Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CAPPADOCE

Région de Turquie, la Cappadoce s'étend, à l'est de la steppe centre-anatolienne, du Kizil-Irmak à l'Euphrate. Les voies qui, à travers le Taurus, conduisent vers la Cilicie et le Croissant fertile y rejoignent celles qui contournent, au nord et au sud, les étendues répulsives du plateau central. Ce carrefour a constitué le fondement d'une construction politique autonome, l'État indépendant de Cappadoce, du ~ iiie au ~ ier siècle, lors du partage de l'Empire d'Alexandre ; mais cette unité éphémère n'est plus réapparue. Elle correspond néanmoins à un paysage naturel original : de grands édifices volcaniques, liés aux cassures du rebord interne du Taurus (cônes de l'Argaeus ou Ereiyes daǧi, 3 917 m, du Hasan daǧ, 3 253 m, et des Melendiz daǧlari, 2 915 m), dominent les plateaux de laves et de tufs découpés en dédale de vallées. La fertilité des sols volcaniques, l'abondance des eaux résurgentes ont favorisé le maintien d'une vie rurale intense en grosses bourgades oasis enfouies dans les jardins et vignobles irrigués. De ce fait, la région a joué à plusieurs reprises le rôle de refuge pour la vie paysanne lors des invasions arabes et turques. Il en résulte une grande richesse archéologique (églises et communautés monastiques rupestres byzantines) et le maintien d'une importante population grecque jusqu'aux échanges de population du xxe siècle. À l'agriculture irriguée des vallées s'est juxtaposée, sur les plateaux, une combinaison agricole intensive blé-betterave sucrière en culture pluviale. Au pied de l'Argée, la ville principale Kayseri (ancienne Césarée), chef-lieu du département homonyme, était une importante place commerciale jusqu'au début du xxe siècle. Elle déclina ensuite avant de connaître un nouvel essor grâce à des implantations industrielles (constructions mécaniques, en particulier aéronautiques, industries alimentaires, textiles, cimenteries). Sa population est passée de 57 000 habitants en 1947 à 207 000 en 1975 et à 536 400 en 2000.

La Cappadoce - crédits : Thierry Cazabon/ The Image Bank/ Getty Images

La Cappadoce

Paysage de Cappadoce - crédits : Gerhard Mayer/ Panther Media/ Age Fotostock

Paysage de Cappadoce

— Xavier de PLANHOL

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Paris-Sorbonne, membre de l'Academia Europaea

Classification

Pour citer cet article

Xavier de PLANHOL. CAPPADOCE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

La Cappadoce - crédits : Thierry Cazabon/ The Image Bank/ Getty Images

La Cappadoce

Paysage de Cappadoce - crédits : Gerhard Mayer/ Panther Media/ Age Fotostock

Paysage de Cappadoce

Autres références

  • BYZANCE - Les arts

    • Écrit par et
    • 13 538 mots
    • 10 médias
    ...siècle, période si pauvre en témoignages artistiques, peuvent être attribués aujourd'hui (malgré des controverses persistantes) plusieurs décors peints de Cappadoce, qui témoignent de la richesse du répertoire byzantin disparu, ou connu dans d'autres régions de façon très fragmentaire, et révèlent des contacts...
  • EUMÈNE DE CARDIA (env. 360-316 av. J.-C.)

    • Écrit par
    • 292 mots

    Grec originaire de Chersonèse qui commença sa carrière à la cour de Philippe et d'Alexandre de Macédoine, où il remplissait les fonctions d'archigrammateus (chef du secrétariat). Il accompagna Alexandre lors de son expédition d'Asie et reçut, à la mort du conquérant (~ 323), la satrapie...

  • KAYSERI

    • Écrit par
    • 996 mots
    • 1 média

    Le nom moderne de Kayseri désigne l'ancienne capitale de la Cappadoce, baptisée Qaysariyya (Césarée) sous Tibère. Placée au carrefour des routes reliant les ports de la mer Noire et de l'Égée aux pays de l'Euphrate, elle est située à 1 071 mètres d'altitude au cœur...

  • MITHRIDATE VI EUPATOR (132-63 av. J.-C.) roi du Pont

    • Écrit par
    • 1 979 mots
    La question cappadocienne est plus complexe. Évergète avait attaqué ce pays et imposé un protectorat au jeune Ariarathe VI, devenu son gendre. Mais ce roi mourut bientôt, laissant des fils mineurs : Mithridate prétendit s'imposer à la régente, sa sœur Laodice, qui chercha un contrepoids dans un mariage...