NAPOLÉON III LOUIS-NAPOLÉON BONAPARTE (1808-1873) empereur des Français (1852-1870)

EMPIRE SECOND (1852-1870)

  • Écrit par 
  • Marc BASCOU, 
  • Adrien DANSETTE, 
  • Universalis
  •  • 21 006 mots
  •  • 12 médias

Napoléon III n'est-il pas un souverain méconnu ? L'importance du second Empire n'a-t-elle pas échappé aux historiens ? À première vue, la personnalité de Napoléon III souffre de la comparaison avec celle de son oncle. Mais plus que le fondateur de la dynastie, le premier Napoléon, il a compris les problèmes sociaux de son temps et favorisé le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/second-empire/#i_15395

ALPHAND ADOLPHE (1817-1891)

  • Écrit par 
  • Michel VERNÈS
  • , Universalis
  •  • 1 667 mots

Dans le chapitre « Un ingénieur à la tête des « Promenades de Paris » »  : […] apparence modeste embrasse pourtant un des aspects majeurs de la transformation de Paris. C'est que Napoléon III est acquis à la cause des jardins publics. Influencé par les doctrines saint-simoniennes et par la civilisation anglaise où il a baigné en exil, Louis-Napoléon Bonaparte entend doter Paris d'un « système » de parcs qui rivaliserait avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolphe-alphand/#i_15395

BISMARCK OTTO VON (1815-1898)

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  •  • 4 860 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le ministre-président de Prusse »  : […] au suffrage universel d'un parlement allemand et donne à la Prusse la parité avec l'Autriche dans la direction de la Confédération. En même temps, sur les conseils de Napoléon III qu'il est allé voir à Biarritz en octobre 1865, Bismarck signe avec l'Italie un traité d'alliance qui obligera l'Autriche à se battre sur deux fronts (8 avr. 1866 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-von-bismarck/#i_15395

BONAPARTE LOUIS (1778-1846) roi de Hollande (1806-1810)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 396 mots

Aspirant d'artillerie en 1790, Louis Bonaparte prend part à la campagne d'Italie en 1796 comme aide de camp de son frère et se retrouve colonel de dragons au retour de l'Égypte. Dès ce moment, atteint peut-être d'une maladie sur la nature de laquelle on s'interroge, il donne des signes de fragilité psychique ; son hypocondrie et sa défiance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-bonaparte/#i_15395

CAMPANA COLLECTION

  • Écrit par 
  • Dominique BRIQUEL
  •  • 2 231 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une chute qui suscite des convoitises »  : […] Vu l'ampleur de la collection, la dépense à envisager avait de quoi faire hésiter : la France dut débourser 4800000 francs or pour les douze mille objets qu'elle acheta ; les journalistes hostiles à l'initiative eurent beau jeu de souligner l'énormité de la somme, qui représentait autant que le budget consacré aux acquisitions par le ministère des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collection-campana/#i_15395

CAVOUR CAMILLO BENSO DE (1810-1861)

  • Écrit par 
  • Franco CATALANO, 
  • Universalis
  •  • 3 208 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'alliance franco-piémontaise »  : […] Cavour avait parfaitement compris les intentions de Napoléon III, avide de restaurer la grandeur et le prestige du premier Empire en acquérant de nouveau – selon une tradition née à la fin du xve siècle avec l'expédition de Charles VIII – une prédominance décisive en Italie. Aussi l'empereur accepta-t- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cavour-camillo-benso-de/#i_15395

LES CHÂTIMENTS, Victor Hugo - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 088 mots
  •  • 1 média

« Écoute, je te dois, Sire, un remercîment/Sans toi je n'aurais pas fait ce livre inclément... » Écrivant ces vers des années plus tard, Victor Hugo (1802-1885) avouait, non sans ironie, sa dette envers Napoléon III. C'est en effet à Jersey puis à Guernesey, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-chatiments/#i_15395

CONSTITUTIONS FRANÇAISES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian HERMANSEN
  •  • 1 669 mots

1946, des droits sociaux : enseignement primaire gratuit, éducation professionnelle, égalité des rapports patron/ouvrier, assistance sociale aux plus démunis, travaux publics. L'élection de Louis-Napoléon Bonaparte le 10 décembre 1848 et la victoire du « parti de l'ordre » aux législatives du 13 mai 1849 étoufferont dans l'œuf ce projet républicain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constitutions-francaises-reperes-chronologiques/#i_15395

DEUXIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 4 291 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le gouvernement des républicains modérés »  : […] 964 voix) et de Lamartine (qui a perdu toute sa popularité et n'obtient que 17 914 voix). Le courant populaire, d'abord inorganisé, est exploité par des éléments conservateurs (le parti de l'Ordre, sur le conseil de Thiers, ne désigne pas de candidat) en faveur de Louis Napoléon Bonaparte. Le triomphe électoral de ce dernier (5,5 millions de voix, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deuxieme-republique/#i_15395

LE 18-BRUMAIRE DE LOUIS BONAPARTE, Karl Marx - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuel BAROT
  •  • 1 249 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les contradictions de la IIe République »  : […] aristocratie et la bourgeoisie foncière et la bourgeoisie de l'industrie naissante. Le 10 décembre 1848, Louis-Napoléon Bonaparte, neveu de Napoléon Ier, est élu président de la République. Étrange république, présidée par un prince assez populiste mais aux velléités réformatrices, et dont l'Assemblée et le gouvernement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-18-brumaire-de-louis-bonaparte/#i_15395

DU PREMIER EMPIRE À LA IIIe RÉPUBLIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 196 mots

2 décembre 1851 Coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-premier-empire-a-la-iiie-republique-reperes-chronologiques/#i_15395

EUGÉNIE DE MONTIJO (1826-1920) impératrice des Français

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 299 mots

Français pendant la guerre menée par Napoléon Ier en Espagne, Eugénie de Montijo (Eugenia María de Montijo de Guzmán, comtesse de Teba) se rend à Paris quand Louis-Napoléon devient président de la IIe République en décembre 1848. Elle épouse ce dernier, devenu l'empereur Napoléon III, en janvier 1853 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugenie-de-montijo/#i_15395

FRANCE (Histoire et institutions) - Le temps des révolutions

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 6 925 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Consolider la Révolution (1830-1848) »  : […] : socialistes, « communistes », bientôt – à partir des années 1870 – « anarchistes ». En décembre 1848, l'élection à la présidence de la République du neveu de Napoléon Ier, Louis-Napoléon Bonaparte, témoignait de la faiblesse politique d'élus républicains discrédités dans le peuple parisien et mal connus dans les campagnes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-le-temps-des-revolutions/#i_15395

FRANCE, archéologie

  • Écrit par 
  • Christian GOUDINEAU
  •  • 5 424 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un peu d'histoire »  : […] faites de pièces étrangères à de rares exceptions près. Un cas significatif est celui de Napoléon III auquel on doit les premières campagnes archéologiques de grande importance à Alésia : il s'agissait pour lui non de rechercher des traces du passé national, mais d'écrire l'histoire de Jules César, et il voulait s'assurer de la localisation de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-archeologie/#i_15395

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 452 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « L'ère des modérés : Cavour et la formation du royaume d'Italie »  : […] n'est possible qu'avec un puissant concours militaire étranger. Il est offert par Napoléon III qui, par son passé de carbonaro et ses affinités, nourrit une active sympathie pour le Risorgimento. Le 21 juillet 1858, à Plombières, il ébauche, avec Cavour, un plan de réorganisation fédérale d'une Italie partagée entre le Piémont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/#i_15395

MAUPAS CHARLEMAGNE ÉMILE DE (1818-1888)

  • Écrit par 
  • Marcel LE CLÈRE
  •  • 235 mots

Après des études de droit, Maupas est nommé par Guizot sous-préfet d'Uzès en 1845, puis de Beaune en 1847. Révoqué en 1848 par la IIe République, il se fait réintégrer par le prince-président Louis Bonaparte dès 1849 et passe rapidement de la préfecture de l'Allier et de la Haute-Garonne en 1850 à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlemagne-emile-de-maupas/#i_15395

MINGHETTI MARCO (1818-1886)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 756 mots

L'un des artisans majeurs du Risorgimento aux côtés de Cavour, dont il fut le collaborateur et l'ami. Par sa formation et par ses idées, Minghetti offre bien des points communs avec l'homme d'État piémontais : goût pour les problèmes économiques et sociaux ; foi dans une régénération de la Péninsule par des réformes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marco-minghetti/#i_15395

MORNY CHARLES AUGUSTE duc de (1811-1865)

  • Écrit par 
  • Pierre GUIRAL
  •  • 505 mots

Fils naturel de la reine Hortense et du comte de Flahaut, demi-frère du futur Napoléon III, Morny a une illustre origine, qui l'a sans doute moins servi que son intelligence et son cynisme. Sa carrière commence à se dessiner sous la monarchie de Juillet ; il est d'abord un brillant officier et participe à la conquête de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-auguste-morny/#i_15395

