OUZBÉKISTAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom officielRépublique d'Ouzbékistan (UZ)
Chef de l'État et du gouvernementShavkat Mirziyoyev (depuis le 8 septembre 2016). Premier ministre : Abdulla Oripov (depuis le 14 décembre 2016)
CapitaleTachkent
Langue officielleouzbek
Unité monétairesoum (UZS)
Population32 422 000 (estim. 2017)
Superficie (km2)447 400

L'Ouzbékistan indépendant

Depuis son indépendance le 31 août 1991, l'Ouzbékistan connaît un régime présidentiel autoritaire. Même si la transition n'a pas été aussi difficile qu'au Tadjikistan, la situation s'est tendue, au cours des quinze premières années, entre un pouvoir tardant à mettre en œuvre une politique de libéralisation de la vie politique, économique, religieuse, intolérant à l'égard de ses opposants, et une population mécontente de ses conditions d'existence. Au final, le pouvoir du premier président de l’Ouzbékistan Islam Karimov, pour qui le discours patriotique véhiculé par la doctrine nationale Mustaqillik (« l’indépendance ») a longtemps fait office de programme de réforme, tient beaucoup à la fidélité des forces de sécurité, la recherche de soutien de puissances étrangères et la manipulation des rivalités clientélistes régionales. Cependant, après la répression de la révolte d'Andijan (mai 2005), la gravité de la situation semble avoir conduit le pouvoir à engager un début de libéralisation économique, de formation en matière d'éducation religieuse et de lutte contre la corruption. Le régime politique reste, quant à lui, autoritaire, n'acceptant aucune forme d'opposition organisée. Il a habilement préparé la succession d’Islam Karimov, décédé le 2 septembre 2016, en promouvant Shavkat Mirziyoyev, Premier ministre issu du cercle rapproché de ses partisans, élu président de la république d’Ouzbékistan le 4 décembre 2016.

Un régime autoritaire et répressif face à l'islamisme naissant

Les premières années d'indépendance ont vu un rapide durcissement des élites au pouvoir issues de la période soviétique – le président Karimov était premier secrétaire du Parti communiste d'Ouzbékistan depuis 1989 – contre les oppositions. Nationalistes et islamistes, celles-ci s'étaient organisées en trois partis durant la période de la perestroïka : Birlik (1988) ; Erk, issu d'une scission au sein de Birlik (1990) ; Parti de la renaissance islamique (1990). Les opposants réunis autour d'un programme de revendications nationa [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages




Écrit par :

  • : anthropologue, chercheur à l'Institut français d'études sur l'Asie centrale
  • : docteur en géographie, chargé de recherche au C.N.R.S., membre de l'U.M.R. 7528 Monde iranien et indien (C.N.R.S., Sorbonne nouvelle, EPHE, INALCO)
  • : professeur au département des langues et civilisations asiatiques et du Moyen-Orient, Clolumbia University, New York
  • : docteure en histoire, chargée de recherche au CNRS

Classification


Autres références

«  OUZBÉKISTAN  » est également traité dans :

OUZBÉKISTAN, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/ouzbekistan/#i_38158

AMOU-DARIA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 1 052 mots

L'Amou-Daria draine la plus étendue des cuvettes hydrologiques de l'Asie moyenne ex-soviétique ; son bassin d'alimentation proprement dit s'étend en territoire fortement montagneux sur 227 800 kilomètres carrés, ce qui vaut au fleuve de rouler annuellement à son entrée dans la plaine 79 kilomètres cubes d'eau : le module est alors de 2 500 mètres c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amou-daria/#i_38158

ARAL MER D'

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  • , Universalis
  •  • 2 362 mots
  •  • 1 média

Partagé par la frontière entre le Kazakhstan au nord et l'Ouzbékistan au sud, la mer d'Aral occupe, au milieu de déserts sableux, une partie basse de la dépression touranienne ou aralo-caspienne ; elle a communiqué avec la mer Caspienne jusqu'à une époque géologique récente (quelques millions d'années [Ma]) par le cours de l'Ouzboï. Depuis les an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-d-aral/#i_38158

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le Moyen-Orient et l'Asie centrale steppiques et arides  »  : […] À l'ouest et au centre du continent asiatique s'impose le domaine aride, semi-aride, désertique et steppique. Il regroupe des pays où sont majoritaires les espaces recevant moins de 250 millimètres de précipitations annuelles, avec des étés très secs et des hivers inégalement humides. Les montagnes ou la proximité humidifiante de certaines mers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_38158

