LETTONIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Lettonie : carte physique

Lettonie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Lettonie : drapeau

Lettonie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Riga (Lettonie)

Riga (Lettonie)
Crédits : Alan Smith/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Lettonie: signature du traité d'adhésion à l'Union européenne, 2003

Lettonie: signature du traité d'adhésion à l'Union européenne, 2003
Crédits : Communauté européenne

photographie


Nom officielRépublique de Lettonie (LV)
Chef de l'ÉtatEgils Levits (depuis le 8 juillet 2019)
Chef du gouvernementKrisjanis Karins (depuis le 23 janvier 2019)
CapitaleRiga
Langue officielleletton
Unité monétaireeuro (EUR)
Population1 919 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)64 573

La Lettonie indépendante

Le mouvement populaire qui, dans la déliquescence d'une U.R.S.S. finissante, a mené au rétablissement de l'indépendance de la Lettonie le 21 août 1991, a été alimenté tout au long des années 1980 par des griefs concrets que les Lettons opposaient à Moscou, allant de la question identitaire à la gestion économique, en passant par la lecture de l'histoire récente ou les préoccupations d'ordre écologique. Plus de vingt ans après son indépendance, la Lettonie est un État consolidé, qui peut se targuer d'avoir réussi sa transition. Pour cela elle a dû, comme les autres pays post-soviétiques, s'atteler à la redéfinition de son identité nationale et à la réorganisation complète de son environnement économique et politique, tout en s'appuyant sur un ancrage historique particulièrement fragile et dans un contexte démographique largement défavorable. Ces spécificités propres au pays ont été surmontées dans un laps de temps particulièrement bref, au cours duquel la Lettonie a réussi à remplir ses objectifs prioritaires, à savoir l'instauration d'un État démocratique et d'une économie de marché, et l'ancrage à l'Europe occidentale.

Une démocratie parlementaire stabilisée

Souhaitant affirmer le principe de continuité de l'État, la Lettonie a adopté, le 6 juillet 1993, le texte de la Constitution lettone du 12 février 1922, transformant par ce choix l'occupation soviétique en une parenthèse historique. La Loi fondamentale est depuis lors régulièrement amendée, en vue de la mise en conformité avec les normes des grandes démocraties. Un corpus législatif important y a été adjoint, conforme lui aussi aux principes démocratiques et européens. Ainsi, par exemple, la peine de mort a été abolie en 1999.

Démocratie parlementaire (la Saeima, composée de cent membres, est élue à la proportionnelle tous les quatre ans), la Lettonie est dotée d'organes exécutifs et législatifs qui fonctionnent en toute transparence. Le président est élu par le Parlement, pour une durée de quatre ans, et n'est doté que d'un faible pouvoir ré [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

  • : historien de la littérature
  • : docteure en civilisation russe, option géographie (Institut national des langues et civilisations orientales), rédactrice pour les revues Questions Internationales et P@ges Europe de la Documentation Française, corédactrice en chef de la revue Regard sur l'Est, chargée de cours à l'Institut national des langues et civilisations orientales
  • : docteur de l'Université, ancien maître de conférences à l'Institut national des langues et civilisations orientales (histoire des pays Baltes)

Classification


Autres références

«  LETTONIE  » est également traité dans :

LETTONIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/lettonie/#i_31703

BALTES PAYS

  • Écrit par 
  • Suzanne CHAMPONNOIS
  •  • 1 317 mots

Les territoires actuels de l'Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie forment un ensemble géographique soudé de 175 000 kilomètres carrés. On a coutume de dire que ces États constitueraient un tout, les pays Baltes. Or, en dehors de leur unité géographique sur la rive orientale de la mer Baltique, ces pays n'ont, jusqu'au xviii e  siècle, presque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-baltes/#i_31703

COURLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 409 mots

Province occidentale de la Lettonie, située sur la Baltique, au sud du golfe de Riga, la Courlande eut une existence propre à partir du xvi e siècle. Peuplée par les Koures qui parlaient un dialecte letton, la province est conquise, entre 1245 et 1250, par les chevaliers Teutoniques qui convertissent de force la population au christianisme et fon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courlande/#i_31703

RIGA

  • Écrit par 
  • Suzanne CHAMPONNOIS
  •  • 709 mots
  •  • 2 médias

La capitale actuelle de la Lettonie est fondée en 1201 par l'évêque Albert de Buxhövden, envoyé pour convertir les « derniers païens d'Europe ». Il bâtit non loin de l'embouchure de la Daugava une cité qu'il nomme Riga, dont les armes rappellent l'origine germanique (tours de Hambourg et clés de Brême). Cette cité est érigée bientôt en évêché par Rome et devient le centre de la conquête réalisée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/riga/#i_31703

Voir aussi

Pour citer l’article

J. A. ANDRUPS, Céline BAYOU, Suzanne CHAMPONNOIS, « LETTONIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lettonie/