VERNE JULES (1828-1905)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Anticipation et prospective

La grande idée de Verne, que Hetzel va l'aider à préciser et à mettre en forme, c'est celle d'écrire le « roman de la science », c'est-à-dire de remplacer le merveilleux des fées par un autre, celui de l'humanité pensante et surtout savante.

L'idée n'est pas nouvelle. On la trouve dès le xviie siècle, dans l'ironie de Perrault à l'égard de la magie, si sensible par exemple dans Cendrillon, et plus nettement encore au xviiie siècle, dans Alphonse et Dalinde, nouvelle d'anticipation avant la lettre de Mme de Genlis, dans les Veillées du château, mais le développement particulièrement rapide des techniques et des sciences, en ce deuxième tiers du xixe siècle, permet une sorte de transmutation de l'utopie. Elle cesse d'être rêverie et se propose comme un passage à la limite à partir des données les plus récentes de la science.

La science constituera la clé et la structure de ces Voyages extraordinaires dans les mondes connus et inconnus dont la parution régulière va se poursuivre pendant plus de quarante ans – d'abord dans Le Magasin d'éducation et de récréation, revue fondée par Hetzel à l'intention de la jeunesse, puis en volumes de format in-12 et in-8, reliés en toile, la très fameuse reliure dite « au phare » ou « au dirigeable », très recherchée par les bibliophiles : une centaine de volumes, dont une dizaine posthumes.

Le premier mérite de Jules Verne, qui a fait de lui l'auteur favori des « culs-de-plomb » (suivant sa propre expression), c'est de faire voyager son lecteur, à une époque où les voyages restent encore exceptionnels. Ses héros parcourent le monde, terres proches ou lointaines, régions moins connues ou tout à fait inconnues, forêts vierges, grands lacs africains, étendues glacées de la calotte polaire. Mais ce n'est là qu'une des dimensions du voyage. L'exploration de l'univers se poursuivra dans d'autres directions : fonds sous-marins, couches élevées de l'atmosphère, espaces infinis du cosmos, abîmes souterrains qui mènent au « centre de la [...]

Le Tour du monde en quatre-vingts jours, J. Verne

Le Tour du monde en quatre-vingts jours, J. Verne

Photographie

Avec Jules Verne, le roman semble se doter de tous les pouvoirs : sonder les profondeurs de la terre et de la mer, traverser le ciel, mais aussi décrire ou imaginer un univers en voie de mondialisation. Dans leurs tribulations, Phileas Fogg et Passepartout préfigurent les équipes que les... 

Crédits : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 4-Y2-3056/ Gallica.bnf.fr

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Médias de l’article

Jules Verne

Jules Verne
Crédits : skeeze/ pixabay.fr

photographie

Le Tour du monde en quatre-vingts jours, J. Verne

Le Tour du monde en quatre-vingts jours, J. Verne
Crédits : Bibliothèque nationale de France, département Littérature et art, 4-Y2-3056/ Gallica.bnf.fr

photographie




Écrit par :

  • : docteur ès lettres et sciences humaines, professeur émérite à l'université de Paris-VII-Jussieu

Classification


Autres références

«  VERNE JULES (1828-1905)  » est également traité dans :

VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE, Jules Verne - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 006 mots

Publié en 1864, d'abord dans le Magasin d'éducation et de récréation, revue pour la jeunesse créée par Hetzel, puis en volume chez le même éditeur dans la fameuse collection illustrée, Voyage au centre de la Terre est le deuxième des soixante-cinq Voyages extraordinaires dans les mondes connus et inconnus, rédigés entre 1862 et 1904. Ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voyage-au-centre-de-la-terre/#i_6438

CAPITAINE NEMO

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 351 mots

Le nom de Nemo (en latin : Personne ) que Jules Verne donne à son célèbre héros renvoie à celui que choisit Ulysse, dans l' Odyssée , pour braver le cyclope Polyphème. On ne peut pas exclure non plus la reprise, dans le registre dramatique, d'une facétie célèbre au Moyen Âge : l'histoire d'un copiste ignare qui prend le pronom indéfini latin pour un nom propre, ce qui transforme les manuscrits anc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitaine-nemo/#i_6438