NATIONALITÉS PRINCIPE DES

  • Écrit par 
  • André THÉPOT
  •  • 2 481 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Napoléon III et les unités nationales »  : […] Napoléon III fut le premier souverain à comprendre cette évolution et à faire du principe des nationalités une des bases de sa politique étrangère. Son hostilité aux traités de 1815 le poussait à envisager une révision des frontières européennes. Et l'évocation du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes fournissait une justification […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/principe-des-nationalites/#i_15395

NOTABLES

  • Écrit par 
  • Christophe CHARLE
  •  • 2 364 mots

Dans le chapitre « Crise et restauration des notables (1848-1870) »  : […] aux ouvriers parisiens alliés aux capacités, ils ont réussi relativement vite à inverser la tendance en soutenant la candidature de Louis-Napoléon Bonaparte, triomphalement élu président le 10 décembre 1848 par une majorité rurale contre les candidats républicains rendus responsables de la crise économique et sociale et de l'alourdissement de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notables/#i_15395

OLLIVIER ÉMILE (1825-1913)

  • Écrit par 
  • Pierre GUIRAL
  •  • 582 mots

Comme son adversaire Adolphe Thiers, Émile Ollivier est né à Marseille. Grandi dans un milieu républicain (son père a protégé Mazzini réfugié à Marseille), il est, tout jeune, commissaire de la République dans les Bouches-du-Rhône et le Var au lendemain de la révolution de février 1848. Il apaise les passions, désarme les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-ollivier/#i_15395

ORSINI FELICE (1819-1858)

  • Écrit par 
  • Marcel LE CLÈRE
  •  • 298 mots

Après des études juridiques à Bologne, Orsini participe dans cette ville au soulèvement de 1843 contre la légation pontificale, ce qui lui vaut une condamnation au bagne. Grâcié en 1846 par Pie IX, il est élu député de la République romaine en 1849 et défend Rome contre les Français. Il conspire de nouveau en accord avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felice-orsini/#i_15395

PAUME JEU DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 546 mots

La salle du Jeu de Paume fut construite sous Napoléon III en 1862 dans le jardin des Tuileries, en symétrie avec le bâtiment voisin de l’Orangerie. On y pratiquait un sport de balle, ancêtre du tennis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-de-paume/#i_15395

PERSIGNY JEAN GILBERT VICTOR FIALIN duc de (1808-1872)

  • Écrit par 
  • Pierre GUIRAL
  •  • 256 mots

Comte, puis duc de Persigny. Victor Fialin s'engage à dix-sept ans dans l'armée et commence une carrière militaire, mais ses convictions républicaines le font mettre en congé en 1831. Converti au bonapartisme par la lecture du Mémorial de Sainte-Hélène, il devient le complice de Louis- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-gilbert-victor-persigny/#i_15395

POLICE EN FRANCE DE 1814 À 1870

  • Écrit par 
  • Quentin DELUERMOZ
  •  • 3 129 mots

Dans le chapitre « Une insertion sociale croissante ? »  : […] utiliser selon les occasions. Les résultats du plébiscite du 8 mai étant favorables à la politique de Napoléon III, celui-ci met en place un plan antiémeutes destiné à mettre un terme plus direct aux mouvements de rue parisiens : le 9 mai 1870, place du Château-d’Eau, les heurts provoquent des morts parmi les manifestants. Cette même année, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/police-en-france-de-1814-a-1870/#i_15395

PUEBLA BATAILLE DE (5 mai 1862)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

Épisode de l'expédition du Mexique, cette bataille mit aux prises l'armée du gouvernement libéral de Benito Juarez aux troupes françaises envoyées par Napoléon III, dont la mission était de créer un État sous influence française au Mexique. La commémoration de cette victoire mexicaine dans ce pays est l'occasion d'une fête […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-puebla/#i_15395

RISORGIMENTO

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 4 793 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Cavour et la « décennie de préparation » »  : […] seule une aide militaire massive peut permettre l'indépendance. Il la trouve auprès de Napoléon III, que son hérédité et son passé de carbonaro attachent au Risorgimento. Turin et le Piémont deviennent le centre de ralliement des patriotes de toute l'Italie, partisans de l'idée nationale que définit l'école juridique de Mancini […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/risorgimento/#i_15395

SEDAN BATAILLE DE (1er sept. 1870)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 396 mots
  •  • 1 média

Plutôt que de bloquer aux Allemands la route de Paris, Mac-Mahon et Napoléon III ont décidé le 21 août de porter leur armée reformée à Châlons-sur-Marne en direction de Metz, pour dégager Bazaine et les 170 000 hommes de l'armée du Rhin encerclés. Informé par des comptes rendus de presse des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-sedan/#i_15395

SOLFERINO BATAILLE DE (24 juin 1859)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 352 mots
  •  • 1 média

Solferino est la dernière bataille de la troisième guerre d'indépendance italienne. Elle se déroula en Lombardie, et mit aux prises une armée autrichienne et une armée franco-piémontaise. Elle eut pour conséquence l'annexion par le Piémont-Sardaigne de la plus grande partie de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-solferino/#i_15395

SPECTACULAIRE SECOND EMPIRE 1852-1870 (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 020 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Fastes et célébrations »  : […] du Louvre s’inscrivent dans la tradition napoléonienne et manifestent l’attachement de Napoléon III à la continuité monarchique. Le même souci se devine dans l’admiration de l’impératrice Eugénie pour la reine Marie-Antoinette et l’imitation de son goût, à l’origine du style « Louis XVI-Impératrice » qui s’impose aux meilleurs ébénistes ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectaculaire-second-empire-1852-1870/#i_15395


Affichage 

Unité italienne

vidéo

Au milieu du XIXè siècle, il n'y a pas d'État italien La conscience de l'existence d'une culture italienne spécifique a bien donné naissance à un mouvement culturel important, le Risorgimento, qui traduit l'aspiration des Italiens à prendre en charge leur devenir politique Mais l'influence... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1850 à 1914. L'Europe émigre

vidéo

Expansion mondiale des Blancs Ère victorienne Unité de l'Allemagne et de l'ItalieLes empires coloniaux atteignent leur apogée à la charnière des XIXe et XXe siècles L'ensemble de l'Afrique ainsi qu'une grande partie de l'Asie sont alors sous la domination d'une Europe triomphante et soucieuse... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Barricade durant la Commune de Paris

photographie

Porte Maillot, à Paris, une barricade a été dressée par les partisans de la Commune, en 1871 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Exposition internationale de 1862

photographie

Des visiteurs de l'Exposition internationale de Londres, en 1862, se reposent près de la fontaine de céramique surmontée d'une statue de saint Georges 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Guerre de Crimée, R. Fenton

photographie

Des navires au mouillage dans une baie, près de Balaklava, au cours de la guerre de Crimée, en 1854 Photographe : Roger Fenton 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Inauguration du canal de Suez

photographie

L'inauguration du canal de Suez par l'impératrice Eugénie, en présence du khédive d'Égypte Ismaïl Pacha, de l'empereur et de l'impératrice d'Autriche, et du prince héritier de Prusse, le 17 novembre 1869 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Léon Gambetta

photographie

Léon Gambetta (1838-1882), l'un des fondateurs de la IIIe République 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Les Tuileries dévastées

photographie

L'intérieur du palais des Tuileries incendié en mai 1871 pendant les derniers jours de la Commune de Paris, mouvement insurrectionnel du peuple parisien 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'Impératrice Eugénie et ses dames d'honneur, F.X. Winterhalter

photographie

Franz Xaver WINTERHALTER, L'Impératrice Eugénie et ses dames d'honneur, huile sur toile Musée national du château de Compiègne 

Crédits : E. Lessing/ AKG

Afficher

Paris, second Empire

dessin

Les grandes transformations de Paris sous le second Empire (1852-1870) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Proudhon

photographie

Le journaliste politique français Pierre Joseph Proudhon (1809-1865) Son système de pensée lui fait rejeter le socialisme utopique et forger le concept de socialisme scientifique, fondé sur une science de la société méthodiquement découverte et rigoureusement appliquée 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Ruines de l'Hôtel de Ville de Paris

photographie

Les ruines de l'ancien Hôtel de Ville de Paris incendié en mai 1871, pendant les derniers jours de la Commune de Paris, mouvement insurrectionnel du peuple parisien 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Second Empire, économie

carte

Développement de l'infrastructure économique de la France sous le second Empire (1852-1870) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Unité italienne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1850 à 1914. L'Europe émigre
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Barricade durant la Commune de Paris
Crédits : Hulton Getty

photographie

Exposition internationale de 1862
Crédits : Hulton Getty

photographie

Guerre de Crimée, R. Fenton
Crédits : Hulton Getty

photographie

Inauguration du canal de Suez
Crédits : Hulton Getty

photographie

Léon Gambetta
Crédits : Hulton Getty

photographie

Les Tuileries dévastées
Crédits : Hulton Getty

photographie

L'Impératrice Eugénie et ses dames d'honneur, F.X. Winterhalter
Crédits : E. Lessing/ AKG

photographie

Paris, second Empire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Proudhon
Crédits : Hulton Getty

photographie

Ruines de l'Hôtel de Ville de Paris
Crédits : Hulton Getty

photographie

Second Empire, économie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte