MONDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La conceptualisation scientifique

La notion de champ

La science moderne de la nature, de son côté, a élaboré un appareil conceptuel qui lui a permis de s'attaquer au problème de la structure globale de la réalité physique. C'est, comme on le sait, dans le cadre de la théorie de la relativité que ce développement s'est effectué. Le but d'Einstein, en passant de la relativité restreinte à la relativité générale, était de se débarrasser de la condition restrictive qui, dans la réalité restreinte comme dans la mécanique classique, imposait aux systèmes de référence d'être inertiaux, mais aussi de créer un cadre adéquat pour une théorie satisfaisante de la gravitation. Or le phénomène de gravitation demande à être représenté au moyen d'une notion de champ. Les propriétés gravitationnelles ont en effet un aspect potentiel. Ainsi l'attraction terrestre ne se manifeste effectivement que si l'on place un corps matériel dans le voisinage de la terre, mais il est normal d'admettre que, même en l'absence d'un corps témoin, il existe au voisinage de la terre un état physique qui donne lieu précisément aux phénomènes d'attraction qu'on peut observer. On peut décrire commodément cette situation en disant qu'il existe, en chaque point de ce voisinage, une force dont la grandeur dépend de la distance de ce point au centre de la terre, un champ de forces de forme déterminée, appelé champ de gravitation terrestre. Ce champ est une réalité continue, mais il ne se manifeste que là où se trouvent placés des corps témoins. Il a bien le caractère potentiel qu'on doit reconnaître aux propriétés gravitationnelles.

De façon générale, une théorie de la gravitation doit être capable de décrire comment se présentent les propriétés gravitationnelles en n'importe quel point de l'espace et à n'importe quel moment du temps. Autrement dit, elle doit pouvoir décrire le champ de gravitation universel et suivre son évolution dans le temps. L'idée fondamentale de la relativité générale est de considérer que le champ [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université catholique de Louvain (Belgique)

Classification

Autres références

«  MONDE  » est également traité dans :

BRUNO GIORDANO (1548-1600)

  • Écrit par 
  • Jean SEIDENGART
  •  • 5 287 mots

Dans le chapitre « L'infinitisation de l'Univers »  : […] La révolution intellectuelle que G. Bruno tenta d'opérer pour repenser les rapports de l'infini et du fini n'est qu'un effort d'unification de la pensée, sans concession à quelque autorité que ce soit. Aristote avait fondé son finitisme cosmologique sur des arguments rationnels, mais aussi sur des données d' observation. C'est cet attachement aux évidences sensibles que dénonce Bruno. Non qu'il ré […] Lire la suite

DE LA NATURE, Lucrèce - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 803 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire et destruction »  : […] Les deux derniers livres décrivent la genèse du monde et l'histoire de l'humanité. Si le monde a un commencement, il aura une fin. Et c'est vain anthropomorphisme que de croire que toutes choses ont été créées pour nous. Le monde est destiné à passer. L'inéluctabilité de sa fin est attestée non seulement par les observations que nous pouvons faire dans la nature mais aussi par les mythes qui annon […] Lire la suite

DUALISME

  • Écrit par 
  • Simone PÉTREMENT
  •  • 6 146 mots

Le nom de dualisme est donné à des doctrines suivant lesquelles on ne peut expliquer les choses en général, ou certaines catégories de faits, qu'en supposant l'existence de deux principes premiers et irréductibles. On distingue souvent le dualisme cosmologique , qui consiste à penser que le monde est dominé par le concours, ou l'alternance, ou l'opposition perpétuelle de deux causes primordiales ; […] Lire la suite

ÉMOTION (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 347 mots

Dans le chapitre « L’émotion, une « conduite magique » ? »  : […] Aussi différentes que soient les explications de James, de Janet ou de Darwin, elles ont en commun de considérer nos émotions comme des manifestations déclenchées par notre corps et échappant entièrement à notre volonté. Sartre va refuser catégoriquement ces thèses qui nous retireraient toute la responsabilité par rapport à nos émotions. Dans un petit ouvrage de 1938, Esquisse d’une théorie des […] Lire la suite

FRAGMENTS, Héraclite - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 787 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le jeu du monde »  : […] La discorde habite le monde, et la sagesse ne saurait se réduire à la simple conciliation des opposés. Le sage est celui qui a su entendre que la nature est mesure, non mesurable à partir de nos oppositions. « Guerre ( Polemos ) est de tous le père, de tous le roi ; et les uns, il les désigne comme dieux, les autres comme hommes ; les uns, il les fait esclaves, les autres, libres » (fragment 53, t […] Lire la suite

