MURAIL TRISTAN (1947- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Protagoniste, avec Gérard Grisey et Michaël Lévinas, de ce qu'il est convenu d'appeler l'école spectrale, le compositeur français Tristan Murail est un infatigable explorateur de la vie et de la structure intérieure des sons.

Xenakis, Ligeti, Messiaen, Scelsi

Tristan Murail, né le 11 mars 1947 au Havre, ne décide de se consacrer à la composition qu'après avoir suivi des études d'économie, d'arabe et de sciences politiques. En 1967, il entre au Conservatoire national supérieur de Paris, où il devient l'élève d'Olivier Messiaen. Ayant obtenu un premier prix de composition en 1971, il est reçu, la même année, pensionnaire à la villa Médicis, à Rome. En 1973, son séjour terminé, il rentre à Paris et participe à la fondation de l'Itinéraire, association réunissant de jeunes solistes et une partie de la génération des compositeurs français de l'après-guerre se proposant de créer, de diffuser et d'innover dans le domaine de la musique instrumentale électronique grâce notamment au Collectif de recherche instrumentale et de synthèse sonore, qui sera fondé, lui, en 1977.

Ses premières influences (Xenakis, Ligeti) datent de ses années d'apprentissage avec Messiaen. Les masses sonores ligétiennes, statiques, évoluant lentement grâce à une technique « micropolyphonique », vont exercer sur Murail une résonance dans la constitution de son style. Altitude 8 000, pour petit orchestre (1970), reflète dans une certaine mesure cette influence de Ligeti. Mais, dans ces pages à l'harmonie non fonctionnelle, Murail réintroduit des consonances (telles que les octaves et les accords parfaits).

De son séjour à Rome date en outre sa rencontre avec Giacinto Scelsi. Le travail de ce compositeur sur le son (fluctuation mélodique et transformations graduelles des sons fondées sur un emploi particulier des quarts de ton) ainsi que sa technique de synthèse sonore (procédant par agg [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Classification


Autres références

«  MURAIL TRISTAN (1947- )  » est également traité dans :

MUSIQUE CONTEMPORAINE - L'évolution de la musique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Michel CHION, 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 5 037 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  Perception et musiques nouvelles »  : […] Il est possible de distinguer deux grandes tendances dans l'évolution de la musique depuis le début du xx e  siècle : celle qui accorde la primauté aux relations entre les sons – illustrée, par exemple, par les compositeurs sériels – et celle qui s'attache à l'élaboration du son lui-même, et qui consiste, selon Jean-Claude Risset, à « sculpter le son, agir à la naissance des processus sonores, [.. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-contemporaine-l-evolution-de-la-musique-depuis-1945/#i_85537

SPECTRALE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 744 mots

Jusqu'au milieu du xx e  siècle, les composantes de la musique ainsi que le travail du compositeur ont été décrits avec des termes non ambigus, très clairs, car liés au système traditionnel d'écriture en vigueur depuis plusieurs siècles : hauteur et durée d'un son, thème, harmonie, contrepoint... Au début des années 1950, l'émergence de la musique concrète et de la musique électro-acoustique entr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-spectrale/#i_85537

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « MURAIL TRISTAN (1947- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-murail/