de Vicence pour l'isolement des galeries superposées, dominées par un vaste toit « caréné »). Le thème majeur est celui de la « villa-temple ». Développée à partir d'un plan centré (cruciforme à l'intérieur, mais formant bloc à l'extérieur), ouverte par un pronaos élevé sur un haut podium, elle se caractérise par un élargissement latéral, symétrique, appelé barchesse, où se logent les communs nécessaires à l'habitat noble et à l'activité agricole. Cette typologie des structures et des partis architecturaux palladiens s'accompagne d'un réemploi des ordres antiques codifiés par le maître de Vicence dans ses Quattro Libri (1570) et par la mise en valeur de motifs ou d'effets architectoniques bien spécifiques : par exemple, l'utilisation singulière ou rythmique de la serlienne (baie vénitienne : triplet formé d'une baie centrale cintrée et de deux ouvertures latérales rectangulaires plus basses) et de la baie thermale (baie en demi-cercle [...]

Villa Rotonda, Vicence

Photographie : Villa Rotonda, Vicence

Photographie

Villa Rotonda, Vicence (Vénétie). Architecte : Andrea Palladio. 

Crédits : Merilyn Thorold, Bridgeman Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Villa Rotonda, Vicence

Villa Rotonda, Vicence
Crédits : Merilyn Thorold, Bridgeman Images

photographie

Monticello, Charlottesville

Monticello, Charlottesville
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Chiswick House, Middlesex

Chiswick House, Middlesex
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I-Sorbonne, directeur du centre Ledoux

Classification

Autres références

«  PALLADIANISME, tendance architecturale  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 7 812 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « La suprématie palladienne (1710-1760) »  : […] Le palladianisme est un mouvement original et complexe qui résulte de la conjonction d'un moment très particulier de l'histoire politique anglaise et d'un style dûment revendiqué et orchestré par un groupe de nobles grands propriétaires et d'architectes, et qui s'applique à un type déterminé de bâtiments : la country house . La dynastie hanovrienne amène un certain équilibre politique qui va de pa […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

Dans le chapitre « L'architecture touchée par les Lumières »  : […] « On dit en général du goût que c'est un certain je-ne-sais-quoi-qui-plaît », déclare l'architecte Germain Boffrand dans son Livre d'architecture en 1745, en ajoutant que « cette idée est bien vague ». Aussi imprécise soit-elle, la référence des architectes des Lumières au goût n'en témoigne pas moins de leur souci de mieux répondre à la demande sociale des élites, quitte à faire quelques entors […] Lire la suite

BÉLANGER FRANÇOIS JOSEPH (1744-1818)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 672 mots

Protégé du comte de Caylus, disciple de David-Leroy et de Contant d'Ivry, Bélanger échoue au concours de l'Académie d'architecture (1765). Renonçant définitivement à cette distinction, il gagne l'Angleterre où il fait la connaissance de lord Shelburne pour qui il exécutera des projets (galerie de son hôtel à Berkeley Square, 1779) ; ce séjour sera pour lui l'occasion de se familiariser avec le néo […] Lire la suite

BRONGNIART ALEXANDRE THÉODORE (1739-1813)

  • Écrit par 
  • Béatrice de ROCHEBOUET
  •  • 1 013 mots
  •  • 2 médias

Architecte français. Passé à la postérité grâce au palais de la Bourse , Brongniart est une figure particulièrement représentative de son temps, dans la mesure où sa carrière épouse les orientations complexes de l'histoire entre la fin de l'Ancien Régime et l'apogée de l'Empire. Élève de Blondel et de Boullée, il acquiert, chez l'un, la maîtrise de cette science très « française » de l'ordonnance […] Lire la suite

BURLINGTON RICHARD BOYLE comte de (1694-1753)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 724 mots
  •  • 1 média

Grand seigneur, protecteur de la culture (Berkeley pour la philosophie, Pope et Swift pour la littérature, Haendel pour la musique) et des beaux-arts dans les premiers temps de l'époque hanovrienne, Richard Boyle fut aussi un créateur et un novateur. Par son œuvre architecturale, indissociable de celle de son ami et collaborateur William Kent (1685-1748), il apparaît comme le plus éminent représen […] Lire la suite

CAGNOLA LUIGI (1762-1833)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 114 mots

Aristocrate milanais, amateur cultivé fuyant les armées révolutionnaires françaises, Luigi Cagnola séjourne à Venise à partir de 1797 et devient architecte et théoricien d'un néo-classicisme national inspiré par Palladio, la Rome antique et la Renaissance. Il construit pour Milan des arcs de triomphe modernes : la Porta Marengo (1801), l'Arco del Sempione (1806), et de nombreuses églises dans la c […] Lire la suite

CAMPBELL COLEN (mort en 1729)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 497 mots
  •  • 2 médias

D'origine écossaise, l'architecte Colen Campbell joue un rôle prééminent dans la mise au point des formules néo-palladiennes qui vont être la marque dominante de l'architecture privée anglaise tout au long du xviii e siècle. Après les recherches de Wren et de ses émules, la théorie artistique et le style de Palladio, introduits en Angleterre par Inigo Jones dès 1615, connaissent un regain de fave […] Lire la suite

CARR JOHN (1723-1807)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 111 mots

Constructeur et architecte britannique, il appartient à la seconde génération palladienne, nourrie de l'apport de Robert Adam. Il construit surtout d'importantes demeures aristocratiques : Kirby Hall (d'après un projet de Burlington), Harewood House, Tabley House, Basildon House, principalement dans les Midlands et le nord de l'Angleterre. Marqué par le néo-classicisme, il édifie quelques bâtiment […] Lire la suite

CHAMBERS sir WILLIAM (1723-1796)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 708 mots
  •  • 1 média

Théoricien, dessinateur de jardins, intime du roi George III, le fondateur de l'Académie, l'architecte anglais sir William Chambers fut investi des plus hautes charges. De longues études dans les grands centres artistiques de l'Europe des Lumières et de lointains voyages lui donnèrent une culture universelle qui lui permit d'élaborer un art raffiné et éclectique. Fils d'un marchand écossais, Chamb […] Lire la suite

CLASSIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 13 046 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Du bon usage d'un mot : langage classique et grand style »  : […] Pour sortir de cet imbroglio sémantique, il convient sans doute d'exclure les appellations trop vagues où les deux termes sont en concurrence et se chevauchent sans contenu précis (âge classique, âge baroque, France classique, France baroque). On peut sans doute au contraire continuer d'utiliser le terme de classique au sens large, qui correspond à un phénomène culturel précis : « est classique un […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel RABREAU, « PALLADIANISME, tendance architecturale », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/palladianisme-tendance-architecturale/