VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE, Jules VerneFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Publié en 1864, d'abord dans le Magasin d'éducation et de récréation, revue pour la jeunesse créée par Hetzel, puis en volume chez le même éditeur dans la fameuse collection illustrée, Voyage au centre de la Terre est le deuxième des soixante-cinq Voyages extraordinaires dans les mondes connus et inconnus, rédigés entre 1862 et 1904. Ces romans d'aventures valurent à Jules Verne (1828-1905) une double réputation d'écrivain d'anticipation et d'auteur pour enfants, qui lui assura un succès considérable (il fut longtemps le recordman des traductions) tout en le rejetant aux marges de la littérature. Ce malentendu est aujourd'hui dissipé : on s'accorde à rapporter l'imagination de Verne au savoir de son temps, ni plus ni moins ; et l'auteur des Voyages extraordinaires occupe désormais sa vraie place dans l'histoire de la littérature, celle d'un merveilleux (re)créateur de mythes.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE, Jules Verne  » est également traité dans :

LITTÉRATURE NUMÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Jean CLÉMENT, 
  • Alexandra SAEMMER
  •  • 4 340 mots

Dans le chapitre « Une littérature hypertextuelle »  : […] En publiant, en 1987, Afternoon , a Story , première hyperfiction distribuée sur disquette, Michael Joyce a inauguré un nouveau genre fondé sur la technique de l’hypertexte. Imaginée dès 1965 par Ted Nelson, cette technique est aujourd’hui indissociable de la lecture sur le Web. À l’ordre fixe des pages imposé par le livre se substitue une organis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-numerique/#i_31743

VERNE JULES (1828-1905)

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 2 459 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Anticipation et prospective »  : […] La grande idée de Verne, que Hetzel va l'aider à préciser et à mettre en forme, c'est celle d'écrire le « roman de la science », c'est-à-dire de remplacer le merveilleux des fées par un autre, celui de l'humanité pensante et surtout savante. L'idée n'est pas nouvelle. On la trouve dès le xvii e siècle, dans l'ironie de Perrault à l'égard de la mag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-verne/#i_31743

Voir aussi

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE, Jules Verne - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/voyage-au-centre-de-la-terre/