LIBIDO

De la critique de Jung à l'Éros

À quelques années de distance, le supplément aux Trois Essais que l'on vient d'évoquer prolongeait la discussion ouverte en 1912 par la publication de Jung intitulée Wandlungen und Symbole der Libido et dont les thèmes essentiels sont développés par ailleurs [cf. intérêt]. Rappelons seulement que, si Jung a développé, en rupture avec Freud, la notion d'une « libido » désexualisée, assimilée, selon ses propres termes, à l'élan vital de Bergson ou à la notion la plus générale d'un « intérêt » existentiel, et qui par ailleurs échapperait à toute détermination contraignante du passé, dans la mesure où elle représenterait l'exigence d'une autonomie d'un sujet tourné vers l'avant, c'est en raison du déplacement de la névrose à la psychose du centre de la théorie, et de la « radicalisation » qu'il implique des problèmes et des concepts issus chez Freud, selon le témoignage apporté en 1916 par l'Introduction à la psychanalyse, de l'analyse de l'hystérie. Dans la mesure, en effet, où la libido freudienne est appétit d'objet, appétit d'un objet dont la jouissance satisferait au but de la pulsion sexuelle, dans cette mesure la rupture du psychotique avec la réalité – qu'elle se manifeste par le délire, par l'hallucination ou par le repli du sujet sur son expérience intime – paraît exiger, inversement, de la libido, un nouveau statut, qui, ordonné au monde et non plus à la quête de l'objet, soit, de ce fait même, soustraite à la sphère de la sexualité. De ce fait même aussi paraît s'abolir la distinction, maintenue par Freud, entre l'énergie de la pulsion et la dynamique des processus libidinaux, la libido se voyant conférer l'énergie d'une tension vouée globalement à l'épanouissement du sujet en un « monde ».

Les critères de vérification caractéristiques de chacune de ces démarches se laisseront saisir par la comparaison des deux articles qui en ont été respectivement le prélude – l'article publié par Jung en 1909, « Die Bedeutung des Vaters für das Schicksal des Einze[...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur honoraire de philosophie à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  LIBIDO  » est également traité dans :

AGRESSIVITÉ

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 3 100 mots

Dans le chapitre « Les avatars de la pulsion de mort et la civilisation »  : […] pulsion partielle » de la pulsion sexuelle, est caractérisée comme une « pulsion de mort » qui se serait détachée du moi sous l'influence de la libido narcissique et qui ne trouverait à s'exercer que sur l'objet. Plus précisément, la maîtrise amoureuse (Liebesmächtigung) de l'objet, coïncidant avec l'anéantissement (Vernichtung) de celui-ci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agressivite/#i_1866

AMBIVALENCE, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 177 mots
  •  • 1 média

névrose obsessionnelle par l'intensité de l'ambivalence qu'il rattache à une période précise de l'évolution libidinale, celle de la phase sadique-anale. En effet, la pensée freudienne est marquée par l'idée d'une continuité entre le normal et le pathologique. Aussi la psychanalyse rompt-elle avec la nosographie psychiatrique : devant tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ambivalence-psychanalyse/#i_1866

ANXIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Daniel WIDLÖCHER
  •  • 2 615 mots

Dans le chapitre « Causes de l'anxiété »  : […] par interdit « moral », etc.). Les exigences pulsionnelles libidinales ne pouvant être satisfaites et ne trouvant pas accès à des représentations mentales conscientes se transformeraient en un état d'excitation diffus qui serait à l'origine de la sensation d'angoisse. Cette théorie qui expliquerait, du moins en partie, l'origine de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anxiete/#i_1866

DEUIL

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 334 mots
  •  • 1 média

Dans le langage courant, le mot « deuil » renvoie à deux significations. Est appelé deuil l'état affectif douloureux provoqué par la mort d'un être aimé. Mais deuil signifie tout autant la période de douleurs et de chagrins qui suit cette disparition. Le deuil est donc constitutif d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deuil/#i_1866

ÉNERGIE PSYCHIQUE

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 995 mots

Lorsque, à la fin du xixe siècle, les psychologues débattent à propos de la dimension énergétique des phénomènes psychiques, ils s'inspirent des travaux de la physique. Le concept thermodynamique d'énergie semble alors adéquat pour traduire tous les phénomènes de « changement » dans la nature. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energie-psychique/#i_1866