CINQ CENTS MILLIONS DE LA BÉGUM LES

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 264 mots

La fortune fabuleuse d'une princesse hindoue (il s'agit de 500 millions de francs-or des années 1878-1879) est partagée entre des légataires très différents : la famille Sarrasin, des Français généreux et idéalistes, et un Allemand, Schultze, habité d'une terrible volonté de puissance. Cinq ans après l'héritage, les Sarrasin, aidés de leur ami Bruckmann, ont construit dans l'Oregon, aux États-Unis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cinq-cents-millions-de-la-begum/#i_6438

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Succès et désillusions

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 9 876 mots
  •  • 31 médias

Dans le chapitre « Un rêve millénaire »  : […] L'espace a depuis bien longtemps suscité l'intérêt de l'humanité. Au ii e  siècle de notre ère, l'homme commence à exprimer dans des écrits ses envies de voyage dans l'espace. Mais il devra attendre 1961 et Iouri Gagarine pour que la technologie transforme ses rêves en réalité. Au cours des âges, les écrivains recoururent aux moyens les plus divers et les plus étonnants pour aller dans l'espace. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-succes-et-desillusions/#i_6438

FANTASTIQUE

  • Écrit par 
  • Roger CAILLOIS, 
  • Éric DUFOUR, 
  • Jean-Claude ROMER
  •  • 21 074 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Naissance et thèmes de la science-fiction »  : […] La science, la technique engendrent un merveilleux à leur tour. Il ne suffit pas cependant que l'écrivain se contente d'en extrapoler les succès, car la réalité rejoint vite l'anticipation. Pour ne parler que de récits d'un maître du genre, mais pour qui déjà le phénomène s'est produit, par exemple pour Jules Verne, l'invention du sous-marin rend caducs Mathias Sandorff et Vingt Mille Lieues sou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantastique/#i_6438

FEUILLETON

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 2 485 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle littérature populaire »  : […] C'est dans de telles conditions qu'un art de masse voit le jour. Il met en œuvre de nouveaux supports d'expression, de nouveaux modes de diffusion. Lorsqu'il s'affirme à l'époque romantique, il n'est pas d'emblée distinct d'une littérature plus reconnue. Ainsi, Charles Dickens ou Honoré de Balzac jouent sur plusieurs registres littéraires et s'adressent à des publics encore mal définis. Cette phas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feuilleton/#i_6438

ILLUSTRATION

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN, 
  • Constance MORÉTEAU
  •  • 9 160 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'illustration pour l'enfant »  : […] « What is the use of a book without pictures ? », demande Alice qui s'endort sur un livre de texte avant d'entrer dans le plus extraordinaire des livres illustrés pour enfants... Comme le constate Alice, l'image est consubstantielle au livre pour enfants. L' Orbis sensualium Pictus (1658) du Tchèque Comenius, méthode d'apprentissage plurilingue de la lecture, prototype de l'abécédaire à figures, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/illustration/#i_6438

IVOI PAUL DELEUTRE dit PAUL D' (1856-1915)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 127 mots

Romancier populaire français. Il demeure surtout connu pour son roman d'aventures Les Cinq Sous de Lavarède (1894), qui conte le tour du monde accompli avec cinq sous en poche par le jeune Armand Lavarède. C'est le premier titre de la série des Voyages excentriques , qui comptera en tout vingt et un volumes. Sur le plan littéraire, d'Ivoi est un imitateur de Jules Verne et, bien qu'il n'ait pas l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivoi-paul-deleutre-dit-paul-d/#i_6438

LE FANTÔME DE L'OPÉRA, Gaston Leroux - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 274 mots

