CREDI LORENZO DI (1459-1537)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre florentin, Credi fut l'élève et l'assistant de Verrocchio, dirigea son atelier lorsque celui-ci partit pour Venise (1482) et en hérita après sa mort (1488) : sa peinture n'a pas d'autre source, hormis l'influence du jeune Léonard de Vinci, qui fut son compagnon chez Verrocchio. La Vierge adorant l'Enfant (musée de Karlsruhe), avec son paysage d'eau et de rocher, trahit cette double influence, et Le Baptême du Christ (1490, Fiesole) est un pastiche avoué de celui que Verrocchio avait peint vingt ans plus tôt avec la collaboration de son génial élève, alors débutant. Sauf dans le dessin qu'il pratique avec passion et habileté, et dans le portrait où il manifeste une sensibilité attentive (Jeune Femme, musée de Berlin ; Portrait supposé de Verrocchio, musée des Offices, Florence ; Autoportrait, National Gallery, Washington), Lorenzo di Credi ne sut pas élaborer une manière personnelle à partir des grands exemples qui lui étaient proposés. Poursuivant jusqu'à la minutie la recherche du fini, des couleurs lisses, des formes polies, il prolonge au xvie siècle les formules désormais périmées du Quattrocento, à l'heure où s'affirme l'art anxieux, original et inquiétant de son élève Pontormo. Dans le Saint Michel de Lorenzo (env. 1523, cathédrale de Florence), on croit retrouver une évocation vieillie et fatiguée de la Vénus (musée des Offices) qu'il avait peinte au début de sa carrière, peut-être en concurrence avec Botticelli.

—  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE, « CREDI LORENZO DI - (1459-1537) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/lorenzo-di-credi/