SÜDWESTRUNDFUNK DE BADEN-BADEN ET FRIBOURG ORCHESTRE SYMPHONIQUE DU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondé à Baden-Baden en 1946 dans le cadre de la radio du sud-ouest de l'Allemagne, ancienne radio de la zone française d'occupation, l'Orchestre symphonique du Südwestfunk de Baden-Baden (Sinfonie Orchester des Südwestfunks Baden-Baden) s'est affirmé rapidement comme l'un des orchestres allemands les plus dynamiques en matière de musique contemporaine. Son fondateur, Heinrich Strobel, l'a associé à la renaissance du festival de Donaueschingen et a mené une politique de commandes et de créations très éclectique, où l'avant-garde a toujours occupé une place de choix. Cette tradition s'est perpétuée après lui.

L'importance de la ville de Baden-Baden se réduisant au fil des années, l'orchestre a élargi son champ d'activité à la ville de Fribourg-en-Brisgau. En 1998, le Südwestfunk (S.W.F.) et le Süddeutsche Rundfunk (S.D.R.) fusionnent pour former le Südwestrundfunk (S.W.R.) et la formation adopte le nom d'Orchestre symphonique du Südwestrundfunk de Baden-Baden et Fribourg (Sinfonieorchester des Südwestrundfunks Baden-Baden und Freiburg).

Cet orchestre a assuré la création de plusieurs centaines d'œuvres, parmi lesquelles figurent Le Marteau sans maître (1953) et Pli selon pli (1960) de Pierre Boulez, Le Réveil des oiseaux (1953) et Chronochromie (1960) d'Olivier Messiaen, Metastasis (1954) de Iannis Xenakis, Epifanie (1961) de Luciano Berio, Atmosphères (1961) et Lontano (1967) de György Ligeti, ainsi que des partitions de Paul Hindemith (Concerto pour cor, 1949), Karl Amadeus Hartmann (Deuxième Symphonie, 1950), Wolfgang Fortner (Fantaisie sur B.A.C.H., 1950), André Jolivet (Concerto pour harpe, 1952), [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification


Autres références

«  SÜDWESTRUNDFUNK DE BADEN-BADEN ET FRIBOURG ORCHESTRE SYMPHONIQUE DU  » est également traité dans :

Atmosphères, LIGETI (György)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 752 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Autrichien d'origine hongroise, Ligeti enseigne à l'Académie Franz-Liszt de Budapest jusqu'à sa fuite de Hongrie en 1956. Il a alors déjà beaucoup composé mais son isolement a fait obstacle à l'épanouissement de ses idées musicales. À Cologne et à Vienne, il découvre l'avant-garde. Son style s'affirme dès les premières œuvres orchestrales écrites en Allemagne: Apparitions (1960) et Atmosphères ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmospheres-ligeti-gyorgy/#i_9264

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « SÜDWESTRUNDFUNK DE BADEN-BADEN ET FRIBOURG ORCHESTRE SYMPHONIQUE DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre-symphonique-du-sudwestrundfunk-de-baden-baden-et-fribourg/