Dans le chapitre « Un univers onirique »  : […] Avec ce récit « rocambolesque », Leroux s'inscrit dans la lignée des romanciers populaires du xix e  siècle, dont il a assimilé les recettes et les ficelles. Le Roi Mystère (1908) déclinait déjà l'un de leurs thèmes favoris, celui du justicier masqué. Rien d'étonnant donc à ce que Le Fantôme de l'opéra recoure à des emprunts plus ou moins conscients à leurs œuvres, ni d'ailleurs à ce qu'il inspi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-fantome-de-l-opera/#i_6438

LES NAUFRAGÉS DU FOL ESPOIR (A. Mnouchkine)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 096 mots
  •  • 1 média

« Création collective du Théâtre du Soleil mi-écrite par Hélène Cixous sur une proposition d'Ariane Mnouchkine », comme le précise le programme, Les Naufragés du fol espoir ( Cartoucherie de Vincennes, 2010) est composé de trois histoires qui s'enchevêtrent en un jeu de construction extraordinaire d'intelligence, de virtuosité et d'émotion . La première relate le tournage d'un film réalisé aux de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-naufrages-du-fol-espoir-a-mnouchkine/#i_6438

RÉCIT DE VOYAGE

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 7 143 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rêver sur le livre »  : […] Toute narration d'un voyage réel recouvre ainsi le récit d'un voyage imaginaire. L'Odyssée est le modèle d'une quête racontée dans les termes d'une navigation. Sur ce modèle s'établirent les grands romans de Rabelais lançant Panurge à la recherche de la Dive Bouteille, de Jarry inventant pour le docteur Faustroll un original moyen de locomotion. Le voyage maritime a l'avantage d'associer à la tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recit-de-voyage/#i_6438

ROMAN D'AVENTURES

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 3 892 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle lecture du monde »  : […] Dans les années 1850, on voit ainsi apparaître les premiers auteurs de romans ainsi identifiés : Gabriel Ferry, Gustave Aimard, le capitaine Mayne Reid. Tous sont alors considérés comme des émules de James Fenimore Cooper (1789-1851). Mais Cooper lui-même avait d’abord été considéré à son époque comme un romancier maritime ou un romancier historique, et le disciple, dans ce domaine, du très célèb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-d-aventures/#i_6438

SCIENCE-FICTION

  • Écrit par 
  • Roger BOZZETTO, 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 8 006 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De l'utopie au « meilleur des mondes » »  : […] Ce genre si évidemment moderne s'est cherché des ancêtres ; il les a trouvés entre le mythe ( Gilgamesh ) et la légende ( L'Odyssée ). Le thème du voyage dans la Lune est introduit par Lucien dans l' Histoire véritable (au titre programmatique, annonçant le mot science-fiction ) et repris au xvii e  siècle par Kepler, Godwin et Cyrano. Ce ne sont pas des terres de fantaisie mais des terres d'idéa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/science-fiction/#i_6438

TOUR DU MONDE EN QUATRE-VINGTS JOURS LE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 233 mots

Il s'agit d'un pari engagé — et gagné de justesse — par un riche original britannique, Phileas Fogg, flanqué d'un fidèle valet, Passe-Partout. Le caractère fantaisiste de ce domestique, de nombreux quiproquos et obstacles imprévus ajoutent à la difficulté de l'épreuve. Fogg épouse à la fin du voyage Aouada, une jolie veuve hindoue qu'il a sauvée du bûcher. Le Tour du monde en quatre-vingts jours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-tour-du-monde-en-quatre-vingts-jours/#i_6438

VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS, Jules Verne - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Patrick AVRANE
  •  • 819 mots
  •  • 1 média

Fils d'un avoué nantais, Jules Verne (1828-1905) aime la mer, les voyages, le théâtre, pour lequel il écrit pendant ses études de droit à Paris. Sa rencontre en 1862 avec l'éditeur Hetzel révèle son talent de romancier. Cinq Semaines en ballon , premier des soixante-quatre Voyages extraordinaires , est publié avec succès en 1863. Vingt Mille Lieues sous les mers , édité en 1869, est sans doute la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vingt-mille-lieues-sous-les-mers/#i_6438

Pour citer l’article

Marc SORIANO, « VERNE JULES - (1828-1905) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-verne/