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 803 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Urbanisation et développement »  : […] Avec plus de 73 millions d'habitants chacun, la Turquie et l'Iran regroupent à eux seuls plus de la moitié de la population de toute la région et confirment ainsi leur place économique et politique dominante. Troisième pays de la région par sa population, l'Afghanistan (28,4 millions d'habitants en 2009) est aussi le plus pauvre de la région, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/#i_38158

BOUKHARA

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 388 mots
  •  • 2 médias

Chef-lieu de la région homonyme de la république d'Ouzbékistan, Boukhara (Bukhārā) est située dans le delta du Zeravchan (Zarafshān), sur le canal de Shākrūd. La région de Boukhara (1 534 900 hab. en 2002), qui comprend la vallée inférieure du Zeravchan et une partie du désert du Kimirekkum, est bien reliée au reste du pays. Son économie repose sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boukhara/#i_38158

C.E.I. (Communauté des États indépendants)

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 3 632 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des partenaires aux intérêts divergents engagés dans des coopérations à géométrie variable »  : […] Les pays membres de la C.E.I. présentent une grande diversité de poids économique, démographique et territorial (tableau 1) . Ils n'ont pas tous les mêmes intérêts. On distingue généralement trois groupes de pays : – Les « intégrationnistes ». C'est la Biélorussie qui va le plus loin, en acceptant, voire demandant, une union avec la Russie, effecti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-des-etats-independants/#i_38158

FERGANA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 411 mots

La dépression intramontagnarde de Fergana occupe 22 000 kilomètres carrés, dont 17 000 appartiennent à l'Ouzbékistan, le reste étant partagé de manière à peu près égale entre le Tadjikistan et le Kirghizstan. Dominée de tous côtés par de très hautes montagnes atteignant 4 000 mètres au nord et à l'est et 7 000 mètres au sud, la plaine de Fergana (3 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fergana/#i_38158

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'ère postsoviétique »  : […] Contrairement à ce qui avait été avancé, les musulmans de l'U.R.S.S. n'ont pas provoqué la désintégration du pouvoir soviétique. Lors du référendum de mars 1991, les républiques d'Asie centrale ont voté à 90 p. 100 leur maintien dans le nouveau pacte de l'Union proposé par Mikhaïl Gorbatchev. La première forme de politisation de l'islam en U.R.S.S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_38158

KARIMOV ISLAM (1938-2016)

  • Écrit par 
  • Anne TOURNEVILLE
  •  • 843 mots
  •  • 1 média

Islam Abdouganiévitch Karimov a été président de la république d’Ouzbékistan , depuis l’accession à l’indépendance de son pays au moment de la dislocation de l’URSS, le 1 er  septembre 1991, jusqu’à sa mort le 2 septembre 2016, à Tachkent. Né le 30 janvier 1938 à Samarkand, Islam Karimov débute sa carrière dans les instances économiques et financi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-karimov/#i_38158

KHĀREZM ou KHĀRAZM ou KHOREZM, anc. CHORASMIE

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 398 mots
  •  • 1 média

Région agricole prospère et bien irriguée d'Asie centrale, le Khārezm (ou Khwārazm, ou Khorezm ; les Anciens l'appelaient Chorasmie) est situé sur le cours inférieur de l'Oxus (Āmū Daryā) près de la mer d'Aral. Après les ravages causés par les invasions mongoles et tīmūrides, cette vaste oasis était connue sous le nom de khānat de Khīva, célèbre p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kharezm-kharazm-khorezm-chorasmie/#i_38158

KIRGHIZSTAN

  • Écrit par 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 5 514 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Transitions politiques »  : […] La très mauvaise répartition des richesses et la dérive autoritaire du pouvoir politique vont provoquer le mécontentement de la population, particulièrement dans les zones rurales du sud (région d'Osh), très peu représentées au sein du pouvoir central. Dès la fin des années 1990, le président Akaïev réduit considérablement les capacités d'expressio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kirghizstan/#i_38158

OASIS

  • Écrit par 
  • Yves LACOSTE
  •  • 3 091 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Différents types d'oasis »  : […] Si un grand nombre d'oasis furent d'abord des escales caravanières (Sahara, routes de la soie en Asie centrale), d'autres ne procèdent pas pour l'essentiel de raisons commerciales ou politiques. Les plus vastes oasis et les plus peuplées, celles qui correspondent aux vallées de grands fleuves allogènes (Égypte, oasis d'Asie centrale), sont des noy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oasis/#i_38158

