MÉDECINEHistoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si la médecine compte plusieurs millénaires d'existence, elle n'a atteint son âge adulte que depuis moins de deux cents ans. Cela tient à ce qu'elle est à la fois un art et une science. Un art, elle pouvait l'être dès l'origine des civilisations, à la mesure de l'intuition, de l'empirisme, de la psychologie et de l'habileté de ceux qui l'exerçaient. Pour devenir une science, il lui fallait pouvoir s'appuyer sur d'autres sciences et techniques qui sont toutes ses cadettes et dont les applications étaient indispensables à l'identification et au traitement des états pathologiques. C'est ainsi que si la connaissance de la cellule impliquait la découverte et la mise au point préalables du microscope par les physiciens ; de même, la physiopathologie biochimique ne pouvait être conçue de façon rationnelle avant que ne soient connues les lois élémentaires de la chimie minérale et organique.

Il n'est donc pas surprenant que l'art de soigner soit aussi ancien que l'humanité, alors que la médecine digne de ce nom ne date que du début du xixe siècle. Depuis lors, son développement et ses progrès se sont réalisés à une vitesse étonnante qui paraît en constante accélération. On ne peut ici qu'esquisser à larges traits les étapes principales, en mentionnant pour chacune d'elles quelques figures et quelques découvertes dominantes. Mais il faut savoir que cette subdivision en périodes chronologiques est très artificielle, tant les faits sont intriqués : se borner à citer quelques grands noms, c'est faire preuve d'injustice à l'égard de la foule innombrable de ceux qui ont contribué à construire l'édifice. D'autre part, chacun des artisans du progrès médical a eu des devanciers, parfois méconnus. Enfin, toute acquisition nouvelle n'a atteint son entière efficacité qu'au prix de patients travaux ultérieurs qu'on laisse trop souvent dans l'ombre.

Les origines de la médecine et la médecine de l'Antiquité

Primauté de la magie et de la religion

Contre les affections dont les causes matérielles étaient indiscernables, toutes les médecines dites « arch [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages



Médias de l’article

Médecine grecque

Médecine grecque
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

André Vésale

André Vésale
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Musculature humaine (côté dorsal)

Musculature humaine (côté dorsal)
Crédits : D.R./ Aldus Books London

photographie

Invention de la vaccination

Invention de la vaccination
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 19 médias de l'article





Écrit par :

  • : professeur honoraire à la faculté de médecine de Paris, chaire d'histoire de la médecine

Classification


Autres références

«  MÉDECINE  » est également traité dans :

MÉDECINE - Relation malade-médecin

  • Écrit par 
  • Bernard GLORION, 
  • Lucien ISRAËL
  •  • 7 756 mots

Parquelle aberration la médecine a-t-elle méconnu que porter la main sur le corps d'un autre, geste que l'« acte médical » implique toujours, suscite chez cet autre des réactions qui ne se limitent pas à la matérialité physique de l'homme ? Comprendre le sens d'un tel oubli révélera la nature et la place de ce qui, après avoir été négligé pendant des siècles, envahit maintenant la littérature médi […] Lire la suite

MÉDECINE - Droits des malades

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 2 787 mots

En France, plus de deux années ont été nécessaires pour que le projet de loi sur le droit des malades prenne forme et soit adopté par l'Assemblée nationale en octobre 2001, avant de devenir la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. À l'origine de cette gestation laborieuse, on retrouve l'éternelle question de l'indemnisation de l'aléa thérapeutique, […] Lire la suite

MÉDECINE - Médecine préventive

  • Écrit par 
  • Maurice CLOAREC
  •  • 3 414 mots
  •  • 4 médias

Bien que l'idée de médecine préventive soit fort ancienne, il a fallu attendre le début du xxe siècle et l'instauration au plan international des échanges scientifiques pour qu'elle commence à être réellement organisée tant sur le plan national que sur le plan régional voire mondial. C'est ainsi que les campagnes de vaccinations systématiques, étendue […] Lire la suite

MÉDECINE - Médecine prédictive

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  • , Universalis
  •  • 4 072 mots
  •  • 1 média

