Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MARIVAUX PIERRE CARLET DE CHAMBLAIN DE (1688-1763)

  • Article mis en ligne le
  • Écrit par

Bibliographie

Œuvres

Marivaux, Théâtre complet, J. Schérer et B. Dort éd., coll. l’Intégrale, Seuil, Paris, 1964

Marivaux, Théâtre complet, F. Deloffre éd., Garnier, Paris, 1981, revue par F. Rubellin, 1996

Marivaux, Théâtre complet, H. Coulet et M. Gilot éd., coll. La Pléiade, Gallimard, Paris, 1993 (tome 1) et 1994 (tome 2)

Marivaux, Journaux et œuvres diverses, F. Deloffre et M. Gilot éd., Garnier, Paris, 1969

Marivaux, Œuvres de jeunesse, F. Deloffre éd., avec le concours de C. Rigault, coll. La Pléiade, Gallimard, Paris, 1972

Marivaux, La Vie de Marianne, F. Deloffre éd., Garnier, Paris, 1963

Marivaux, Le Paysan parvenu, F. Deloffre et F. Rubellin éd., Classiques Garnier, Paris, 2014

Études

N. Bonhôte, Marivaux ou les machines de l’opéra, L’Âge d’homme, Lausanne, 1974

H. Coulet& M. Gilot, Marivaux, un humanisme expérimental, Larousse, Paris, 1973

F. Deloffre, Une Préciosité nouvelle, Marivaux et le marivaudage, Les Belles Lettres, Paris, 1955 ; rééd. Armand Colin, Paris, 1971

B. Dort, « À la recherche de l’amour et de la vérité. Esquisse d’un système marivaudien », in Théâtres, Seuil, Paris, 1986

M. Gilot, L’Esthétique de Marivaux, SEDES, Paris, 1998

P. Pavis, Marivaux à l’épreuve de la scène, Publications de la Sorbonne, Paris, 1986

G. Poulet, Études sur le temps humain. La distance intérieure, Plon, Paris, 1952, rééd. 1990

J. Rousset, « Marivaux et la structure du double registre », in Forme et signification, José Corti, Paris, 1962

J.-P. Sermain, Marivaux et la mise en scène, Desjonquères, Paris, 2013

L. Spitzer, « À propos de La Vie de Marianne », in RomanicReview, Columbia University Press, 1953 ; rééd. in Études de style, Gallimard, Paris, 1970.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer cet article

Pierre FRANTZ. MARIVAUX PIERRE CARLET DE CHAMBLAIN DE (1688-1763) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le

Médias

Marivaux, L.-M. Van Loo - crédits : Leemage/ Corbis/ Getty Images

Marivaux, L.-M. Van Loo

<em>La Dispute</em> de Marivaux, mise en scène de Muriel Mayette - crédits : Raphael Gaillarde/ Gamma-Rapho/ Getty Images

La Dispute de Marivaux, mise en scène de Muriel Mayette

Autres références

  • LA DISPUTE, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 051 mots
    • 1 média

    S'il est une mise en scène qui a marqué notre époque, c'est bien celle que Patrice Chéreau donna de La Dispute de Marivaux (1688-1763) en 1973. Pour qui assista à cette « fête noire », l'impression fut indélébile. Il faut pourtant revenir au texte de cette pièce en un acte, « la plus...

  • LES FAUSSES CONFIDENCES (P. de Marivaux) - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 248 mots
    • 1 média

    Les Fausses Confidences, comédie en trois actes de Marivaux (1688-1763), fut représentée pour la première fois le 16 mars 1737 au Théâtre-Italien. C'est la dernière des « grandes » pièces de l'auteur. À bien des égards, elle représente un aboutissement de l'évolution de son œuvre dramatique vers...

  • L'ÎLE DES ESCLAVES (P. de Marivaux) - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 418 mots
    • 1 média

    L'Île des esclaves, comédie en un acte de Marivaux (1688-1763), fut créée au Théâtre-Italien le 5 mars 1725 et connut un réel succès dont témoigne le nombre de représentations qui suivirent la création et celui des reprises au cours du xviiie siècle. Elle est souvent étudiée et représentée...

  • LE JEU DE L'AMOUR ET DU HASARD (Marivaux) - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 558 mots

    Le Jeu de l'amour et du hasard est une comédie en trois actes de Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux (1688-1763), créée le 23 janvier 1730 à Paris par la troupe du Théâtre-Italien, dirigée par Luigi Riccoboni (dit Lélio). L'auteur a alors déjà écrit et fait représenter une dizaine...

  • LES SERMENTS INDISCRETS (mise en scène C. Rauck)

    • Écrit par
    • 911 mots

    Les Serments indiscrets est une comédie de Marivaux restée trop longtemps mal aimée. Écrite en 1731 pour la troupe de la Comédie-Française, elle ne fut créée par cette dernière qu'une année plus tard. Boudée par le public, décriée par la critique, la pièce disparaît bientôt de l'affiche. Hormis...

  • LA VIE DE MARIANNE, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 224 mots

    Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux (1688-1763) fit paraître son roman, La Vie de Marianne, ou les Aventures de Madame la comtesse de ***, en livraisons successives, échelonnées entre 1731 et 1742. C'est dans ce même intervalle qu'il publie en volumes successifs Le Paysan parvenu ...

  • COMÉDIE

    • Écrit par
    • 5 412 mots
    • 1 média
    ...siècle ; la comédie moralisante de Destouches, la comédie larmoyante de Nivelle de La Chaussée se succèdent pour pourvoir à l'édification du public. Seul Marivaux invente une forme originale de théâtre, en conformité profonde avec l'évolution de la culture et de la sensibilité : il fait du langage le lieu...
  • DRAME - Drame bourgeois

    • Écrit par
    • 3 500 mots
    • 1 média
    Si l'on veut apprécier le rayonnement du genre au siècle des Lumières, d'autres noms sont à citer. Marivaux fait intervenir une discrète sentimentalité bourgeoise dans une pièce comme Le Jeu de l'amour et du hasard(1730). Plus franchement, sa Mère confidente (1735) annonce le drame tel...
  • FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIIe s.

    • Écrit par
    • 7 583 mots
    • 5 médias
    ...italienne, il fait appel à des auteurs français qui ont un immense talent, comme Delisle de La Drevetière (1682-1756), Jacques Autreau (1657-1747) et surtout Marivaux dont le génie s’accorde merveilleusement avec la troupe des Italiens : Marivaux est certes un esprit singulier, qui n’eut guère de successeur,...