SAMARCANDE

  • Écrit par 
  • Pierre CHUVIN
  •  • 3 714 mots
  •  • 2 médias

Samarcande (Samarkand) est née à peu près en même temps que Rome, au viii e  siècle av. J.-C., et pour une gloire presque égale à celle de la Ville éternelle. Elle se dresse à la limite nord-est du monde iranien, à la rencontre des peuples de langue turque (depuis le vi e  siècle au moins) et iranienne, des nomades et des sédentaires. Elle a pour h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samarcande/#i_38158

SYR-DARIA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 779 mots

Des montagnes du Tian Shan, au Kirghizstan, à la mer d'Aral, le plus long des fleuves de l'Asie centrale, le Syr-Daria, mesure 3 020 kilomètres, s'il est tenu compte de la plus longue des deux branches maîtresses qui lui donnent naissance, la Naryn ; la longueur du cours est ramenée à 2 212 kilomètres lorsqu'elle n'est comptée qu'à partir de la con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syr-daria/#i_38158

TACHKENT

  • Écrit par 
  • Julien THOREZ
  •  • 902 mots
  •  • 1 média

Tachkent [selon l'étymologie populaire de taš , « pierre », et de kent , « ville » ; anciennement ̌C̄ač] est la capitale de l'Ouzbékistan, pays d'Asie centrale indépendant depuis 1991. Située sur le piémont occidental du Tianshan, la ville s'est développée au cœur de l'oasis irriguée par le Tchirtchik et ses affluents. Malgré sa proximité avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tachkent/#i_38158

TADJIK

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 602 mots

Ethnie dont on trouve des éléments de population en faible part en Iran (dont ils sont originaires), mais pour l'essentiel en Afghānistān, dans les républiques d'Asie centrale et également en Chine (où ils seraient 30 000 en 2000). Leur nom vient, par extension, de celui que l'on donne traditionnellement à ces populations sédentaires du Caucase qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadjik/#i_38158

TADJIKISTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 5 828 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Conditions géopolitiques de résolution du conflit »  : […] Au final, un environnement géopolitique favorable va contribuer à l'apaisement des tensions. Ainsi, les groupes de l'opposition islamiste armée avaient pour base le nord de l'Afghanistan où ils étaient soutenus par le commandant Massoud. Celui-ci, d'origine tadjike du Panshir, bousculé par ses opposants talibans, avait fini par accepter les propos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadjikistan/#i_38158

TATAR

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 670 mots

Au nombre de 6 650 000 sur l'ensemble du territoire soviétique lors du recensement de 1989, les Tatar constituent 3,8 p. 100 de la population russe dans les années 2000. Outre ceux qui habitent sur le cours moyen de la Volga et dans l'Oural – les plus nombreux – qu'on appelle Tatar de la Volga, on rencontre les Tatar d'Astrakan (Koundrof ou Koundro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tatar/#i_38158

TURKESTAN RUSSE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 644 mots

La région d'Asie centrale, qui est limitée au nord par la Sibérie, au sud par l'Iran, l'Afghanistan, l'Inde et le Tibet, à l'ouest par la mer Caspienne, à l'est par la Mongolie et le désert de Gobi, et qui est peuplée en majorité de musulmans turcs, est appelée Turkestan, une dénomination conventionnelle. Sa partie orientale est le Xinjiang, ou Tur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turkestan-russe/#i_38158

ZERAVCHAN

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 398 mots

Fleuve de montagne, le Zeravchan prend naissance à 2 600 mètres d'altitude sur le front du glacier de vallée qui porte le même nom dans les montagnes de l'Alaï. Sur les premiers trois cents kilomètres de son cours, le Zeravchan est un torrent de haute montagne coulant au fond de gorges fort étroites que dominent des crêtes s'élevant jusqu'à 5 500 m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zeravchan/#i_38158

Voir aussi

ANDIJAN    ATTENTAT    CORRUPTION    G.U.A.M.    ISLAMISME    OPPOSITION POLITIQUE    RÉPRESSION    FÉDÉRATION DE RUSSIE

Pour citer l’article

Arnaud RUFFIER, Julien THOREZ, Edward ALLWORTH, Anne TOURNEVILLE, « OUZBÉKISTAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouzbekistan/