NIGDÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La ville de Nigdé est bâtie sur le plateau anatolien à près de 1 200 mètres d'altitude, au bord oriental de la steppe centrale. Le site tient son importance de la colline sur laquelle est construite la citadelle. Celle-ci, en effet, permet de contrôler le débouché d'une voie de commerce et d'invasion : la route qui, par les Pyles ciliciennes du Taurus — qui culmine dans ce secteur à 3 734 mètres —, relie la Cilicie à la Cappadoce. L'agglomération est constituée d'une ville haute et d'une ville basse entourée d'une oasis qui donne au site un aspect riant, en contraste avec celui des environs, arides et désolés.

Il n'est fait aucune mention de la ville avant le xiie siècle. À l'époque hittite, la capitale de la région avait été Tuvanuva, la Tyana des époques romaine et byzantine qui prit en arabe la forme de Tawāna. Tyana fut successivement supplantée par Bor puis par Nigdé. D'après une hypothèse admise, l'ancien nom de la localité, Nakīdā, peut être à l'origine du nom turc moderne. Les Turcs conquirent la ville sur les Byzantins à une date indéterminée. Elle est mentionnée pour la première fois lors du partage des possessions du sultan Kilidj Arslān II entre ses fils en 1189 ; elle est alors attribuée à Malik Arslān shāh. Au xiiie siècle, Nigdé est le siège d'une des grandes circonscriptions militaires de l'Empire seldjouqide ; plus tard, elle sera placée sous la suzeraineté des Mongols. Le chef de la tribu qui surveille les défilés proches de Nigdé, Sunghur Agha, se rend indépendant des Éretnides. À la fin de la domination de cet émir la ville passe, en 1336, aux mains des Karamānides. Ceux-ci la défendent contre les attaques de l'Éretnide Alā ad-Dīn Alī vers 1379 et contre celles de Burhān ad-Dīn, maître de Kayseri. Après le passage de Timour Lenk, le pouvoir des Karamānides s'étend, et Nigdé cesse d'être une ville frontière, mais reste un de leurs points d'appui. En 1 [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Nikita ELISSÉEFF, « NIGDÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nigde/