LÉON Ier LE GRAND saint (mort en 461) pape (440-461)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Archidiacre de l'Église de Rome, Léon, à la mort du pape Sixte III (19 août 440), était en Gaule, chargé d'une mission politique délicate. Quoique absent, il est élu pape ; une délégation officielle va le chercher et il est ordonné à son retour (29 sept. 440). On a conservé le court sermon qu'il prononça à cette occasion (Serm., I). On ne sait presque rien de sa vie avant son pontificat ; et de ses vingt ans de règne on ne connaît que son activité pastorale et théologique. À la différence de Grégoire le Grand, il est avare de confidences sur sa vie personnelle.

Sa sollicitude pastorale s'étend aux « trois zones de la potestas papale » (Batiffol). À Rome d'abord et en Italie « suburbicaire », il réprime la secte des manichéens, rappelle aux évêques les conditions d'admission à l'épiscopat ou la date du baptême (Pâques ou Pentecôte), ou encore leur obligation d'assister chaque année au synode de Rome. Ensuite, en Espagne ou en Gaule, il invite l'évêque d'Astorga en Galice à réunir un concile contre les priscillianistes, ou rappelle à Hilaire d'Arles qu'il n'a pas à s'arroger une suprématie sur les évêques de Gaule. Il reste en rapport avec les Églises d'Afrique, ravagées par la persécution vandale.

En Orient, enfin, il exerce sa juridiction sur l'Illyricum (les régions balkaniques) par l'intermédiaire de l'évêque de Thessalonique, dont il a fait son vicaire. Surtout, il intervient de façon décisive dans les troubles qui agitent l'Orient à la suite de l'enseignement d'Eutychès, qui ne veut voir dans le Christ qu'une seule nature, la divine (monophysisme). Il adresse à Flavien de Constantinople une lettre (le « Tome », Ep., XXVIII) qui expose avec netteté et fermeté le dogme des deux natures dans l'unique personne du Christ. Après l'échec du concile convoqué par Théodose II (le « brigandage » d'Éphèse, 449), Léon, d'accord avec le nouvel empereur Marcien, sait imposer au concile de Chalcédoine l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LÉON I er LE GRAND saint (mort en 461) pape (440-461)  » est également traité dans :

ÉPHÈSE BRIGANDAGE D' (449)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 473 mots

Le concile d'Éphèse (juin 431) avait condamné et déposé Nestorius, évêque de Constantinople, pour ses erreurs sur la personne du Christ : la théologie de Cyrille d'Alexandrie l'emportait sur la théologie antiochienne. Quelques années plus tard, la persistance des tendances antiochiennes (par exemple, chez Théodoret de Cyr) inquiète certains partisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brigandage-d-ephese/#i_5784

LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - La littérature chrétienne

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 6 338 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Aspects historiques et géographiques »  : […] Que la littérature latine chrétienne n'ait pris son essor qu'au début du iii e  siècle s'explique d'une manière générale par le recul du latin littéraire dans tout l'Occident à la fin du i er et pendant le ii e  siècle, et plus précisément par l'origine hellénique des premiers groupes chrétiens à Rome et en Occident. La production littéraire des c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/latines-langue-et-litterature-la-litterature-chretienne/#i_5784

PAPAUTÉ

  • Écrit par 
  • Yves CONGAR
  •  • 5 492 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Premières affirmations de la primauté papale »  : […] Après la paix constantinienne (311-313), l'Église, enfin libre de vivre de façon publique, eut à préciser les structures de sa vie œcuménique. Devait-elle se créer, au plan canonique, une organisation de cette vie : conciles, ordre des sièges et des patriarcats ? Ce sera l'idée suivie en Orient. Ou bien en avait-elle déjà le principe dans sa struct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papaute/#i_5784

Pour citer l’article

Pierre Thomas CAMELOT, « LÉON Ier LE GRAND saint (mort en 461) pape (440-461) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-ier-le-grand/