NÉGATIONNISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un réseau international

La France n'est que l'un des sièges de l'entreprise négationniste, qui s'est développée dans le même temps ailleurs en Europe et dans le monde et qui dispose depuis 1978 d'un organe d'échange et de communication basé à Los Angeles, l'Institut pour la révision historique (Institute for Historical Review) avec son Journal for Historical Review, fondé par l'éditeur d'extrême droite Willis Carto. La littérature négationniste constitue en fait un seul corpus, une vulgate constamment répétée, souvent dans des termes semblables, les variantes d'un même texte renvoyant les unes aux autres, d'un rédacteur à l'autre, de manière circulaire, à coups de citations et d'attributions mutuelles de titres supposés honorifiques, chargés d'impressionner le lecteur non informé en gratifiant l'entreprise d'une légitimité intellectuelle et sociale qui lui fait défaut. Parmi ces rédacteurs, reviennent notamment, à côté des Français Roques ou Faurisson : Arthur Butz, professeur associé d'informatique à la Northwestern University (Illinois), auteur en 1976 de l'ouvrage négationniste le plus diffusé dans le monde anglophone The Hoax of the Twentieth Century (L'Imposture du vingtième siècle) ; Wilhelm Stäglich, ancien magistrat allemand, auteur en 1978 du livre Der Auschwitz-Mythos (Le Mythe d'Auschwitz) ; Ernst Zündel, figure centrale des mouvements néo-nazis nord-américains et allemands ; Fred Leuchter, prétendu « expert », dont le rapport sur les chambres à gaz a été écarté par le juge comme « ridicule » et « absurde » lors du procès du précédent au Canada, en 1988 ; Germar Rudolf, autre « expert », doctorant en chimie à l'Institut Max-Planck de Stuttgart ; enfin le Britannique David Irving, seul historien de profession parmi ces plumitifs.

Les nouveaux moyens de communication informatique permettent désormais à ce type de discours d'être diffusé à l'échelle de la planète. Le Front national a été, en France, le premier parti à se doter, en 1995, d'un site sur Internet. Dans d'autres pays, notamment aux États-Unis, ce nouveau média a été rapidement utilisé par divers groupements racistes et formations d'extrême droite, auxquels Internet procure une force de propagande autrement plus efficace que la diffusion antérieure de pamphlets polycopiés ou les prises de parole devant des auditoires restreints et déjà acquis. La production négationniste y est également omniprésente, ses promoteurs cherchant à inonder le réseau de la même manière que Robert Faurisson saturait les rédactions des journaux français dans les années 1980, mais sur une tout autre échelle. La violence des textes antisémites sur les sites diffusant la littérature négationniste démontre à l'envi la collusion entre ces discours, et aussi jusqu'où est allée la dérive de la frange d'ultra-gauche, qui prétendait, en adhérant aux dénonciations faurissonniennes, œuvrer pour la révolution. Rassinier l'avait bien montré : il est rare que quelqu'un revienne de dérives de cette sorte, entamées bien avant d'être visibles, poussées par des ressentiments anciens mais demeurés imperceptibles jusqu'à ce qu'une cause telle que la cause antisémite, de manière autrement plus fondamentale que la cause révolutionnaire jusque-là proclamée, mobilise corps et âme ceux qui y trouvent enfin la vérité qu'ils cherchaient. Cette diffusion sur Internet montre aussi combien la rhétorique négationniste, née en Europe au sujet d'événements qui s'y sont déroulés, a été progressivement reprise, souvent au nom de l'islam, dans de nombreux pays arabes, où, malgré les protestations d'intellectuels indignés par le négationnisme et l'exploitation qui en est faite, Roger Garaudy est souvent salué pour son pamphlet antisémite comme un héros de la liberté et de la cause palestinienne.

Un des sites négationnistes les plus actifs, qui s'appelle précisément Radio Islam, a été fondé dans les années 1990 par un officier marocain fondamentaliste réfugié en Suède, Ahmed Rami, et hébergé d'abord sur le serveur d'une American Islam Society. En 1997, on pouvait y lire ce commentaire : « Nous dénonçons la campagne juive de calomnie dirigée contre le seul parti politique français libre, le Front national, et son leader Jean-Marie Le Pen, le seul vrai homme d'État français qui a osé dire non à l'arrogance du pouvoir juif. Et ce n'est pas un détail ! » On y trouvait également le Nuremberg ou la Terre promise de Bardèche, plusieurs traductions des Protocoles des Sages de Sion, des « caricatures politiques » lourdement antisémites, le site du parti russe ultranationaliste Pamyat et les déclarations antisémites de Louis Farrakhan, leader du mouvement noir américain Nation of Islam. En 2001, le même site, visitable en onze langues européennes et en arabe, s'est notamment enrichi du traité de Luther publié en 1542 Des juifs et de leurs mensonges, de Mein Kampf et des textes de Faurisson proposés en plusieurs langues.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  NÉGATIONNISME  » est également traité dans :

