Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARMSTRONG NEIL ALDEN (1930-2012)

Neil Armstrong - crédits : Nasa

Neil Armstrong

Premier homme à avoir foulé le sol de la Lune, l'Américain Neil Alden Armstrong naît le 5 août 1930 à Wapakoneta, dans l'Ohio. Très tôt attiré par l'aviation, il obtient en 1946, à l'âge de seize ans, son brevet de pilote, avant même d'avoir le permis de conduire les automobiles. En 1947, il termine sa scolarité à la Blume High School de sa ville natale ; ses études vont dès lors être prises en charge par l'US Navy. Il entre alors à l'université Purdue (West Lafayette, Indiana), où il commence des études d'ingénierie aéronautique. En 1949, il est appelé par l'US Navy pour effectuer son service actif et devient pilote. En 1950, il est envoyé en Corée, où il effectuera 78 missions de combat sur avion F9F-2 Panther ; il est alors affecté au porte-avions USS Essex. En 1952, il retourne à l'université Purdue, où il obtient en 1955 son diplôme de bachelor en ingénierie aéronautique. Il obtiendra plus tard un master en ingénierie aérospatiale à l'université de Californie du Sud de Los Angeles.

En 1955, Neil Armstrong rejoint le NACA (National Advisory Committee for Aeronautics), organisme qui donnera naissance à la NASA en 1958. Il est affecté au Lewis Flight Propulsion Laboratory de Cleveland, dans l'Ohio. À la fin de cette même année, il est transféré au NACA High Speed Flight Station de la base d'Edwards, en Californie (aujourd'hui le Neil A. Armstrong Flight Research Center de la NASA), en tant que chercheur puis pilote. Dans cette dernière fonction, il vole sur différents types d'aéronefs : F-100A et F-100C Super Sabre, F-101 Voodoo, F-104A Starfighter, F-105 Thunderchief, F-106 Delta Dart, B-47A Stratojet, KC-135 Stratotanker, X-1B, X-5... Il est aussi membre de l'équipe de l'USAF-NASA. chargée de mettre au point la navette militaire Dyna-Soar, qui sera rapidement abandonnée. Il participe activement au programme d'essais du célèbre avion-fusée X-15 : de décembre 1960 à juillet 1962, il effectuera sept vols à bord de cet engin, atteignant une altitude maximale de 63 250 mètres avec le X-15-3 (20 avril 1962) et une vitesse de Mach 5,74 avec le X-15-1 (26 juillet 1962). Le 17 septembre 1962, Neil Armstrong est retenu par la NASA comme astronaute. Il a alors effectué 2 450 heures de vol sur plus de 50 types d'avions, pour la plupart expérimentaux.

Il part alors pour El Lago, près de Houston (Texas), pour commencer son entraînement. Il est l'un des deux astronautes de réserve de la mission Gemini-V (21-29 août 1965). Il effectue son premier vol spatial le 16 mars 1966, comme commandant de Gemini-VIII, avec David R. Scott (pilote). Cette mission a pour objectif de réaliser le premier amarrage sur orbite. Armstrong réussit parfaitement le rendez-vous et l'amarrage du vaisseau avec la cible constituée par l'étage supérieur Agena d'une fusée Atlas mais, 27 minutes plus tard, le train spatial se met à tourner de façon incontrôlée et à vitesse élevée en roulis et en lacet. Pensant que le problème vient de la cible Agena, Armstrong parvient à désassembler les deux véhicules mais le problème demeure car il est en fait provoqué par un moteur défaillant de la capsule Gemini. En utilisant les moteurs normalement destinés à la rentrée dans l'atmosphère, Armstrong parvient à reprendre le contrôle du vaisseau. L'ordre est toutefois donné par le centre de contrôle de rentrer sur Terre dès la septième révolution. Le sang-froid d'Armstrong a non seulement permis de sauver l'équipage mais l'a tout naturellement désigné pour commander la première mission sur le sol lunaire.

Le 16 juillet 1969, la mission Apollo-11 décolle de Cape Canaveral pour le premier débarquement de l'homme sur la Lune, emportant Armstrong, commandant de la mission, Michael Collins, pilote du module de commande Columbia,[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : membre de l'Académie de l'air et de l'espace et de l'International Academy of Astronautics, ancien président de l'Institut français d'histoire de l'espace

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Neil Armstrong - crédits : Nasa

Neil Armstrong

Apollo-11 : l'équipage - crédits : N.A.S.A.

Apollo-11 : l'équipage

Alunissage d'Apollo-11, 1969 - crédits : Encyclopædia Universalis France

Alunissage d'Apollo-11, 1969

Autres références

  • ALDRIN EDWIN EUGENE dit BUZZ (1930- )

    • Écrit par Jacques VILLAIN
    • 711 mots
    • 1 média

    Deuxième homme à avoir foulé le sol de la Lune, après Neil A. Armstrong, l'Américain Edwin Eugene (« Buzz ») Aldrin, Jr. naît le 20 janvier 1930 à Montclair, dans le New Jersey. En 1951, il devient bachelor ès sciences de l'Académie militaire des États-Unis à West Point. L'année suivante, il devient...

  • ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

    • Écrit par Jacques VILLAIN
    • 14 714 mots
    • 37 médias
    ...place dans le domaine spatial en la ravissant à l'Union soviétique. Le second coup, encore plus remarquable, est porté le 21 juillet 1969 avec Apollo-11 : Neil A. Armstrong et Buzz Aldrin deviennent les premiers hommes à marcher sur la Lune. La célèbre phrase d'Armstrong – « C'est un petit pas pour l'homme,...
  • PREMIERS HOMMES SUR LA LUNE

    • Écrit par Jacques VILLAIN
    • 385 mots
    • 1 média

    Le 25 mai 1961, le président des États-Unis John Fitzgerald Kennedy lance aux Soviétiques – qui jusqu'alors ont affirmé leur domination en matière spatiale – mais aussi à la nation américaine tout entière, un gigantesque défi : dans un discours au Congrès, il déclare que « cette nation...

  • APOLLO PROGRAMME - (repères chronologiques)

    • Écrit par Jacques VILLAIN
    • 1 799 mots
    • 4 médias

    19 janvier 1959 La N.A.S.A. signe un contrat avec Rocketdyne, division de la société North American Aviation, Inc., pour développer un moteur-fusée de très forte poussée, le F-1.

    15 mars 1960 L'équipe de Wernher von Braun qui opérait au sein de l'U.S. Army est transférée à la N.A.S.A....

Voir aussi