RÉALITÉ PHYSIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Durant le xxe siècle, les principes fondamentaux de la physique ont perdu les couleurs de fausse évidence qui étaient les leurs au début de l'ère scientifique. C'est là la contrepartie de l'ordre qu'ils confèrent maintenant à des secteurs très étendus du système des connaissances.

Une analyse très sommaire permet déjà de distinguer deux niveaux dans ce processus de dépassement de la vision du sens commun. Le premier comporte l'abandon – imposé par les faits et leur synthèse cohérente – de certaines idées familières. Le second est plus radical encore. Il met en question la hiérarchie même des rapports de la réalité et du savoir.

Le dépassement des idées familières

Les progrès conceptuels dus à la théorie de la relativité et certains de ceux dus à la mécanique quantique ont – à un premier niveau déjà très important – entraîné le dépassement d'idées naïves.

Ce n'est pas que, à proprement parler, la relativité soit à l'origine de ce mouvement. De tout temps, la science a révélé à ses adeptes le caractère circonstantiel, pratique et par conséquent révisable de bien des notions que l'homme est instinctivement porté à ériger en absolu. La découverte, très ancienne, de l'isotropie de l'espace est un exemple de cela (que l'on se remémore à ce sujet la place des catégories « debout » ou « couché » dans les philosophies primitives). Il faut reconnaître cependant que, durant l'ère prérelativiste, la plupart des notions de base qu'utilisaient la physique et les autres sciences étaient des concepts empruntés presque sans changement à l'expérience familière : les atomes étaient des grains, la lumière était faite de vagues. En démontrant l'inadéquation à la description du réel observé de certaines notions de ce type – espace euclidien, temps absolu –, la relativité a donc bien donné le signal d'une évolution essentielle.

Toutefois, la relativité n'a pas eu seulement ce type d'implication pour la pensée. Par exemple, l'une de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités, membre de l'Institut (Académie des sciences morales et politiques)

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard d' ESPAGNAT, « RÉALITÉ PHYSIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/realite-physique/