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 226 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Europe de l'Ouest et Moyen- Orient »  : […] En Europe de l'Ouest, hormis chez les groupuscules néo-nazis, l'antisémitisme ouvert demeurait un phénomène marginal marginal jusqu'à la projection du conflit israélo-palestinien sur la scène européenne. Contrairement aux États-Unis, certains États européens sanctionnent l'expression des opinions racistes, antisémites et négationnistes. Le Japon, pour sa part, développe un antisémitisme sans juifs […] Lire la suite

SHOAH

  • Écrit par 
  • Philippe BURRIN
  •  • 5 886 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La Shoah dans l'histoire »  : […] Par sa monstruosité, la Shoah constitue un défi que n'affaiblit pas le passage du temps. Quelques-uns veulent, certes, « assassiner la mémoire » (selon l'expression de Pierre Vidal-Naquet) en niant ce que le génocide des juifs eut de plus spécifique, à savoir les chambres à gaz. D'autres veulent, pour faire « passer le passé » ( Ernst Nolte), dissoudre la singularité de l'événement, comme il appar […] Lire la suite

GÉNOCIDE

  • Écrit par 
  • Louis SALA-MOLINS
  •  • 8 481 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Chiffrer pour nier ou banaliser »  : […] Compréhensible que le Maya et le Miskito organisent leur vision du génocide en fonction de leur calvaire, que le Tchétchène compte à l'impossible calendrier de son temps de douleur interminable ce que le Juif pondère en mortelle intensité et le Congolais en cycles d'amputations et de tortures. Comment s'y retrouver, et à quoi bon cette polémique sur les degrés de l'horreur dans l'homogénéité de l' […] Lire la suite

IRAN - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 22 385 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'ascension d'Ahmadinejad et le retour des radicaux »  : […] Les élections locales de 2003 traduisent ce désenchantement et ce revirement de l'opinion. Le taux de participation est très faible (49 p. 100 dans l'ensemble du pays, 12 p. 100 à Téhéran), un indice récurrent de la démobilisation des électeurs réformateurs, et les conservateurs remportent la plupart des municipalités. À Téhéran, ils conquièrent la totalité des sièges sous l'impulsion du parti des […] Lire la suite

REFUS ET VIOLENCES (J. Verdès-Leroux) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 1 648 mots

Il faut d'abord saluer le travail énorme, méthodique et maîtrisé de Jeannine Verdès-Leroux, qui entreprend, avec Refus et violences (Gallimard), de brosser le tableau d'une génération d'écrivains d'extrême droite. Personne, avant elle, n'avait inventorié cette masse de revues et de journaux, proliférant dans une période où un seul média, la presse, régnait sans partage. On évoque souvent, avec de […] Lire la suite

TEMPS PRÉSENT, notion de

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 1 374 mots

Dans le chapitre « Une histoire nouvelle »  : […] Ce nouvel objet d'histoire répond visiblement à une transformation de la conjoncture historiographique et de l'attente sociale. En témoignent, en France, l'ouverture des archives (loi de 1979) plus rapide qu'auparavant, en théorie, la parution de la revue Vin gtième Siècle (1984) et l'introduction du second xx e  siècle dans les programmes de terminale des lycées (1982). Son rapport nécessaire au […] Lire la suite

TUDJMAN FRANJO (1922-1999)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 807 mots

Avec le Serbe Slobodan Milošević, le Croate Franjo Tudjman fut l'un des principaux artisans de la disparition de la Yougoslavie et du renouveau d'un nationalisme qui a mis à feu et à sang le cœur des Balkans. Né le 14 mai 1922 à Veliko Trgovišće, dans la Zagorié croate, il est le fils d'un des dirigeants du Parti paysan croate qui rejoindra le mouvement des partisans titistes durant la Seconde Gue […] Lire la suite

Les derniers événements

17-20 juin 2019 Belgique. Inculpation du fondateur de l'association Schild & Vrienden.

négationnisme et à la loi sur le port d’arme. Élu en mai député du Vlaams Belang (extrême droite) dans le Brabant flamand, Dries Van Langenhove ne bénéficie pas de l’immunité parlementaire, n’étant pas encore inscrit sur les listes du Vlaams Belang quand l’instruction a débuté. Le 20, le député le plus âgé, Patrick Dewael (Libéraux et démocrates flamands […] Lire la suite

20 septembre 2017 Belgique. Suspension conditionnelle de la condamnation de Laurent Louis.

négationnisme. Comme il l’a proposé lui-même, ce dernier doit notamment visiter un camp de concentration une fois par an pendant cinq ans et faire un compte-rendu sur son blog. […] Lire la suite

8-15 mai 2009 Vatican. Voyage du pape Benoît XVI au Proche-Orient

négationnisme. Le 12, Benoît XVI visite le dôme du Rocher, sur l'esplanade des Mosquées, accueilli par le grand mufti de Jérusalem. Il est le premier pape à entrer dans ce lieu saint de l'islam. Le 13, à Bethléem (Cisjordanie), il rencontre le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et l'assure que le Saint-Siège soutient « le droit de  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Nadine FRESCO, « NÉGATIONNISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/negationnisme/