NOSTALGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un concept philosophique

On connaît l'image romantique du voyageur à la recherche d'une terre d'accueil ; et l'on sait déjà que le mirage du port s'évanouira au fur et à mesure que le voyageur s'en approchera. Rappelons à ce propos l'importance des cycles musicaux de Schubert, qui, sur les poèmes de Wilhelm Müller dans le Voyage d'hiver, condamnera le voyageur à l'errance sans fin sur la ritournelle répétitive d'un violoneux. La marche ne s'arrête jamais et son but semble se perdre dans un perpétuel ailleurs, à moins qu'il ne soit déjà perdu dans un passé révolu. Telle s'énonce la problématique romantique de la nostalgie, si bien exaltée par un nouveau genre de « littérature éthique » que préparaient déjà de longue date des penseurs tels que Kant, Jacobi et Hegel.

C'est le philosophe de Königsberg qui le premier dépasse la seule question du retour pour interroger le lieu même de l'aspiration dans ce qu'il présente de psychologiquement illusoire et, par conséquent, décevant : « Les Suisses ainsi que les Westphaliens et les Poméraniens de certaines régions, à ce que m'a raconté un général expérimenté, sont saisis du mal du pays [Heimweh], surtout quand on les transplante dans d'autres contrées ; c'est par le retour des images de l'insouciance et de la vie de bon voisinage, du temps de leur jeunesse, l'effet de la nostalgie [Sehnsucht] pour les lieux où ils ont connu les joies de l'existence ; revenus plus tard chez eux, ils sont très déçus [getauscht] dans leur attente, et se trouvent ainsi guéris ; sans doute pensent-ils que tout s'est transformé ; mais, en fait, c'est qu'ils n'ont pu y ramener leur jeunesse... » Kant révèle donc l'aspect trompeur de la croyance en un temps passé de la jeunesse caractérisé principalement par l'insouciance, entendue comme la mise à l'écart des contraintes de la réalité ; et, plutôt que d'insister sur l'aspect héraclitéen d'une telle situation qui va contre le souhait des retrouvailles, il réinterroge les transf [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

Algérie – France. Visite du président Nicolas Sarkozy en Algérie. 3-5 décembre 2007

« pour construire l'avenir » et non pour la « nostalgie », le président français annonce la signature de contrats industriels pour un montant de quelque 5 milliards d'euros, qui doivent conduire à la création de « plusieurs milliers d'emplois » en Algérie, ainsi que la conclusion d'un accord […] Lire la suite

Russie. La reconstitution de l'empire au cœur de la campagne présidentielle. 15-29 mars 1996

juridique qui, en période de campagne présidentielle, exploite la nostalgie de la majorité des Russes pour l'ère soviétique. Le 29, les chefs d'État de Russie, de Biélorussie, du Kazakhstan et du Kirghizstan signent, à Moscou, un accord de principe sur « l'approfondissement de l'intégration […] Lire la suite

France. Malversations dans une radio privée et fausses factures au profit du P.S. à Lyon. 19 novembre - 10 décembre 1987

Le 19, Pierre Alberti, créateur de Radio-Nostalgie, est inculpé et écroué à Lyon pour malversations financières. Le 20, Yvon Deschamps, premier secrétaire de la fédération socialiste du Rhône, est entendu comme témoin dans cette affaire. Les 2 et 3 décembre, Yvon Deschamps, François Diaz […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marie-Claude LAMBOTTE, « NOSTALGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nostalgie/