Atmosphères, LIGETI (György)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur

Autrichien d'origine hongroise, Ligeti enseigne à l'Académie Franz-Liszt de Budapest jusqu'à sa fuite de Hongrie en 1956. Il a alors déjà beaucoup composé mais son isolement a fait obstacle à l'épanouissement de ses idées musicales. À Cologne et à Vienne, il découvre l'avant-garde. Son style s'affirme dès les premières œuvres orchestrales écrites en Allemagne: Apparitions (1960) et Atmosphères (1961) le hissent au niveau des plus grands compositeurs de sa génération. Sa notoriété va croissante avec le Requiem (1965), Lux Aeterna (1966), Lontano (1967), Continuum, pour clavecin (1968), l'opéra Le Grand Macabre (1978), les Études pour piano (entamées en 1985), le Concerto pour violon (1990).

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Voir aussi

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « Atmosphères, LIGETI (György) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmospheres-ligeti-gyorgy/