FREUD SIGMUND (1856-1939)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER, 
  • Marthe ROBERT
  •  • 16 135 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le mouvement psychanalytique »  : […] de La Science des rêves ; mais, au bout de quelques années, certains se séparèrent de lui sur la façon d'interpréter la libido, qui sous-tendait maintenant toute la théorie. Pour Freud, en effet, la libido ou énergie sexuelle était un fait à la fois biologique et psychique, quelque chose, donc, qui ne se manifestait pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigmund-freud/#i_1866

FRUSTRATION

  • Écrit par 
  • Jacques NASSIF
  •  • 7 788 mots

Dans le chapitre « Le schéma étiologique »  : […] et rien jusque-là n'était venu remplacer le trauma comme facteur étiologique accidentel. C'est très précisément la place qu'est venue occuper la frustration, que Freud redéfinit en l'occurrence comme un dam infligé à la libido, qui a pour « effet immédiat » de « mettre en jeu les facteurs dispositionnels qui étaient jusqu'alors restés inopérants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frustration/#i_1866

INITIATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 7 139 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'interprétation psychanalytique »  : […] à la forme dramatique qu'elle revêt, l'inconscient du candidat ; par ce traumatisme, la libido sera détachée de la mère, soit pour s'écouler sur les autres hommes, ses cocandidats à l'initiation, sous la forme de l'homosexualité désexualisée (passage de l'attachement à la mère à la conscience d'appartenir à la société […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/initiation/#i_1866

INTÉRÊT, sciences humaines et sociales

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 7 558 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Apport critique de la psychose »  : […] grandeurs. Au regard de Freud, ces deux aspects traduisent un même processus, le développement régressif de la libido, de l'objet au moi. Et une nouvelle version de l'intérêt est ainsi suggérée. Dans la paranoïa, la libido libérée se fixe sur le moi ; elle est employée à l'amplification du moi. Ainsi y a-t-il retour au stade du narcissisme qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interet-sciences-humaines/#i_1866

JUNG CARL GUSTAV (1875-1961)

  • Écrit par 
  • Étienne PERROT
  •  • 5 209 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les étapes d'une recherche »  : […] Jung ne pouvait accepter une conception de l'énergie psychique (libido) limitée, pour les besoins d'une théorie, à l'impulsion sexuelle. La rupture entre les deux hommes devint inévitable après la parution de Métamorphoses et symboles de la libido (1912) où Jung examinait les matériaux fournis par une jeune […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-gustav-jung/#i_1866

MAGIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Roger BASTIDE
  •  • 11 230 mots

Dans le chapitre « Les théories anti-intellectuelles de la magie »  : […] c'est la psychanalyse qui a donné à cette théorie de la magie-désir sa forme la plus développée. La première forme de la libido est la libido orale ; or, lorsque la mère est loin et que l'enfant pleure ou crie, la mère revient pour lui donner le sein ; l'enfant croit alors en la toute-puissance de ce moi, dont il vient de découvrir le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magie/#i_1866

NARCISSISME

  • Écrit par 
  • Michèle MONTRELAY
  •  • 4 743 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Freud et le narcissisme »  : […] investissement important consacré à la personne propre entraîne un retrait des forces attachées au monde extérieur. Ainsi la libido d'objet (ou investissement de la réalité) se trouve-t-elle en balance avec la libido du moi. Selon les cas, l'une ou l'autre l'emporte : « Plus l'une absorbe, plus l'autre s'appauvrit. » Le narcissisme désigne à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narcissisme/#i_1866

NOSTALGIE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 5 257 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un processus psychologique »  : […] lorsque la nostalgie se meut en satisfaction en présence de l'objet convoité ; l'explication en est alors que la libido ne verse pas toute dans la satisfaction tant attendue, et que le sentiment nostalgique dépasse l'impossible réalité pour rejoindre les créations de la fantaisie. Or, dans cette voie, Freud ramène aussi bien les fantasmes des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nostalgie/#i_1866

OBJET, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Carlos MAFFI
  •  • 1 356 mots

Dans le chapitre « La théorie freudienne »  : […] lui-même (et son histoire) qui, dans un moment de son évolution, s'adressera à un type particulier d'objet parmi d'autres, de « déplacement », pour montrer que la libido a la capacité de permuter ses objets, et de « fixation » pour signaler, à l'inverse, qu'une pulsion déterminée est restée nouée à un objet dont elle ne peut plus se dessaisir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/objet-psychanalyse/#i_1866

