TOUT OU RIEN LOI DU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ce phénomène propre aux fibres nerveuses et aux fibres musculaires striées prises isolément est lié aux caractéristiques des membranes excitables dont ces cellules sont entourées. Lorsqu'un stimulus dépasse une valeur minimale appelée seuil d'excitation, la membrane subit une dépolarisation locale entraînant le passage brutal du potentiel membranaire de son niveau de repos à son niveau d'activité. La variation du potentiel électrochimique au niveau de la membrane excitée se produit d'emblée de façon maximale. Elle ne dépend donc en rien de la grandeur du stimulus lorsqu'il est d'intensité supérieure au seuil, c'est-à-dire supraliminaire. Un stimulus liminaire, ayant la valeur seuil, déclenchera le même effet. En revanche, avec un stimulus infraliminaire, la variation de potentiel ne se produit pas. Il n'y a donc que deux réponses membranaires possibles : tout ou rien.

—  Didier LAVERGNE

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  TOUT OU RIEN LOI DU  » est également traité dans :

DÉPOLARISATION

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 160 mots

Phénomène créé par l'ouverture, sous l'effet du voltage ou sous l'effet d'un neuromédiateur, des canaux ioniques servant au passage du sodium dans les membranes cellulaires, ce qui décharge la surface extérieure de celles-ci, positivement chargée au repos. Le déclenchement de cette décharge, induit par un stimulus d'intensité suffisante (sa valeur minimale, ou liminaire, est qualifiée de seuil), […] Lire la suite

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 320 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Dérivations élémentaires »  : […] Dès que l'on a su fabriquer des micro-électrodes, on a cherché à capter les biopotentiels à l'échelle cellulaire, d'abord en restant au voisinage des cellules ou des fibres, puis en y pénétrant . Les mesures ont été possibles d'abord sur les fibres musculaires et les fibres nerveuses assez grosses, puis sur les cellules nerveuses ganglionnaires ou centrales, tous ces éléments excitables, générateu […] Lire la suite

LUDWIG CARL FRIEDRICH WILHELM (1816-1895)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 330 mots

Professeur de physiologie dans les universités de Marburg (1846-1849), Zurich (1849-1855), Vienne (1855-1865) et Leipzig (1865-1895), Ludwig est surtout connu pour ses études sur le système cardio-vasculaire. Il inventa en 1847 un appareil connu sous le nom de kymographion (hémodynanomètre) pour enregistrer les modifications de la pression sanguine artérielle, en 1867 un stromuhr ou flux-mètre, po […] Lire la suite

MUSCLES

  • Écrit par 
  • Jean RAIMBAULT, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 12 923 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Phénomènes électriques »  : […] Les fibres musculaires, comme les cellules nerveuses, entretiennent de part et d'autre de leur membrane une différence de potentiel, ou potentiel de repos, qui témoigne la polarisation de la membrane. Toute contraction musculaire est immédiatement précédée d'une dépolarisation, qui se manifeste d'abord au niveau de la jonction neuromusculaire, ou plaque motrice, sous l'action de l'acétylcholine l […] Lire la suite

NERVEUX (SYSTÈME) - L'influx nerveux

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD
  •  • 4 995 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Mécanisme de la conduction »  : […] L'idée que cette propagation – nommée « conduction » pour la distinguer de celle que réalise la transmission synaptique – pourrait s'expliquer par une réexcitation de proche en proche due au courant d'action lui-même fut suggérée sous le nom de théorie du circuit local par le physiologiste allemand L. Hermann (1899). Elle ne fut définitivement fondée et admise qu'après les travaux de A. L. Hodgkin […] Lire la suite

Les derniers événements

1er-31 décembre 2015 France. Présentation du projet de loi constitutionnelle.

Le 11, le Conseil d’État valide l’inscription de l’état d’urgence dans la Constitution tout en excluant que son application puisse être maintenue pendant six mois après la fin de sa durée légale, comme projeté. Il confirme la nécessité de constitutionnaliser une éventuelle mesure de déchéance de nationalité des binationaux nés français afin d’éviter l’inconstitutionnalité d’une simple loi sur le sujet. […] Lire la suite

22 juin 2009 France. Discours du président Nicolas Sarkozy devant le Congrès

Il présente également sa politique générale; il appelle à un débat national sur le port de la burqa, tout en affirmant que cette dernière « n'est pas la bienvenue » en France; il réaffirme la défense du droit d'auteur et l'importance de la loi Hadopi; il remet en cause le modèle d'intégration qui crée de l'inégalité sociale et se préoccupe des jeunes « qui sortent du système scolaire à seize ans sans rien ». […] Lire la suite

2-25 juillet 2001 France. Polémique autour de l'affaire des voyages de Jacques Chirac

Le 2, le procureur de la République à Paris, Jean-Pierre Dintilhac, estime, dans un rapport transmis au parquet général, que « rien ne s'oppose, en droit », à l'audition du président Chirac comme témoin assisté. L'affaire, révélée en juin, concerne le paiement en espèces de voyages effectués par le chef de l'État – alors maire de Paris – et ses proches entre 1992 et 1995. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « TOUT OU RIEN LOI DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-du-tout-ou-rien/