Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LUNE

Cartographie et toponymie

Il existe deux façons d'établir une carte de l'ensemble de la Lune. La première consiste à représenter séparément, d'une part, la face visible telle qu'elle est aperçue depuis la Terre, d'autre part, la face cachée, avec le même type de projection. Cette cartographie est commode pour l'astronome amateur, qui retrouve sur la carte exactement ce qu'il voit dans son instrument. Adoptée dès le xviie siècle pour représenter la seule face connue alors, elle présente cependant deux inconvénients majeurs : en premier lieu, les éléments morphologiques situés à la limite des deux faces apparaissent sous une incidence rasante et les petits détails sont invisibles ; en second lieu, ce type de carte accentue l'idée d'une discrimination en deux faces différentes, alors que cette distinction repose seulement sur le synchronisme de la rotation et de la révolution de la Lune, et non sur une différence fondamentale de nature entre les deux faces. On préfère maintenant représenter la Lune comme toutes les planètes, dont la Terre, à savoir par un planisphère où toutes les régions équatoriales et intermédiaires sont figurées avec une projection de type Mercator, et les régions polaires avec une projection de type stéréographique.

Toute la surface de la Lune est aujourd'hui cartographiée avec précision. Les cartes ont d'abord été fondées sur les photographies obtenues par les sondes Lunar Orbiter I, II, III, IV et V, puis sur les images acquises dans différents domaines spectraux par les caméras de Clementine, Lunar Prospector, Kaguya...

Région polaire nord de la Lune - crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Région polaire nord de la Lune

Le système des coordonnées est défini astronomiquement à l'aide des axes principaux d'inertie de la Lune. Les pôles sont situés au niveau de l'axe de rotation ; le pôle situé du même côté du plan de l'écliptique que le pôle Nord terrestre est conventionnellement le pôle Nord de la Lune. Le plan de l'équateur est perpendiculaire à cet axe. Remarquons que l'image que donnent de la Lune les lunettes et télescopes est renversée : le nord est en bas, le côté gauche à droite. La définition de l'est et de l'ouest a longtemps été ambiguë : avant l'ère spatiale, certaines cartes étaient marquées ouest à gauche, d'autres à droite. En 1961 fut adoptée la convention dite astronautique : la position des points cardinaux correspond à l'image de la Lune à l'œil nu vue depuis l'hémisphère Nord ; ainsi, le nord est en haut et l'ouest à gauche ; un observateur situé sur la Lune verrait le Soleil se lever à l'est et se coucher à l'ouest, tout comme sur la Terre. Les astronomes ont choisi comme méridien origine celui qui passe au centre de la face visible. Historiquement, les positions avaient d'abord été repérées par rapport à un petit cratère brillant, Mösting A. La détermination précise des coordonnées de ce cratère dans le nouveau système a permis de calculer les coordonnées absolues de toutes les autres formations.

Cratère lunaire Copernicus - crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Cratère lunaire Copernicus

La toponymie lunaire a plusieurs origines. Celle de la face visible date du xviie siècle et est due en partie à Johannes Hevelius et surtout à Giambattista Riccioli et Francesco Maria Grimaldi. Ces astronomes ont donné aux mers des noms de qualités humaines ou de phénomènes météorologiques (Mare Serenitatis, Mare Vaporum...). Ils ont baptisé les montagnes du nom des grands massifs terrestres (Montes Carpatus, Montes Apenninus...). Les cratères ont reçu les noms de savants, d'artistes, de philosophes, d'écrivains (Copernicus, Ptolemaeus...). Le latin, longtemps utilisé pour qualifier les formations lunaires, a été officiellement adopté en 1964.

Sur la face cachée, la toponymie est beaucoup plus récente et date du survol de la Lune par les sondes automatiques. Les plus visibles des traits topographiques ont été découverts[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur de géologie à l'École normale supérieure de Lyon

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Planètes internes - crédits : Courtesy NASA / Jet Propulsion Laboratory

Planètes internes

Lune - crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Lune

La Lune - crédits : Courtesy NASA

La Lune

Autres références

  • ÂGE DE LA LUNE

    • Écrit par Maud BOYET
    • 393 mots

    Lors de la mission Apollo-16 en 1969, un échantillon d'une masse de 1,8 kilogramme (échantillon 60025) a été récolté et son étude pousse à reconsidérer l'âge de la Lune. Cette mission fut la seule à permettre l'échantillonnage de la croûte anorthositique lunaire, car située...

  • PREMIERS ATTERRISSAGES SUR LA LUNE

    • Écrit par Jacques VILLAIN
    • 558 mots
    • 1 média

    C'est le 3 février 1966 que, pour la première fois, une sonde se pose en douceur sur la Lune, dans l'océan des Tempêtes. Il s'agit de la sonde soviétique Luna-9, qui avait été lancée le 31 janvier de Baïkonour. Avec ce succès, les Soviétiques devancent une nouvelle fois les Américains; celui-ci...

  • PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    • Écrit par Jacques VILLAIN
    • 385 mots
    • 1 média

    Le 25 mai 1961, le président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy lance aux Soviétiques – qui jusqu'alors ont affirmé leur domination en matière spatiale – mais aussi à la nation américaine tout entière, un gigantesque défi : dans un discours au Congrès, il déclare que « cette nation...

  • APOLLO PROGRAMME - (repères chronologiques)

    • Écrit par Jacques VILLAIN
    • 1 799 mots
    • 4 médias

    19 janvier 1959 La N.A.S.A. signe un contrat avec Rocketdyne, division de la société North American Aviation, Inc., pour développer un moteur-fusée de très forte poussée, le F-1.

    15 mars 1960 L'équipe de Wernher von Braun qui opérait au sein de l'U.S. Army est transférée à la N.A.S.A....

  • ROCHES LUNAIRES

    • Écrit par Mireille CHRISTOPHE MICHEL-LEVY
    • 3 192 mots
    • 3 médias

    Le dernier débarquement lunaire de la série des vols Apollo a eu lieu le 4 décembre 1972. Lors des vols américains Apollo-11, 12 et 14 à 17, ont été recueillis 390 kg de roches et de poussières du sol, et les trois sondes automatiques soviétiques Luna en ont rapporté quelques centaines de grammes....

  • TERRE - Planète Terre

    • Écrit par Jean AUBOUIN, Jean KOVALEVSKY
    • 9 225 mots
    • 9 médias
    La révolution de la Terre autour du Soleil et celle de la Lune autour de notre planète sont à l'origine du calendrier, dont la mise au point fut et ne peut constituer qu'un compromis, même si l'on ne tient pas compte des irrégularités des mouvements de la Terre et de la Lune.
  • ALDRIN EDWIN EUGENE dit BUZZ (1930- )

    • Écrit par Jacques VILLAIN
    • 711 mots
    • 1 média

    Deuxième homme à avoir foulé le sol de la Lune, après Neil A. Armstrong, l'Américain Edwin Eugene (« Buzz ») Aldrin, Jr. naît le 20 janvier 1930 à Montclair, dans le New Jersey. En 1951, il devient bachelor ès sciences de l'Académie militaire des États-Unis à West Point. L'année suivante, il devient...

  • ARMSTRONG NEIL ALDEN (1930-2012)

    • Écrit par Jacques VILLAIN
    • 1 035 mots
    • 3 médias

    Premier homme à avoir foulé le sol de la Lune, l'Américain Neil Alden Armstrong naît le 5 août 1930 à Wapakoneta, dans l'Ohio. Très tôt attiré par l'aviation, il obtient en 1946, à l'âge de seize ans, son brevet de pilote, avant même d'avoir le permis de conduire les automobiles. En 1947, il termine...

  • ASTRONOMIE

    • Écrit par James LEQUEUX
    • 11 339 mots
    • 20 médias
    La distance de la Lune est déterminée avec une bonne précision par Aristarque, puis par Hipparque, en mesurant les dimensions du cône d'ombre lors d'une éclipse de Lune. Ils montrent ainsi que le diamètre de la Lune est égal au tiers du diamètre terrestre (valeur exacte du rapport : 0,27) et que sa...
  • Afficher les 31 références

Voir aussi