PHOBIE

  • Écrit par 
  • François PERRIER
  •  • 3 385 mots

Dans le chapitre « Les phobies infantiles : le petit Hans »  : […] compte de l'accession de tout être humain à la réalité de l'autre et à la vérité du désir. Il sait, à partir de son postulat de la libido et de sa recherche des lois qui gèrent son économie, que le mécanisme qui rend compte de l'angoisse passe par le refoulement. Tout au long de l'observation du petit Hans (lequel, en définitive, adopte les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phobie/#i_1866

PSYCHANALYSE

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 17 217 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Phases de l'organisation sexuelle et intersubjectivité »  : […] (1916), entre deux sortes de régression : retour aux premiers objets marqués par la libido, et qui sont de nature incestueuse ; retour de toute l'organisation sexuelle à des phases antérieures. Or, souligne Freud, « comme cette dernière régression manque dans l'hystérie et que toute notre conception des névroses se ressent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse/#i_1866

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

Dans le chapitre « Les formes classiques du dualisme freudien »  : […] de l'opposition entre pulsions du moi et pulsions sexuelles, qui se formule sous une « opposition nouvelle entre libido narcissique et libido objectale », soit encore entre amour du moi (Ichliebe) et amour de l'objet (Objektliebe). Le processus du refoulement est alors conçu comme « se passant à l'intérieur de la libido elle-même » (1914 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-et-concept-d-opposition/#i_1866

PULSION

  • Écrit par 
  • André GREEN
  •  • 4 581 mots

Dans le chapitre « Fonctionnement et destin des pulsions »  : […] et parce que leur fonctionnement vise à une satisfaction isolée. Le développement libidinal fait passer cette organisation initiale autonome à des formes de plus en plus organisées, où les pulsions partielles prennent place pour se subordonner en fin de compte, à la puberté, au primat de la génitalité. Dans la sexualité adulte normale, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pulsion/#i_1866

SADISME ET MASOCHISME

  • Écrit par 
  • Dominique JAMEUX
  •  • 3 940 mots

Dans le chapitre « Freud et la tradition psychanalytique »  : […] (mais réel) s'exerce la pulsion de mort tournée vers le sujet ; puis, rencontrant la libido lors de l'organisation sexuelle du sujet, la pulsion de mort détermine deux types d'attitudes, l'une agressive-active tournée vers l'objet extérieur (sadisme primaire ou originaire), l'autre agressive-active tournée vers le sujet ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sadisme-et-masochisme/#i_1866

SEXUALITÉ, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Claude CONTÉ, 
  • Moustapha SAFOUAN
  •  • 4 976 mots

Dans le chapitre « Des pulsions partielles au concept de castration »  : […] foncièrement « perdu », ainsi que le montre le modèle freudien de l'étayage premier de la libido sur les fonctions de conservation : si la pulsion orale se confond d'abord avec le nourrissage, elle n'apparaît justement comme pulsion que quand le sein a été ravi à l'enfant et qu'un vide se trouve ainsi creusé, qui peut être occupé par n'importe quel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexualite-psychanalyse/#i_1866

SUBLIMATION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 5 960 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Économique du dépouillement »  : […] Le sujet sublimant apparaît doté d'une « capacité » particulière. La tenacité avec laquelle la libido adhère à certaines directions et à certains objets est en effet variable d'un sujet à l'autre : « viscosité » et labilité caractérisent dans des proportions imprévisibles les pulsions sexuelles. Aussi bien la sublimation apparaît […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sublimation-psychanalyse/#i_1866

SURMOI

  • Écrit par 
  • Jean-Michel VAPPEREAU
  •  • 5 140 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De l'identification aux trois instances »  : […] de vie et pulsion de mort sont-elles deux ou bien est-ce la même ? Reste aussi la question sulfureuse de la libido homosexuelle connexe à la formation du surmoi et qui est rapportée à l'énergie déplaçable que Freud est amené à postuler. Au lieu de réduire l'homosexualité au fétichisme, c'est-à-dire à la perversion, et bien que Freud paraisse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surmoi/#i_1866

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre KAUFMANN, « LIBIDO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/libido/