Le dernier quart du xxe siècle restera sans aucun doute dans l'histoire des sciences comme la période la plus faste pour la compréhension moléculaire du vivant en général, de la génétique – et de la génétique humaine – en particulier. Si cette avancée majeure de la biologie est encore tout juste émergente dans […] Lire la suite

MÉDECINE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Philippe MARREL, 
  • Elisabeth PARIZEL, 
  • René WALLSTEIN
  •  • 5 384 mots
  •  • 3 médias

D’après une étude parue à la fin de 2014, plus de 60 p. 100 des Français utilisent Internet pour rechercher de l’information sur la santé. La consultation médicale à distance, autorisée en France depuis 2010, a de plus en plus de succès. Au niveau mondial, près de 4 millions de patients y ont recours en 2017. Les smartphones et autres terminaux portables so […] Lire la suite

NUCLÉAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BARAT, 
  • Dominique DUCASSOU, 
  • Nathalie VALLI
  •  • 5 878 mots
  •  • 8 médias

La découverte de la radioactivité artificielle en 1934 par Irène et Frédéric Joliot-Curie a été à l'origine de l'émergence d'une discipline médicale nouvelle, la médecine nucléaire. Cette découverte a conduit à la production des isotopes radioactifs des éléments constituants de la matière vivante et à leur utilisation comme traceurs. L'élément radioactif est totalement indiscernable de son homo […] Lire la suite

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

La chirurgie est une partie de la médecine qui se propose la guérison par l'œuvre des mains (du grec kheir « main », et ergon « ouvrage »). Elle est, à l'heure actuelle, une branche tout à fait distincte de la médecine ; mais il n'en a pas toujours été ainsi, car pendant de longs siècles la chirurgie n'a existé qu'à l'état embryonnaire. Si la Renaissance permit de nombreux progrès dans les scien […] Lire la suite

HYGIÈNE

  • Écrit par 
  • Philippe HARTEMANN, 
  • Maurice MAISONNET
  •  • 9 488 mots
  •  • 2 médias

L'hygiène est classiquement la science qui enseigne les mesures propres à conserver la santé, voire à l'améliorer. Elle a été présente dans toute les civilisations depuis les plus primitives mais avec une évolution des approches liées aux progrès des connaissances et aux transformations des structures sociales, métamorphose que l'on peut mettre en évidence en retraçant l'histoire de cette discipl […] Lire la suite

INSTITUT PASTEUR

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 082 mots
  •  • 1 média

L' Institut Pasteur est une institution privée ayant pour vocation la recherche et l'enseignement dans les domaines de la biologie et de la santé publique, situé au 25 et 28 de la rue du Docteur-Roux, dans le XV e  arrondissement de Paris. Il lui est associé un centre de consultations et d'analyses médicales, seules activités à caractère médical subsistant après la fermeture de l'hôpital Pasteur e […] Lire la suite

IMAGERIE MÉDICALE

  • Écrit par 
  • Maurice LAVAL-JEANTET
  •  • 4 877 mots
  •  • 31 médias

Très longtemps limitée aux rayons X de Roentgen , pour lesquels les tissus fortement minéralisés étaient opaques, l'imagerie intègre aujourd'hui l'élasticité tissulaire et les conséquences de la réflexion des ultrasons, aussi bien que les noyaux atomiques de l'imagerie de résonance magnétique. Dans cette « nouvelle imagerie », l'informatique a contribué, à la naissance d'une nouvelle science de […] Lire la suite

HOMÉOPATHIE

  • Écrit par 
  • Olivier FAURE
  •  • 7 626 mots
  •  • 5 médias

Selon le dictionnaire Le Robert , l’homéopathie « est une méthode thérapeutique médicale qui consiste à soigner les malades au moyen de remèdes (à doses infinitésimales obtenues par dilution) capables à des doses plus élevées de produire sur l’homme sain des symptômes semblables à ceux de la maladie à combattre ». « Guérir par le même » donne son nom à la pratique (homéo- est dérivé du grec homoi […] Lire la suite

PSYCHIATRIE

  • Écrit par 
  • Jean AYME, 
  • François CAROLI, 
  • Georges LANTERI-LAURA, 
  • Jean-Michel THURIN
  •  • 17 779 mots

