NATURALISME, notion de

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une diffusion européenne

Autour de Zola, un cénacle se constitue, dont les membres publient en 1880 un recueil-manifeste, Les Soirées de Médan. Les principaux membres en sont les journalistes Henry Céard (Une belle journée, 1881) et Paul Alexis, ainsi que Léon Hennique (Pœuf, 1887) et Guy de Maupassant (La Maison Tellier, 1881). Quelques auteurs, tels que Joris-Karl Huysmans finiront par rompre avec les conventions du mouvement, après avoir écrit des romans purement naturalistes (Les Sœurs Vatard, 1879). On compte aussi Alphonse Daudet (Numa Roumestan, 1881), Octave Mirbeau, Robert Caze ou Jules Vallès parmi les figures en marge de ce cercle médaniste. Ce courant connaît également de nombreux détracteurs, qui lui reprochent entre autres ce qu'ils estiment être sa complaisance pour l'obscénité et l'ordure. Les choix esthétiques de Zola, qui affirme pourtant n'être poussé que par « l'unique curiosité de l'observateur » (Mes Haines, 1866), ont fait scandale. On reproche aussi au naturalisme le systématisme de sa démarche scientifique. En fait, l'écrivain naturaliste cherche davantage à créer l'illusion qu'à reproduire fidèlement le réel comme le souligne Maupassant dans la Préface de Pierre et Jean (1888). Zola lui-même ne considère pas le naturalisme comme une soumission absolue au réel ; la société est observée à travers le prisme d'une subjectivité, qu'il compare à un « écran » (lettre à Anthony Valabrègue, 1864), même s'il est « un simple verre à vitre, très mince, très clair ».

Si le roman est le genre naturaliste par excellence, les théories de Zola ont aussi influencé le théâtre. Le metteur en scène André Antoine (notamment avec William Busnach et Octave Gastineau) transpose à la scène les Rougon-Macquart à partir de 1887 : il cherche à imposer une [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université (lettres modernes), doctorante en études théâtrales à l'université de Paris-X

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Florence FILIPPI, « NATURALISME, notion de », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/naturalisme-notion-de/