HISTOIRE GLOBALE

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves SAUNIER
  •  • 5 954 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le choix du cadre géographique  »  : […] Où s’écrivent les histoires relationnelles ? Quelles unités spatiales font-elles intervenir pour l’observation et l’analyse ? Trois débats emboîtés permettent de prendre la mesure des discussions à ce sujet. Le premier porte sur l’acception du mot « monde ». La planète peut être choisie comme unité d’écriture de l’histoire, avec l’ambition de suivre un phénomène, une marchandise, un groupe humain […] Lire la suite

HISTOIRE MONDIALE DE LA FRANCE (dir. P. Boucheron) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Dominique KALIFA
  •  • 1 128 mots

La publication en janvier 2017 de l’ Histoire mondiale de la France constitue un surprenant événement, à la fois éditorial, scientifique et politique. Avec cent mille exemplaires vendus en quelques mois, c’est d’abord un extraordinaire succès public, rare pour un livre d’universitaires, récompensé dès le printemps par le prix Aujourd’hui. L’entreprise, il est vrai, fut rondement menée. Son maître […] Lire la suite

HOMME - La réalité humaine

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 14 321 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'idée de monde »  : […] La même ligne d'idées conduit directement à un remaniement, voire au plan philosophique à une découverte, des notions de monde et de chair . Dans la faible mesure où elle se différencie de celle de cosmos, la notion de monde n'a guère de portée philosophique, sauf chez Kant ou, de manière toute différente, dans le domaine de la pensée religieuse – comme cela s'affirme nettement dans la parole du […] Lire la suite

KANT EMMANUEL

  • Écrit par 
  • Louis GUILLERMIT
  •  • 13 382 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les illusions de la métaphysique dogmatique »  : […] Aussi est-ce seulement au prix de paralogismes, en l'espèce, au prix de syllogismes, qui changent subrepticement le sens du sujet dans les prémisses et se disqualifient ainsi par l'introduction abusive d'un quatrième terme, qu'une psychologie rationnelle s'est flattée de pouvoir connaître l'âme dans sa substantialité, sa simplicité, sa personnalité, et comme seule réalité indubitable. La cosmologi […] Lire la suite

MÉCANISME, philosophie

  • Écrit par 
  • Joseph BEAUDE
  •  • 5 205 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Antiquité »  : […] Très tôt dans l'histoire de la pensée grecque, on voit se constituer une école de philosophes atomistes, l'école d'Abdère. On ignore tout du fondateur de cette école, Leucippe, mais on connaît par quelques textes la pensée de son disciple Démocrite, un contemporain de Socrate. L'atomisme fut repris et développé par Épicure (341-271) , puis, au premier siècle avant J.-C., il s'introduisit à Rome, o […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Royaume-Uni. Publication d’un rapport parlementaire sur les ingérences russes. 16-21 juillet 2020

que le Parti conservateur a bénéficié d’argent d’origine russe et que de nombreux Russes proches du président Vladimir Poutine sont « très bien intégrés dans le monde politique et économique britannique ». […] Lire la suite

Turquie. Transformation en mosquée de l’ancienne basilique Sainte-Sophie. 10 juillet - 21 août 2020

en 1453. Le président Recep Tayyip Erdogan ordonne aussitôt la réouverture de Sainte-Sophie au culte musulman. Cette décision est critiquée par de nombreuses institutions et capitales dans le monde, notamment par l’Église orthodoxe, Athènes et Moscou. Le 24 se déroule la première séance de prières à […] Lire la suite

France. Annonce de suppressions de postes à Air France. 3 juillet 2020

La compagnie aérienne Air France annonce la suppression de sept mille cinq cent quatre-vingts postes, soit plus de 16 p. 100 de ses effectifs, dans le cadre d’un plan destiné à économiser plus de 1,2 milliard d’euros d’ici à 2023. Victimes de l’arrêt du trafic lié à la pandémie de Covid-19, les compagnies aériennes du monde entier ont jusqu’à présent annoncé la suppression de quelque deux cent mille postes. […] Lire la suite

Syrie. Adoption d’une résolution sur la cessation des conflits. 1er-11 juillet 2020

Le 1er, après trois mois de débats, le Conseil de sécurité de l’ONU adopte une résolution proposée par la France et la Tunisie, appelant à la cessation des conflits à travers le monde et à l’observation d’une trêve humanitaire d’au moins quatre-vingt-dix jours, en raison […] Lire la suite

Russie. Dénonciation du « révisionnisme » occidental par Vladimir Poutine. 18 juin 2020

met en cause « les principes d’un développement pacifique » du monde. Il affirme notamment que l’annexion des pays Baltes après la guerre a été « mise en œuvre sur une base contractuelle », accuse les Européens d’avoir conclu des « protocoles secrets » avec l’Allemagne nazie en marge des accords […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean LADRIÈRE, « MONDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/monde/