RIHM WOLFGANG (1952- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur allemand Wolfgang Rihm est devenu une figure majeure de la musique contemporaine grâce à la qualité et à la richesse de son catalogue, mais aussi par ses prises de position très critiques à l'égard de l'évolution de la musique au cours de la seconde moitié du xxe siècle. Au côté notamment de Manfred Trojahn, il a en effet implicitement remis en cause l'avant-garde sérielle, la considérant comme un nouvel académisme, dans le célèbre manifeste de 1981, Zur « neuen Einfachheit » in der Musik (« Vers une „nouvelle simplicité“ en musique ») ; il engageait ainsi une controverse esthétique qui le fera immédiatement soupçonner par certains de ses pairs de cautionner des attitudes réactionnaires en prônant des valeurs néo-romantiques jugées révolues, comme la consonance et la tonalité.

Pour ce compositeur inclassable, ces affinités néo-romantiques ont été rapidement dépassées : il n'était de toute façon pas question d'immobilisme ou de retour en arrière, mais, pour Rihm, on ne peut pas non plus faire table rase du passé et créer ex nihilo. La musique doit être expressive et avant tout s'adresser à l'auditeur.

Né le 13 mars 1952 à Karlsruhe, Wolfgang Rihm étudie de 1968 à 1972 la composition avec Eugen Werner Velte à la Hochschule für Musik de sa ville natale. Il assiste pour la première fois en 1970 aux cours d'été de Darmstadt, où Stockhausen lui fait grande impression. En 1972, il part pour Cologne afin de suivre durant un an l'enseignement de Stockhausen. De 1973 à 1976, il se perfectionne en composition auprès de Klaus Huber, et il suit des cours de musicologie avec Hans Heinrich Eggebrecht. Il reçoit également les conseils de Wolfgang Fortner et de Humphrey Searle. Parallèlement, il enseigne de 1973 à 1978 à la Hochschule für Musik de Karlsruhe, où il sera nommé professeur de composition en 1985, succédant à son maître Velte. Rihm est depuis 1982 membre du comité directeur de l'association des compositeurs allemands et, depu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification


Autres références

«  RIHM WOLFGANG (1952- )  » est également traité dans :

NOUVELLE SIMPLICITÉ, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 514 mots

En 1981 paraît chez Universal Edition, à Vienne, dans la revue Studien zur Wertungsforschung dirigée par Otto Kolleritsch, une série d'articles rassemblés sous le titre Zur « neuen Einfachheit » in der Musik , que l'on peut traduire par « Vers une nouvelle simplicité en musique ». Ce manifeste est signé par les compositeurs et musicologues Peter Andrasc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-simplicite-musique/#i_27578

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « RIHM WOLFGANG (1952- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-rihm/