SAARIAHO KAIJA (1952-    )

La compositrice finlandaise Kaija Saariaho, une des personnalités les plus représentatives du renouveau de la musique de son pays, s'est forgé un style très personnel, lumineux et poétique. Elle naît le 14 octobre 1952 à Helsinki. Elle est très tôt attirée par la musique, mais elle suit d'abord durant un an l'enseignement de l'école des Beaux-Arts d'Helsinki, avant de mener, de 1976 à 1981, des études de composition à l'Académie Sibelius de la capitale finlandaise, avec Paavo Heininen. Ses premières œuvres, composées à la fin des années 1970, sont principalement vocales. De 1981 à 1983, elle étudie avec Klaus Huber et Brian Ferneyhough à la Musikhochschule de Fribourg-en-Brisgau.

En 1981, elle écrit ... sah den Vögeln, pour soprano, flûte, hautbois, violoncelle, piano préparé et électronique ; il s'agit d'« une vision sur le temps et les frontières, cheminement entre deux mondes, comme un battement de cils qui durerait une éternité. Avec pour matériau : textures et couleurs, rêves et réalités, pesanteur ». Le rêve, association d'éléments dissemblables, naît alors des différents matériaux qui se rencontrent.

En 1982, Kaija Saariaho prend des cours de composition assistée par ordinateur à l'I.R.C.A.M. Elle y trouve les moyens de réaliser ses rêves, et décide de s'installer à Paris. L'informatique va désormais jouer un rôle fondamental dans sa technique de composition : les possibilités qu'offre cet outil ainsi que l'utilisation de l'électroacoustique vont lui permettre d'explorer les sons dans leurs variations microscopiques.

Mais ses recherches ne s'arrêtent pas là. Elle élargit et enrichit le monde des sons grâce à l'utilisation de stimulus musicaux qui peuvent être des impulsions visuelles ou littéraires ou tout simplement des phénomènes naturels. Elle n'en oublie pas pour autant son travail avec les interprètes : malgré la complexité de sa musique, la compositrice ne s'égare jamais dans l'inaudible et affirme toujours son intention de transmettre une musique perceptible et qui s'apprécie sans que l'on ait besoin [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « SAARIAHO KAIJA (1952-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaija-saariaho/