Dans le chapitre « La situation contemporaine »  : […] Il est sûr qu'entre la psychiatrie moderne et sa situation contemporaine la différence demeure bien ténue. Nous allons cependant essayer de caractériser la psychiatrie des débuts du xxi e  siècle, en observant que, si elle ne comporte pas vraiment de nouveauté radicale, il convient de faire le point sur les positions théoriques les plus notables, qui tentent d'en fournir une conception plus ou moi […] Lire la suite

SANTÉ - Santé et maladies

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU, 
  • Henri PÉQUIGNOT
  •  • 10 373 mots

Si, depuis le développement de la pathologie, on n'emploie plus le mot maladie(s) qu'au pluriel, la notion de santé (au singulier) a survécu trop longtemps, car c'est un concept vide pour lequel on s'efforce de trouver une espèce de contenu dans l'existence d'une force biologique intérieure à l'individu, qui serait la résistance à « la » maladie. C'est un fâcheux archaïsme, comme nous allons le dé […] Lire la suite

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Génie génétique et médecine »  : […] Les buts de l'application à la médecine du génie génétique peuvent être résumés en quatre mots : connaître, dépister, produire et guérir. Connaître la structure d'un gène, ou d'un messager, permet de déduire la séquence en acides aminés de la protéine pour laquelle ils codent, d'en prévoir souvent la fonction et d'étudier sa localisation. Il faut savoir, en effet, qu'il est maintenant toujours […] Lire la suite

LYOPHILISATION

  • Écrit par 
  • Charles ROMOND
  •  • 3 590 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Médecine humaine »  : […] La lyophilisation sert à conserver des tissus, principalement le sang. Complet (globules et plasma), le sang se conserve à 4  0 C, mais pendant un temps limité du fait de l'altération relativement rapide des globules. On a donc pensé à recueillir le plasma qui peut rendre de grands services : dans le rétablissement du volume sanguin circulant comme apport de facteurs de coagulation et d'éléments i […] Lire la suite

PHYSIOLOGIE ANIMALE (histoire de la notion)

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 4 775 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Définitions de la physiologie »  : […] Le terme de physiologie, dans son sens de « science des fonctions du corps humain en état de santé », semble avoir été utilisé, pour la première fois, par le médecin Jean Fernel (1497-1558), pour désigner, en 1554, dans son livre Universa medicina , la reproduction d'un traité de 1542, De naturali parte medicinae , dont la préface contenait déjà ce terme. Dès lors et depuis, la physiologie a été p […] Lire la suite

AROMATHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Jean VALNET
  •  • 1 632 mots
  •  • 1 média

Traitement des maladies par les arômes végétaux, c'est-à-dire les essences aromatiques appelées huiles essentielles (H.E.) dans le langage médical, l'aromathérapie est une branche de la phytothérapie (du grec yuzov , plante) et, comme telle, l'une des thérapeutiques les plus anciennes du monde avec l'argile, l'eau et les procédés manuels (massages et reboutement, magnétisme curatif). Pendant des m […] Lire la suite

PRIX LASKER 2018

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 535 mots
  •  • 1 média

Les prix de la fondation Albert-et-Mary-Lasker 2018 (plus souvent appelés « prix Lasker » et tenus pour être les équivalents américains du prix Nobel de médecine, ou du moins pour en être l’antichambre) ont été décernés à New York le 11 septembre de cette même année. Ils distinguent quatre chercheurs : Charles David Allis, Michael Grunstein et Joan Argetsinger Steitz, pour leurs contributions à la […] Lire la suite

PRIX LASKER 2017

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 202 mots
  •  • 1 média

Les prix de la fondation Albert-et-Mary-Lasker 2017 (ou prix Lasker – prix américains tenus pour être équivalents au prix Nobel de médecine) ont été décernés à New York le 14 septembre de cette même année. Ils distinguent trois chercheurs ayant effectué des découvertes majeures en médecine, Michael Hall, Douglas Lowy et John Schiller, ainsi qu’une institution médicale, Planned Parenthood, l’assoc […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Charles COURY, « MÉDECINE - Histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-histoire/